Aronian en tête après les rapides; une journée rocambolesque pour Kasparov

Aronian en tête après les rapides; une journée rocambolesque pour Kasparov

C'était une journée incroyable pour Garry Kasparov au tournoi rapide de Saint Louis il a d'abord perdu dans une position gagnante par David Navara, puis s'est vu offrir une tour en 1 coup par Le Quang Liem, pour enfin perdre contre Fabiano Caruana dans une finale difficile. Levon Aronian mène la danse avant le début du segment Blitz

Kasparov, juste avant son abandon contre Navara. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Cela ne devait pas arriver. Jouant en manche longue aujourd'hui, Kasparov a bien débuté la journée et était proche de remporter une belle partie contre Navara. Au lieu de cela il s'est écroulé juste avant la ligne d'arrivée et n'a pas été le même dans les deux parties suivantes. Ironiquement il a gagné sa première partie contre Le alors qu'il n'a jamais été mieux, puis il a perdu contre Caruana (et la pendule).

Il avait évité les médias lors des deux premières journées se limitant ses commentaires à de brèves apparitions sur la retransmission en direct. En ce troisième jour Kasparov a rapidement quitté la salle de jeu et a refusé l'invitation de Maurice Ashley pour parler de sa journée. C'était si difficile à digérer pour lui.

Même si vous l'avez déjà vu en direct la partie de, Garry Kasparov contre David Navara vous brisera en rediffusion. Navara mérite le respect pour avoir bien défendu et avoir trouvé la combinaison gagnante plusieurs coups à l'avance. Il a bien joué à ce moment-là. Cependant c'était étonnant pour les fans et les spectateurs de voir Kasparov raté une partie qu'il avait entre les mains.

null

Navara était honoré de jouer une partie contre la légende vivante. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

En jouant 1.e4 pour la première fois du tournoi Kasparov a joué la variante d'avance dans la Caro-Kann avec 4.Cc3 puis 5.g4: une ligne tranchante qui était encore à la mode lorsque Garry était actif. Il l'a d'ailleurs joué une fois contre Karpov à Linares en 2001.

Le nom de l'autre "K" a été mentionné plusieurs fois au cours de cette partie. A un moment donné Garry a décidé de jouer une finale avantageuse, au lieu de rester dans un milieu de jeu qui semblait lui aussi très prometteur: "C'est très marrant de voir Kasparov jouer un peu comme Karpov avec tous ces coups prophylactiques… Il a beaucoup appris de ces matchs," a dit Ashley. Yasser Seirawan était du même avis: "J'ai vu tant de choses de Karpov dans le jeu de Kasparov. Je suis stupéfait."

null

Kasparov joue le "Karpovien" 23.c4. Qui aurait pu penser qu'il perdrait cette partie? | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Dans la finale l'avantage des blancs résidaient dans le fait qu'ils avaient un magnifique cavalier en f4 contre un très mauvais fou en g6 embourbé dans sa chaine de pions. Le pion "c" devait alors permettre à Kasparov de conclure d'un moment à l'autre, puis il s'est mis à douter et il s'est retrouvé très mal au temps.

La position de rêve de Garry.

Navara a réussi à activer sa tour, mais ça n'aurait pas dû suffire, Kasparov a commencé à voir des fantômes, il a raté deux gains clairs et a finalement laissé les fous rentrer en jeu.

La finale devait alors se dirigeait vers la nulle, mais dans un zeitnot terrible pour les deux joueurs le Tchèque a réussi à tendre un joli piège tactique à son adversaire. Kasparov pensait avoir trouvé la combinaison gagnante, mais en fait il venait de jouer le coup perdant. Kasparov est alors resté assis quelques secondes contemplant son erreur avant d'abandonner

null

C'était la partie la plus émotionnelle du jour. | Photos: Chess.com/Maria Emelianova.

