Infos
Abdusattorov premier qualifié pour les demi-finales ; Carlsen et Naka au coude à coude
Abdusattorov est inarrêtable à Reykjavik. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Abdusattorov premier qualifié pour les demi-finales ; Carlsen et Naka au coude à coude

NM_Vanessa
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Nodirbek Abdusattorov s'est montré sans pitié ce mercredi avec le GM islandais Hjorvar Gretarsson, remportant leur 4 parties pour caracoler en tête du groupe A du Championnat du Monde de Fischer Random 2022. Dans le Groupe B, Magnus Carlsen a dominé ses deux duels du jour pour rejoindre en tête Hikaru Nakamura, tenu en échec par Vladimir Fedoseev.

La phase de groupes délivrera son verdict ce jeudi 27 octobre, à partir de 17:00 (heure française) avec entre autres l'alléchante revanche entre Nakamura et Carlsen.

Où regarder ?
Vous pouvez suivre en direct le Championnat du Monde 2022 de Fischer Random sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter du show en direct sur nos chaines Twitch et YouTube.com/ChesscomLive. Les parties sont quant à elles disponibles sur notre page évènements.

La retransmission de la seconde journée avec le MI Kévin Terrieux et le MF Stéphane Bressac.


Contrairement à la veille, la position de départ différait davantage des échecs classiques avec une seule pièce sur sa case habituelle : le fou f. 

Jetons un coup d'œil aux principales caractéristiques de cette configuration de départ :

  • Chaque camp a un pion non défendu sur la colonne a.
  • Le roi et la tour d commencent dans une position de grand roque.
  • Les fous commencent près du centre.
  • L'évaluation de l'ordinateur est de +0.19.

Il existe deux approches principales dans les ouvertures au Fischer Random :

A) Faire en sorte que la position se rapproche le plus rapidement possible d'une position d'échecs classique, en plaçant vos pions au centre et en vous concentrant sur les principes d'ouverture habituels.

B) Utilisez les caractéristiques uniques de la position pour mettre rapidement la pression sur votre adversaire, en vous concentrant sur l'ouverture des diagonales pour vos fous et un développement non conventionnel pour lancer des attaques sur des points faibles inattendus. 

Dans notre partie du jour entre Fedoseev et Nakamura, nous voyons ces deux approches s'affronter, Fedoseev essayant d'orienter la partie vers des sentiers battus tandis que Nakamura s'efforce de déséquilibrer la position et de créer du contre-jeu. 

Fedoseev a livré une féroce bataille à Nakamura. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Ian Nepomniachtchi a décidé d'activer ses fous au plus vite en réponse au choix de Wesley So d'ouvrir le centre avec 1...d5, résultant à un affrontement des plus dynamiques.

Après avoir fait match nul dans leur premier duel où ils se sont rendus coups pour coups, les deux hommes ont vu leur seconde opposition basculer en faveur du Russe qui s'est ainsi emparé de la seconde place du Groupe A.

So, le champion en titre, se retrouve dos au mur avant la dernière jour pour espérer atteindre les 1/2 finales. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La position initiale de la ronde quatre n'avait également qu'une seule pièce sur sa case habituelle : la tour h. 

Quelles autres remarques peut-on faire sur cette position de départ ?

  • Le pion d n'est pas défendu.
  • Le roi et la tour f commencent dans une configuration de petit roque. Cela semble utile sauf que la tour h se retrouve au piquet. Les joueurs vont-ils pousser leur pion h pour l'activer, même si cela ouvre l'aile roi ?
  • Un fou commence dans un coin de l'échiquier, prêt à viser le centre via l'une des grandes diagonales dès que le pion b avance. 
  • L'autre fou commence au centre et mettra probablement plus de temps à influencer sur le jeu.
  • L'évaluation de l'ordinateur est de +0.25, c'est la première position de la phase de groupe à être légèrement plus déséquilibrée que la configuration classique.

La théorie des ouvertures de Fischer Random commence-t-elle à se développer ? Après cinq coups dans leur partie respective, Carlsen et Abdusattorov avaient exactement la même position avec les blancs. 

Deux ouvertures identiques à gauche de l'image !

La façon dont Carlsen et Abdusattorov ont disposé leurs pièces apparait logique : privilégier les grandes diagonales pour leurs fous et leurs dames. Ils se sont pourtant tous deux retrouvés dans des positions difficiles en milieu de jeu. Néanmoins, Abdusattorov a réussi à renverser Gretarsson grâce à ses capacités tactiques affûtées :

En remportant tous ses matchs jusqu'à présent, Abdusattorov a atteint un score optimal de huit points (deux points par match gagné) à deux rondes de la fin.

Qui aurait pu attendre une telle domination du plus jeune joueur de la compétition ? Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La partie de Carlsen a été marquée par une curieuse manœuvre de tour à long terme qui a vu la tour h restée en h5 pendant 16 coups avant de basculer sur l'aile dame pour gagner un pion faible. 

Les deux victoires de Carlsen contre Bluebaum lui ont permis de rebondir après sa défaite contre Nakamura la veille, et de se retrouver à égalité avec son rival. Les deux hommes s'affronteront à nouveau lors de la ronde finale. 

Nakamura et Fedoseev ont fait jeu égal dans leurs deux duels, annulant chacune des parties, sans pour autant manquer de combativité. Nombreuses d'entre elles auraient pu s'avérer décisives comme leur quatrième de la journée où Nakamura a dû faire face au brillant Rxf5! du joueur Russe.

Classement des Groupes après le Jour 2

Le Championnat du Monde de Fischer Random, organisé par le gouvernement islandais et la ville de Reykjavik, rassemble les meilleurs joueurs de le planète qui se disputent les 400 000 $ de prix et le titre de champion du monde de la discipline en cadence rapide. Le Fischer Random (également connu sous le nom d'Échecs 960) est une variante où les règles standards des échecs s'appliquent, à l'exception de la position de départ des pièces tirée au sort parmi l'une des 960 configurations semi-aléatoires possibles. Fortement soutenue par le 11ème champion du monde Bobby Fischer, cette variante a le mérite d'éviter la préparation des ouvertures pour mettre en évidence la véritable compréhension du jeu des champions.


Précédemment :

Mieux connaître NM NM_Vanessa
Abdusattorov se rapproche du titre !

Abdusattorov se rapproche du titre !

Statu quo en tête, Maghsoodloo seul vainqueur

Statu quo en tête, Maghsoodloo seul vainqueur