Pourquoi Dieu permet-il les souffrances ?

EETech
EETech
Jul 20, 2012, 1:50 PM |
0

ELUI qui demande : “ Pourquoi ? ” cherche parfois du réconfort autant que des réponses. En effet, si cette question jaillit après une perte cruelle, elle révèle un grand besoin de consolation. La Bible offre-t-elle cette consolation ? Considérons trois vérités bibliques essentielles relatives à ce sujet.

Premièrement, il n’est pas mal de demander pourquoi Dieu permet les souffrances. Certains pensent que quelqu’un qui pose cette question n’a pas foi en Dieu ou lui manque de respect. Au contraire, si vous posez cette question en toute sincérité, vous ne faites que joindre votre voix à celles de beaucoup de personnes respectables. Ainsi, le prophète Habaqouq a demandé à Dieu : “ Pourquoi me fais-tu voir de telles injustices ? Peux-tu rester indifférent à nos tourments ? Je ne vois devant moi que ravage et violence, il y a des querelles, et des conflits surgissent. ” (Habaqouq 1:3, Bible du Semeur). Jéhovah Dieu n’a pas réprimandé cet homme fidèle. Il lui a plutôt fait mettre ses questions par écrit pour que nous puissions tous les lire. — Romains 15:4.

Village inondéEnfant victime de la malnutritionSoldats marchant dans l’eau

Êtes-vous satisfait des résultats de la domination humaine ?

Deuxièmement, il est important de comprendre que Dieu compatit à votre malheur. Il n’est ni distant ni mystérieux ; il “ aime la justice ”, il déteste la méchanceté et les souffrances qu’elle entraîne (Psaume 37:28 ; Proverbes 6:16-19). Aux jours de Noé, il “ fut peiné dans son cœur ” à cause de la violence qui envahissait la terre (Genèse 6:5, 6). Or il n’a pas changé ; ce qui se passe aujourd’hui le touche de la même manière. — Malaki 3 :6.

Troisièmement, Dieu n’est jamais la cause de la méchanceté. La Bible est bien claire sur ce point. C’est calomnier Dieu que lui imputer des horreurs comme le meurtre ou le terrorisme. “ Loin du vrai Dieu d’agir méchamment et du Tout-Puissant d’agir injustement ! ” dit Job 34:10. De même, Jacques 1:13 déclare : “ Que personne, lorsqu’il est dans l’épreuve, ne dise : ‘ Je suis en train d’être éprouvé par Dieu. ’ Car Dieu ne peut être éprouvé par des choses mauvaises et lui-même n’éprouve personne de cette façon. ” Par conséquent, si des malheurs vous frappent, soyez certain que Dieu n’en est pas la cause.

Qui gouverne le monde ?

Cela étant dit, une question demeure : si Dieu est plein d’amour, juste et puissant, pourquoi le mal est-il partout ? Rectifions d’abord une idée fausse, largement répandue, qui veut que le Dieu Tout-Puissant soit le chef du monde actuel, celui qui contrôle tout. “ Pas un atome ni une molécule de l’univers n’échappe à son autorité active ”, a dit le supérieur d’un séminaire. Est-ce vraiment ce que la Bible enseigne ?

Absolument pas. Beaucoup sont surpris en apprenant qui, selon la Bible, gouverne réellement le monde. Par exemple, 1 Jean 5:19 affirme : “ Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant. ” Qui est ce méchant ? Jésus Christ a expliqué qu’il s’agit de Satan le Diable ; il l’a appelé “ le chef du monde ”. (Jean 14:30.) N’est-ce pas plus clair maintenant ? Satan n’est que cruauté, tromperie, haine, autant de vices qui sont à la base d’une grande partie des souffrances humaines. Mais alors, pourquoi Dieu permet-il au Diable de gouverner ?

Une question soulevée en Éden

Que ressentirait un père (ou une mère) aimant et capable si on l’accusait publiquement de mentir à ses enfants, d’abuser de son autorité sur eux et de les priver de bonnes choses ? Réfuterait-il les diffamations en agressant physiquement leur auteur ? Bien sûr que non ! En réagissant ainsi, il risquerait plutôt de crédibiliser les accusations.

Cet exemple sert à expliquer la manière dont Jéhovah Dieu a réagi à l’accusation portée contre lui, à l’aube de l’humanité, dans un lieu appelé Éden. Dans ce lieu vivaient les deux premiers humains, Adam et Ève. Dieu leur avait annoncé le dessein merveilleux qu’il avait formé pour ses enfants terrestres : ils devaient remplir la terre, la soumettre et en faire un paradis (Genèse 1:28). Notons que les centaines de millions de fils célestes de Dieu, les anges, s’intéressaient grandement à ce dessein exaltant. — Job 38:4, 7 ; Daniel 7:10.

Dans sa générosité, Jéhovah avait donné à Adam et Ève une demeure magnifique, un jardin aux fruits délicieux. Il leur avait interdit un seul arbre, “ l’arbre de la connaissance du bon et du mauvais ”. En ne mangeant pas du fruit de cet arbre, Adam et Ève auraient démontré qu’ils avaient une totale confiance en leur Père et lui reconnaissaient le droit de décider de ce qui était bon et de ce qui était mauvais pour ses enfants. — Genèse 2:16, 17.

