Aronian gâche le sacre de Carlsen, talonné par un Firouzja brillant
Carlsen a abandonné directement après son dernier coup contre Aronian. Photo: Lennart Ootes/Norway Chess.

Aronian gâche le sacre de Carlsen, talonné par un Firouzja brillant

PeterDoggers
PeterDoggers
|
0 | Couverture d’événements d’échecs

Le gain du tournoi déjà en poche, Magnus Carlsen a terminé son Norway Chess par une rude défaite contre Levon Aronian, qui monte sur la troisième marche du podium.

Alireza Firouzja a sécurisé une très belle seconde place en dominant avec brio Jan-Krzysztof Duda en classique tandis que Fabiano Caruana a conclu sa quinzaine plutôt décevante par un succès en Armaggedon face à Aryan Tari.

Parties
Vous pouvez accéder à toutes les parties du tournoi ici comme sur notre platforme en direct.


Norway Chess 2020 | Classement final

# Féd Nom Élo 1 2 3 4 5 6 Pts Prix (NOK) Prix ($) Prix (€)
1 Carlsen 2863 1.5 3 1.5 0 3 1.5 0 3 3 3 19.5 700K 74,625 63,700
2 Firouzja 2728 1 0 1.5 1.5 1.5 1 3 3 3 3 18.5 370K 39,444 33,670
3 Aronian 2767 1 3 1 1 3 0 3 1 3 1.5 17.5 230K 24,520 20,930
4 Caruana 2828 0 1 1 1.5 0 3 3 1.5 3 1.5 15.5 180K 19,189 16,380
5 Duda 2757 3 0 0 0 0 1.5 0 1 1 3 9.5 170K 18,123 15,470
6 Tari 2633 0 0 0 0 0 1 0 1 1.5 0 3.5 160K 17,057 14,560

Avant de passer au compte-rendu de la dernière ronde, il est intéressant de consulter le classement comprenant uniquement les parties classiques. Il s'avère qu'Aronian n'a été devancé par Firouzja et Carlsen qu'au cruel jeu des Armageddons. Sans ce système de bonus atypique et avec un "scoring" standard, il aurait remporté le tournoi en cas de départage Sonneborn-Berger :

Norway Chess 2020 | Parties classiques seulement

# Féd Nom Élo Perf 1 2 3 4 5 6 Pts SB
1-3 Aronian, Levon 2767 2869 ½1 ½½ 10 6.5/10 29.25
1-3 Carlsen, Magnus 2863 2851 ½0 ½1 1 11 6.5/10 27.75
1-3 Firouzja, Alireza 2728 2877 ½½ ½0 ½½ 11 11 6.5/10 25.25
4 Caruana, Fabiano 2828 2785 01 ½½ 5.5/10
5 Duda, Jan-Krzysztof 2757 2657 10 00 ½1 3.5/10
6 Tari, Aryan 2633 2488 00 00 ½0 1.5/10

Après sa victoire contre Firouzja lors de l'avant-dernière ronde, Carlsen a prophétiquement déclaré "J'ai aussi vécu ce genre de désillusions. J'ai perdu deux finales de tours contre Levon sans aucune raison. Cela fait partie du processus d'apprentissage".

On peut se demander si le champion du monde ne s'est pas lancé une malédiction puisqu'il a terminé son tournoi par une défaite, dans une finale de tours, contre Aronian. Ajouter "sans aucune raison" serait exagéré, même s'il a obtenu une chance inespérée de sauver la nulle :

La position après 49...b4.

Ici, Carlsen a pris le pion en f6 à la surprise générale, perdant un tempo crucial. L'analyse a démontré que 50.h5 (Aronian), 50.Rg7+ (Kramnik/Polgar) et même 50.g5 (ordinateur) auraient sauvé la nulle.

Carlsen rook endgame Aronian Norway
Carlsen, sur le point de jouer le coup perdant 50.Txf6+. Photo : Lennart Ootes/Norway Chess.

Vladimir Kramnik s'est montré très surpris par l'erreur de Carlsen. Il est à noter que le numéro 1 mondial n'avait plus que quatre minutes et cinq secondes contre 21 minutes pour Aronian alors que l'incrément n'était que de 10 secondes par coup.

Le désormais commentateur russe a suggéré que le champion du monde avait besoin d'une "motivation concrète" pour bien jouer ses dernières rondes. "Aujourd'hui, son jeu était vraiment mauvais, pour son niveau".

Carlsen n'avait plus perdu avec les pièces blanches dans une partie classique depuis presque trois ans. La dernière fois, c'était le 10 décembre 2017, contre Ian Nepomniachtchi dans le London Chess Classic.

