Pourquoi les Témoins de Jéhovah n’utilisent-ils pas d’images pour leur cul

EETech
EETech
Feb 16, 2012, 12:47 PM |
0

L’utilisation d’idoles, d’images ou d’icônes est considérée par les hindous, les bouddhistes, les catholiques et les orthodoxes comme indissociable du culte qu’ils pratiquent. Dans certaines régions d’Afrique, on vénère des sculptures de bois ou de pierre dans lesquelles résiderait un dieu ou l’esprit d’un dieu.

À l’inverse, les Témoins de Jéhovah n’utilisent pour leur culte aucune sorte d’idole ou d’icône. Si vous entrez dans une Salle du Royaume, le lieu où ils se réunissent, vous ne verrez ni icônes de “ saints ” ni statues de Jésus ou de Marie*. Pourquoi ? Notez ce que la Bible enseigne à ce sujet.

Qu’a demandé Dieu aux Israélites ?

Après avoir libéré les Israélites d’Égypte, Jéhovah Dieu leur a donné des instructions précises quant à la façon dont il voulait être adoré. Le deuxième des “ dix commandements ” stipule : “ Tu ne dois pas te faire d’image sculptée, ni de forme qui ressemble à quoi que ce soit qui est dans les cieux en haut, ou qui est sur la terre en bas, ou qui est dans les eaux sous la terre. Tu ne dois pas te prosterner devant eux, ni te laisser entraîner à les servir, car moi, Jéhovah ton Dieu, je suis un Dieu qui exige un attachement exclusif. ” — Exode 20:4, 5.

Au moment même où Jéhovah dictait ce commandement à Moïse, les Israélites se fabriquaient un veau d’or, s’inspirant sans doute du culte des animaux qui se pratiquait en Égypte. Ce n’est toutefois pas le nom d’un dieu égyptien qu’ils ont donné à cette image ; ils l’ont associée au culte de Jéhovah (Exode 32:5, 6). Comment a-t-il réagi ? Sa colère s’est enflammée contre ceux qui révéraient l’idole, et Moïse l’a détruite. — Exode 32:9, 10, 19, 20.

Une femme avec des idoles

“ Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées. ” — Isaïe 42:8.

Plus tard, Jéhovah Dieu a détaillé le deuxième commandement. Par l’intermédiaire de Moïse, il a rappelé aux Israélites qu’ils ne devaient pas se faire d’“ image sculptée, la forme de quelque symbole, la représentation d’un mâle ou d’une femelle, la représentation de quelque bête qui est sur la terre, la représentation de quelque oiseau ailé qui vole dans les cieux, la représentation de quelque animal qui se meut sur le sol, la représentation de quelque poisson qui est dans les eaux sous la terre ”. (Deutéronome 4:15-18.) Les instructions étaient claires : ils ne devaient pas se servir d’idoles de quelque forme que ce soit pour adorer Dieu.

Les fils d’Israël ont néanmoins fini par sombrer dans l’idolâtrie. Pour les discipliner, Jéhovah a envoyé des prophètes les avertir de la punition qu’ils encouraient en raison de leurs pratiques idolâtriques (Jérémie 19:3-5 ; Amos 2:8). La nation n’a pas tenu compte des avertissements divins. Par conséquent, en 607 avant notre ère, Jéhovah a permis que les Babyloniens détruisent Jérusalem et emmènent le peuple en captivité. — 2 Chroniques 36:20, 21 ; Jérémie 25:11, 12.

Quel était le point de vue des chrétiens du Ier siècle ?

Lorsque des non-Juifs se sont convertis au christianisme au Ier siècle, ils ont cessé d’utiliser des idoles dans le culte qu’ils vouaient à Dieu. On notera que Démétrius, orfèvre qui fabriquait des idoles à Éphèse, a déclaré à propos de la prédication de l’apôtre Paul : “ Hommes, vous savez bien que c’est de cette activité que vient notre prospérité. De plus, vous voyez et entendez dire que, non seulement à Éphèse, mais dans presque tout le district d’Asie, ce Paul a persuadé une foule considérable et l’a fait changer d’avis, en disant que ce ne sont pas des dieux, ceux qui sont faits à la main. ” — Actes 19:25, 26.

L’accusation de Démétrius se trouve confirmée par Paul lui-même. À Athènes, il a dit à des Grecs : “ Nous ne devons pas penser que l’Être divin soit semblable à de l’or ou à de l’argent ou à de la pierre, semblable à quelque chose qui a été sculpté par l’art et l’imagination de l’homme. Dieu, c’est vrai, a fermé les yeux sur les temps d’une telle ignorance, mais maintenant il annonce aux humains qu’ils doivent tous, en tous lieux, se repentir. ” (Actes 17:29, 30). Dans la même veine, il a félicité les chrétiens de Thessalonique en ces termes : “ Vous vous êtes tournés vers Dieu, vous détournant de vos idoles. ” — 1 Thessaloniciens 1:9.

Paul, mais aussi l’apôtre Jean, ont défendu aux chrétiens d’employer des images pour le culte. À la fin du Ier siècle, Jean leur a recommandé avec une certaine fermeté : “ Gardez-vous des idoles. ” — 1 Jean 5:21.

Les Témoins de Jéhovah respectent l’interdiction formelle de Dieu d’utiliser des images de quelque sorte que ce soit pour l’adorer. Ils prennent très au sérieux Jéhovah Dieu quand il dit : “ Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées. ” — Isaïe 42:8.


*  On trouve dans certaines Salles du Royaume des peintures de personnages bibliques. Cependant, ces représentations n’ont qu’un but décoratif et ne sont pas vénérées comme des icônes religieuses. Les Témoins de Jéhovah ne les prient pas ni ne se prosternent devant elles.