Mais, hélas ! un fils céleste de Dieu, poussé par l’envie d’accaparer l’adoration des humains, a dit à Ève qu’elle ne mourrait pas si elle mangeait du fruit interdit (Genèse 2:17 ; 3:1-5). Ainsi, cet ange méchant, Satan, a impudemment contredit Dieu ; au fond, il l’a traité de menteur ! Pis encore, il l’a accusé de priver Adam et Ève d’une connaissance essentielle. Il a insinué que les humains devaient pouvoir décider eux-mêmes de ce qui était bon et de ce qui était mauvais. En un mot, il a accusé Dieu d’être un Chef incompétent et un Père indigne, et a laissé entendre que lui-même ferait mieux.

C’est en proférant ces mensonges adroits et méchants que cet ange s’est fait Satan le Diable — Satan signifiant “ Opposant ” et Diable signifiant “ Calomniateur ”. Quelle a été l’attitude d’Adam et Ève ? Ils ont pris son parti et ont tourné le dos à Dieu. — Genèse 3:6.

Jéhovah aurait pu détruire les rebelles sur-le-champ. Mais, comme on l’a vu dans l’exemple cité plus haut, ce genre de questions ne peut se régler par des représailles violentes. Rappelons aussi que des millions d’anges écoutaient quand Satan a défié Dieu. D’ailleurs, un bon nombre d’entre eux (nombre non révélé) se sont par la suite ralliés à la rébellion de Satan et se sont ainsi faits démons. — Marc 1:34 ; 2 Pierre 2:4 ; Jude 6.

Pourquoi Dieu n’est-il pas intervenu ?

En amenant Adam et Ève à choisir l’indépendance vis-à-vis de leur Créateur, Satan a en quelque sorte fondé une famille qui n’était pas véritablement indépendante : elle était plutôt sous son autorité. Influencée consciemment ou inconsciemment par son “ père ” le Diable, cette famille choisirait elle-même ses objectifs et ses normes de conduite (Jean 8:44). Mais une telle façon de vivre lui vaudrait-elle la vraie liberté et un bonheur durable ? Jéhovah savait très bien que non. Pourtant, il a laissé les rebelles suivre leur voie indépendante, car c’est seulement ainsi que les questions soulevées en Éden se régleraient complètement et pour toujours.

Depuis 6 000 ans, les humains ont bâti un système de choses mondial en essayant toutes sortes de régimes politiques et de codes de conduite. Le résultat vous enchante-t-il ? La famille humaine est-elle vraiment heureuse, paisible et unie ? Sans hésitation, la réponse est non ! L’humanité est accablée par les guerres, les famines, les catastrophes naturelles, les maladies et la mort ; elle est soumise à la “ futilité ”, elle ‘ souffre ’ et elle ‘ gémit ’, précisément comme le dit la Bible. — Romains 8:19-22 ; Ecclésiaste 8 :9.

‘ Mais alors, pourquoi Dieu n’empêche-t-il pas les malheurs ? ’ pourraient demander certains. En réalité, ce serait une injustice. De plus, cela embrouillerait les choses en donnant l’impression que la rébellion contre Dieu est sans conséquence. C’est pourquoi Dieu n’agit pas en coulisse pour empêcher tous les crimes et les malheurs qui résultent directement ou indirectement de la désobéissance à sa volonté*. Il est hors de question qu’il se rende complice du mensonge pernicieux selon lequel le système de Satan peut réussir et a trouvé le secret du bonheur ! Néanmoins, il n’est pas indifférent à la situation du monde. À vrai dire, il est même très actif, comme nous allons le voir.

“ Mon Père n’a cessé de travailler ”

Ces paroles de Jésus montrent que Dieu n’est pas resté oisif à attendre la suite des événements (Jean 5:17). Depuis la rébellion en Éden, il a au contraire été très actif. Il a inspiré des hommes pour qu’ils mettent par écrit sa promesse d’une “ semence ” qui écraserait Satan et tous ses partisans, et par le moyen de laquelle il formerait un gouvernement, un Royaume céleste. Ce Royaume bénirait les humains obéissants et éliminerait toutes les causes de souffrance, dont la mort. — Genèse 3:15 ; 22:18 ; Psaume 46:9 ; 72:16 ; Isaïe 25:8 ; 33:24 ; Daniel 7:13, 14.

Franchissant une étape importante dans la réalisation de ces promesses extraordinaires, Jéhovah a envoyé sur la terre Celui qui deviendrait le Chef du Royaume : Jésus Christ, son propre Fils (Galates 3:16). En accord avec ce que son Père attendait de lui, Jésus a concentré son enseignement sur le Royaume de Dieu (Luc 4:43). De plus, il a offert un aperçu concret de ce qu’il réaliserait quand il serait le Roi de ce gouvernement céleste : il a nourri des milliers d’affamés, il a guéri des malades, il a ressuscité des morts et il a même fait la démonstration de son pouvoir sur les éléments en calmant une violente tempête (Matthieu 14:14-21 ; Marc 4:37-39 ; Jean 11:43, 44). La Bible dit de lui : “ Quel que soit le nombre des promesses de Dieu, elles sont devenues Oui par son moyen. ” — 2 Corinthiens 1:20.