Levon Aronian Norway Chess
Aronian: "Je pense avoir joué aussi bien contre lui qu'à d'autres occasions passées mais aujourd'hui il s'est montré moins résilient." Photo : Lennart Ootes/Norway Chess.

Carlsen Aronian Norway Chess 2020
Carlsen sur le point d'abandonner contre Aronian. Photo : Lennart Ootes/Norway Chess.

Firouzja s'est brillamment remis de sa déconvenue de la veille contre Carlsen en ne laissant aucune chance à Duda en classique, validant ainsi sa seconde place. Il a montré l'ambition d'un champion dans ses réactions d'après-partie :

"Aujourd'hui, je suis heureux bien que je conserve une pointe de déception car j'étais très près de remporter le tournoi ! Je suppose que cela arrive. Je pense que j'ai fait un bon tournoi. J'ai obtenu un résultat satisfaisant. À l'exception de la partie d'hier, je pense que toutes les autres ont été de bonne facture".

Interrogé sur ce qui s'est passé contre Carlsen, il a répondu "Hier, j'ai perdu contre moi-même, je pense."

Alireza Firouzja
Firouzja : "Je me sens satisfait aujourd'hui mais je conserve une pointe de regret car j'étais très proche de remporter le tournoi !" Photo : Lennart Ootes/Norway Chess.

Caruana a conclu son tournoi en dents de scie par une victoire à l'Armaggedon contre Tari. Leur rencontre en classique a été marquée par un intéressant sacrifice de qualité, surestimé par Caruana.

"Je suis un peu surpris," a reconnu ce dernier. "Durant la partie je pensais que la position blanche était vraiment préférable quand j'ai joué 20.Txe6. Puis, j'ai brutalement réalisé qu'après 21.Fxh6 Tf7, je ne suis probablement pas mieux, même pas un chouïa."

Caruana Tari stalemate Norway Chess
Caruana et Tari ont scellé la nulle en classique par un pat. Photo : Lennart Ootes/Norway Chess.

Caruana a qualifié sa victoire à l'Armaggedon de "smooth" (propre). Il était content que son adversaire opte pour 17...Cd4 afin de compliquer la partie : "exactement ce dont j'avais besoin pour gagner."

Caruana a expliqué que sa performance avait été impactée par des considérations autres que le tournoi en lui même. Il s'est en effet retrouvé en contacts réguliers avec la FIDE qui décidé hier de reporter les Candidats.

"Durant le tournoi, nous étions toujours en train de discuter des Candidats, à nous demander si l'épreuve reprendrait ou non" a justifié Caruana. "Mon sentiment général est que cela ne devrait pas être le cas, même avant l'officialisation de la décision, il était devenu évident qu'une reprise le 1er novembre était inenvisageable."

Le Grand Maître américain estime que la décision prise est la bonne : "Je ne pense pas que l'on devrait mettre en danger la sécurité d'autrui simplement pour pouvoir jouer aux échecs."

Caruana-Tari armageddon Norway Chess
Caruana espère que son prochain tournoi OTB (devant l'échiquier) sera le Tata Steel en janvier 2021. Photo : Lennart Ootes/Norway Chess.

Le prochain évènement phare à venir sera le Speed Chess Invitational dimanche 25 octobre où deux joueurs glaneront leur ticket pour le Speed Chess Championship Main Event et ses 100,000$ de dotation qui s'étendra entre le 26 octobre et le 13 décembre. Comme l'a fait remarquer un top GM, Chess.com a probablement saboté les Candidats afin que le Speed Chess Championship puisse dérouler avec de plus confort. 

Speed Chess Championship Invitational

Le Norway Chess était un tournoi toutes rondes aller-retour comptant six joueurs et se déroulant du 5 au 16 octobre 2020 dans le Clarion Hotel de Stavanger en Norvège. La cadence était de 2h pour l'intégralité de la partie plus 10 sec/coup à partir du 40ème coup.

En cas de nulle, les joueurs disputaient un Armaggedon après leur partie classique. Les couleurs restaient les mêmes avec 10 minutes pour les blancs et l'obligation de gagner contre 7 minutes pour les noirs avec un incrément d'une seconde par coup à partir du 41ème.

Le système de points était le suivant :

  • Victoire en classique : 3 points
  • Défaite en classique : 0 point
  • Nulle en classique & victoire en Armageddon : 1.5 points
  • Nulle en classique & défaite en Armageddon : 1 point


Voir aussi :

Mieux connaître PeterDoggers
The Queen's Gambit : une série Netflix qui met les échecs à l'honneur

The Queen's Gambit : une série Netflix qui met les échecs à l'honneur

La reprise du Tournoi des Candidats reportée au printemps 2021 !

La reprise du Tournoi des Candidats reportée au printemps 2021 !