"Il est clair que quelque chose n'allait pas dans son jeu," a dit Caruana à Chess.com. "Sa position était clairement gagnante et il avait du temps pour la gagner."

null

Kasparov abandonne une partie qu'il aurait dû gagner. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Les fans étaient choqués, les joueurs avaient l'air déçu et les commentateurs avaient bien du mal à rester neutre après cette défaite de Garry

"J'ai l'impression d'avoir pris un coup, comme si c'était ma propre partie," a dit Ashley.

"Je voulais continuer à me battre. Depuis mon enfance j'ai des problèmes dans les ouvertures. J'ai donc l'habitude d'avoir de mauvaises positions. A ce niveau habituellement ça ne passe pas," a dit Navara.

"En rapide même les meilleurs joueurs font des erreurs," était son commentaire plein de bon sens à la fin de la partie. Il avait vu la combinaison finale au moment de jouer 42...Td2+, ce qui rend ses aptitudes tactiques encore plus impressionnantes

Revenir à la salle de jeu à dû être très difficile pour Garry Kasparov. Mais il est revenu pour se retrouver en face de Le Quang Liem. Et dans cette partie Kasparov a retrouvé ses vieux démons: il était mal au temps.

Après 14 coups Le avait 24 minutes contre 15 pour Kasparov. Quelques coups plus tard il avait 22 minutes, contre seulement 3 pour Kasparov. "Je n'ai pas vu une telle différence dans d'autres parties," a dit Ashley. La situation s'est encore empirée mais au moins Garry restait à flot sur l'échiquier. 

null

Une nouvelle partie difficile pour la pendule de Kasparov. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Dans une position égale Le a évité plusieurs répétitions. C'est surtout à cause de la situation au temps qu'il a continué. Soudainement, sans aucune explication possible, Le a donné une tour en 1 coup!

"Je voulais continuer à jouer," a dit Le à Chess.com. "J'ai juste oublié la tour en e8."

null

Kasparov prend la tour gratuite en e8. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Kasparov n'a pas simplement capturé la tour. Il a d'abord pointé le fou, puis a tracé une diagonale vers la tour e8 avant de la prendre en parlant à Le.

Le GMI Vietnamien a quitté la salle de jeu pour aller s'asseoir un peu plus loin, il était toujours assis, le regard hagard 15 minutes plus tard. Il a dit à Chess.com que Kasparov lui avait dit:"sorry," en lui prenant la tour, et qu'il lui avait fait un "cadeau"

Kasparov n'était pas très heureux de la situation non plus. On avait l'impression de pouvoir lire sur son visage: "Est ce que je dois vraiment gagner mes parties comme cela?"

null

Kasparov après son cadeau reçu. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Comme si il n'y avait pas assez de Drama le ciel s'est déchainé. Il est tombé une forte pluie (la première depuis le début du tournoi) et on pouvait même entendre des coups de tonnerre.

Kasparov n'était pas affecté par le mauvais temps, mais bien par son niveau de jeu dans les deux premières parties de la journée, et il n'a pas retrouvé sa forme contre Caruana. Même si tout se passait bien dans l'ouverture, il manquait de nouveau de temps

"J'avais le sentiment qu'il n'était pas totalement confiant," a dit Caruana à Chess.com. "Même si la position était égale je n'ai pas eu l'impression qu'elle lui plaisait."

null

Caruana et Kasparov se serrent la main. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

La gestion du temps de Kasparov s'est fait punir. Il est rentré dans une finale tenable mais dangereuse (d'après Caruana) mais avec peu de temps à la pendule il n'a pas réussi à jouer précisément

Obtenant moins qu'il n'aurait voulu ou mérité, Kasparov a quitté le club en prenant l'issue de secours sans même venir discuter dans le studio avec Maurice Ashley.

null

Après avoir fait nulle contre Nakamura, Aronian et Anand, Kasparov n'a pas réussi à garder le rythme. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Après le premier jour il était à 50%, après le deuxième à -1 et à présent il est à -2. Kasparov partage la dernière place avec un joueur de sa génération (Anand) et un joueur qu'il l'a battu (Navara).