Ceux qui écoutent Jésus et sortent “ du monde ” — le système de choses qui est éloigné de Dieu et gouverné par Satan — sont les bienvenus dans la famille de Jéhovah (Jean 15:19). Cette famille mondiale de vrais chrétiens est régie par l’amour, dévouée à la paix et caractérisée par sa détermination à effacer de chez elle toute trace d’intolérance et de racisme. — Malaki 3:17, 18 ; Jean 13:34, 35.

Au lieu de soutenir le monde actuel, les vrais chrétiens défendent et annoncent le Royaume de Dieu, conformément au commandement de Jésus rapporté en Matthieu 24:14. Réfléchissez : qui prêche la “ bonne nouvelle du royaume ” dans le monde entier ? Qui, en tant que famille spirituelle mondiale, refuse de prendre les armes ou de se mêler des querelles entre tribus ou nations ? Qui accepte la Bible comme guide de conduite, que ses normes élevées soient ou non au goût du jour (1 Jean 5:3) ? Beaucoup répondent : “ Les Témoins de Jéhovah ”, pour avoir constaté ces caractéristiques chez eux. Prenez donc la peine de voir vous-même !

Optez pour le gouvernement de Dieu !

L’humanité éloignée de Dieu et égarée par Satan a bâti un système mondial qui engendre une détresse et un désespoir toujours plus grands. Même la planète est saccagée ! Jéhovah, lui, a fondé un gouvernement céleste qui a déjà amélioré la vie de millions d’humains et leur a donné à chacun une espérance sûre (1 Timothée 4:10). Que choisirez-vous ?

C’est maintenant qu’il faut décider, car Dieu ne laissera pas Satan et son monde méchant subsister indéfiniment. Il n’a jamais modifié son dessein : il fera de la terre un paradis. Le Royaume de Dieu et ses défenseurs deviendront de plus en plus forts, tandis que le monde dominé par Satan subira de plus en plus de “ douleurs ” jusqu’à ce que Dieu l’anéantisse (Matthieu 24:3, 7, 8). Par conséquent, si vous criez sincèrement : “ Pourquoi ? ” à Dieu, écoutez-le en prenant au sérieux le message biblique de consolation et d’espérance. Dès maintenant, vos larmes de chagrin peuvent se muer en larmes de joie. — Matthieu 5:4 ; Révélation 21:3, 4.


* S’il est arrivé que Dieu intervienne dans les affaires humaines, ses actions n’ont jamais servi à soutenir le système de choses de Satan. Elles avaient plutôt un lien avec l’accomplissement de son dessein. — Luc 17:26-30 ; Romains 9:17-24.

 

Oui, Dieu se soucie de nous !

Une famille radieuse après la résurrection

Jésus rétablira le Paradis. Il ramènera les morts à la vie !

LA FAÇON dont Dieu a réagi à la rébellion qui a commencé en Éden montre qu’il aime chacun de nous profondément et qu’il se soucie de notre avenir. Voici une liste de preuves qu’il s’intéresse à nous. Analysez-les donc, et lisez dans votre bible les versets indiqués en référence.

  • Il nous a donné la terre, avec ses paysages grandioses, sa faune fascinante et son sol productif. — Actes 14:17 ; Romains 1:20.
  • Il nous a dotés d’un corps prodigieux qui nous permet de savourer des petits bonheurs quotidiens, comme déguster un aliment, voir un coucher de soleil, entendre le rire d’un enfant ou sentir la caresse d’un être cher. — Psaume 139:14.
  • Il nous fournit une direction sage qui nous aide à affronter les problèmes et les tensions. — Psaume 19:7, 8 ; 119:105 ; Isaïe 48:17, 18.
  • Il nous offre une espérance magnifique, qui comprend la perspective de vivre dans un paradis terrestre et de voir la résurrection de nos chers disparus. — Luc 23:43 ; Jean 5:28, 29.
  • Il a envoyé son Fils unique-engendré mourir pour nous, afin que nous puissions avoir l’espérance de la vie éternelle. — Jean 3:16.
  • Il a établi le Royaume messianique au ciel et nous a donné d’abondantes preuves que ce Royaume va bientôt prendre le pouvoir sur la terre. — Isaïe 9:6, 7 ; Matthieu 24:3, 4, 7 ; Révélation 11:15 ; 12:10.
  • Il nous invite à nous approcher de lui par la prière, à nous épancher auprès de lui. Et, quand nous le faisons, il écoute réellement. — Psaume 62:8 ; 1 Jean 5:14, 15.
  • Il assure régulièrement les humains de son profond amour et de sa sollicitude. — 1 Jean 4:9, 1019.