x
Chess - Play & Learn

Chess.com

FREE - In Google Play

FREE - in Win Phone Store

VIEW

Dieu passe-t-il sur nos faiblesses ?

EETech
Feb 18, 2012, 7:46 PM 0

‘ Je ne suis pas mauvais ! J’ai fait tout mon possible pour abandonner mes pratiques répréhensibles ; c’est juste que je suis un faible. ’

EST-CE le genre de sentiments que vous, ou une personne que vous connaissez, éprouvez ? Beaucoup croient presque impossible de vaincre des faiblesses morales profondément enracinées. Certaines personnes sont dépendantes de l’alcool, du tabac ou de la drogue. De nombreuses autres sont rongées par l’avidité. D’autres encore ont une vie sexuelle dissolue, sous prétexte qu’elles sont irréversiblement esclaves du sexe.

Comme l’indique le texte de Matthieu 26:41, Jésus a montré avec bonté qu’il comprenait les faiblesses humaines*. De fait, le récit biblique dans son entier établit clairement que Jéhovah Dieu et Jésus sont miséricordieux envers les humains (Psaume 103:8, 9). Mais pouvons-nous escompter que Dieu fermera les yeux sur toutes nos fautes ?

Moïse et David

Examinons l’histoire de Moïse. Il était connu pour être “ de beaucoup le plus humble de tous les hommes qui étaient sur la surface du sol ”, et il s’est efforcé de conserver cette qualité (Nombres 12:3). Durant leur périple dans le désert, les Israélites se sont souvent montrés déraisonnables et irrespectueux envers Dieu et ses représentants. Malgré cela, Moïse a recherché humblement la direction divine. — Nombres 16:12-14, 28-30.

Cependant, au terme de ce voyage long et harassant, Moïse s’est mis en colère devant la nation entière et a désobéi aux instructions de Dieu. Jéhovah lui a pardonné, mais a-t-Il pour autant passé sur cet incident ? Non. Il a déclaré à Moïse : ‘ Parce que tu n’as pas fait preuve de foi en moi, tu ne feras pas entrer cette congrégation dans le pays que je leur donnerai à coup sûr. ’ Moïse n’entrerait pas en Terre promise. Alors qu’il s’était démené pendant 40 ans pour obtenir ce privilège merveilleux, une défaillance humaine grave le lui a fait perdre. — Nombres 20:7-12.

Le roi David était lui aussi un homme attaché à Dieu, mais qui avait une faiblesse. Un jour, il a succombé à la passion et a eu des relations avec une femme mariée. Il a alors essayé d’étouffer l’affaire en faisant tuer le mari (2 Samuel 11:2-27). Par la suite, il a profondément regretté ses crimes, et Dieu lui a pardonné. Cependant, David avait brisé une famille ; Jéhovah ne l’a donc pas préservé des malheurs qui ont suivi. Son enfant est tombé gravement malade et, en dépit de ses prières, Jéhovah n’est pas intervenu. Après la mort du garçon, la maisonnée de David a été ébranlée par une succession de drames (2 Samuel 12:13-18 ; 18:33). David a payé très cher pour avoir cédé à une faiblesse morale.

Ces exemples prouvent que Dieu tient les humains pour responsables de leurs actes. Ceux qui désirent le servir doivent travailler les points où leur spiritualité est vulnérable pour devenir de meilleurs chrétiens. C’est ce que beaucoup ont fait au Ier siècle.

Le combat contre le péché

L’apôtre Paul est à juste titre considéré comme un modèle de vie chrétienne. Mais savez-vous qu’il a combattu constamment ses faiblesses ? Romains 7:18-25 décrit en termes frappants ce combat, ou, selon le verset 23, cette “ guerre ”. Paul a lutté sans arrêt, car il savait que le péché ne laisse pas de répit. — 1 Corinthiens 9:26, 27.

Des membres de la congrégation chrétienne de la Corinthe antique avaient été par le passé des pécheurs invétérés. La Bible explique qu’ils étaient auparavant ‘ fornicateurs, adultères, hommes qui couchaient avec des hommes, voleurs, avides, ivrognes ’. Toutefois, elle déclare également qu’ils ont été “ lavés ”. (1 Corinthiens 6:9-11.) Comment ? Ils se sont défaits de leurs pratiques mauvaises grâce à la force que donnent la connaissance exacte des Écritures, la compagnie chrétienne et l’esprit de Dieu. Jéhovah les a finalement déclarés justes au nom de Christ. Il leur a accordé son pardon et leur a ainsi donné une conscience nette. — Actes 2:38 ; 3:19.

Paul et les chrétiens de Corinthe n’ont pas minimisé leurs tendances pécheresses. Au contraire, ils ont lutté contre elles et, avec l’aide de Dieu, les ont vaincues. Malgré leur milieu et leurs inclinations imparfaites, ces adorateurs du Ier siècle ont atteint un haut niveau de moralité. Et nous ?

Dieu veut que nous combattions nos faiblesses

Ce n’est pas parce qu’on lutte contre une faiblesse qu’on arrive à l’éliminer complètement. Même si nous ne sommes pas obligés de céder à notre imperfection, nous ne pouvons pas nous en débarrasser. Elle est à l’origine de faiblesses parfois très tenaces, mais que nous ne devrions pas laisser nous dominer (Psaume 119:11). Pourquoi est-ce capital ?

Parce que Dieu n’accepte pas que les humains invoquent systématiquement leur imperfection pour excuser leur mauvaise conduite (Jude 4). Il veut que les humains se purifient, qu’ils mènent une vie morale. La Bible déclare : “ Ayez en aversion ce qui est mauvais. ” (Romains 12:9). Pourquoi cette fermeté de la part de Dieu ?

Notamment parce qu’il est nuisible de céder à une faiblesse. “ Ce qu’un homme sème, cela il le moissonnera aussi ”, dit la Bible en Galates 6:7. Ceux qui tombent dans un état de dépendance, qui succombent à l’avidité ou qui se livrent au vagabondage sexuel moissonnent souvent des souffrances terribles. Il existe toutefois une raison plus importante à l’injonction de Dieu.

Le péché offense Dieu. Il met une “ séparation ” entre Jéhovah et nous (Isaïe 59:2). Étant donné qu’il n’accorde pas sa faveur à ceux qui pratiquent le péché, Dieu leur lance cette exhortation : “ Lavez-vous, purifiez-vous ; [...] cessez de faire le mal. ” — Isaïe 1:16.

Notre Créateur est plein d’amour et miséricordieux. “ Il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais il veut que tous parviennent à la repentance. ” (2 Pierre 3:9). Si nous cédons constamment à nos faiblesses, nous nous priverons de la faveur de Dieu. Par conséquent, comme Dieu, ne fermons pas les yeux sur nos faiblesses.

*  Jésus a dit : “ L’esprit [...] est ardent, mais la chair est faible. ”

 

Online Now