C'est Levon Aronian qui mène la danse après le rapide. Grâce au système de point compte double dans le rapide (ça revient à la normale en blitz) il a un point d'avance sur ses concurrents les plus proches: Nakamura et Caruana

Cette journée a été la meilleure pour Levon. il a marqué 2.5/3 contre Karjakin, Nakamura et Dominguez. avec les pièces noires Il a gagné une belle partie contre Karjakin 

"J'essaie de compliquer les choses dans toutes les parties pour avoir des chances. Parfois cela marche contre moi mais tout s'est bien passé aujourd'hui," a dit Aronian.

Ian Nepomniachtchi est juste derrière Caruana et Nakamura et fera certainement partie de la course à la victoire dans ce tournoi. Il a joué deux belles parties contre les Américains 

Sa partie contre Caruana était très intéressante et a vu un sacrifice de tour qui ne pouvait pas être accepté. Caruana est alors allé se promener après avoir bien défendu mais a dû revenir travailler devant l'échiquier après un autre coup offensif au 23e. 

"Je ne sais pas ce qu'il s'est passé entre les deux événements mais Nepomniachtchi nous impressionne ici," a dit Seirawan à propos de Nepomniachtchi.

null

Le jeu créatif de Nepomniachtchi n'a pas été récompensé autant qu'il le voulait. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Avant la 9e ronde, Ian partageait la première place avec Levon, un point devant Nakamura. Ce dernier ne pouvait pas vraiment se permettre de perde

La partie a connu beaucoup de hauts et de bas et vous pourrez retrouver toutes les impressions et variantes partagées par Nakamura sur l'échiquier ci-dessous:

null

Une nouvelle bataille difficile entre les deux hommes| Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Nakamura a dit que sans aucun doute il était plus difficile de jouer 3 parties rapides que 9 blitz en une journée car les défaites "restaient en vous". Il espérait "légèrement" mieux faire en rapide, mais il n'est pas inquiet. "Si j'ai appris quelque chose du Paris [Grand Chess Tour], c'est que si vous êtes à moins de deux points derrière vous pouvez refaire votre retard."

Aronian aura les derniers mots du reportage, avec un point de vue positif sur Kasparov. "Il est encore un peu timide. Je veux dire aux échecs. Il ne joue pas les coups les plus simples. Il veut trop contrôler. Ca ne mène généralement pas au meilleur résultat, quand vous faites trop attention au résultat. Je pense que dans les blitz il va gagner de bonnes parties."

null

Le leader est optimiste pour Garry. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Saint Louis Rapid | Classement

# Fed Name Rtg Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Pts SB
1 Aronian,Levon 2799 2890 1 2 0 2 0 2 1 2 2 12
2 Nakamura,Hikaru 2792 2849 1 1 2 1 0 1 1 2 2 11 23.75
3 Caruana,Fabiano 2807 2847 0 1 1 2 0 2 2 1 2 11 22.50
4 Nepomniachtchi,Ian 2751 2814 2 0 1 1 1 1 2 1 1 10
5 Dominguez,Leinier 2739 2777 0 1 0 1 2 1 1 1 2 9
6 Le,Quang Liem 2739 2739 2 2 2 1 0 0 0 1 0 8 21.25
7 Karjakin,Sergey 2773 2735 0 1 0 1 1 2 1 2 0 8 16.75
8 Kasparov,Garry 2812 2691 1 1 0 0 1 2 1 1 0 7 15.75
9 Anand,Viswanathan 2783 2694 0 0 1 1 1 1 0 1 2 7 14.75
10 Navara,David 2737 2699 0 0 0 1 0 2 2 2 0 7 14.00

Vous pourrez suivre les parties en direct du 14 au 18 Août sur Chess.com/Live ou en direct commenté sur: Chess.com/TV à partir de 20h00 (Paris)

FM Mike Klein a contribué à cet article.


Previous reports:

Mieux connaître PeterDoggers
Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Caruana remporte le Grenke Chess Classic