Aronian remporte le Saint Louis Rapid & Blitz
Levon Aronian, heureux de sa victoire à St. Louis. | Photo : Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Aronian remporte le Saint Louis Rapid & Blitz

PeterDoggers
PeterDoggers
|
0 | Couverture d’événements d’échecs

Malgré une défaite dans la toute dernière partie de la journée, Levon Aronian a remporté d'une courte tête le Saint Louis Rapid & Blitz Grand Chess Tour. Le GMI arménien devance d'un demi-point un trio composé de Yu YangyiDing Liren et Maxime Vachier-Lagrave.

Juste après la dernière partie, Aronian se déclarait "très heureux" de cette victoire. "J'ai peut-être gaffé plusieurs fois, mais je m'en moque. Seule la victoire compte. En début de journée, je me disais qu'il serait très difficile de rattraper Maxime, car je ne jouais pas au mieux. Cette victoire est une surprise et un grand soulagement."

C'est la deuxième fois qu'il remporte ce tournoi après son triomphe en 2017, l'année du retour du 13ème champion du monde Garry Kasparov. A l'époque, il avait fallu marquer 24,5 points pour l'emporter. Cette fois-ci, 22 points ont suffit.

Le grand Levon remporte 37 500$ et marque 13 points au Grand Chess Tour, ce qui le place au troisième rang du classement général provisoire derrière Magnus Carlsen et un certain Maxime Vachier-Lagrave. Pour les trois hommes, la finale londonienne se rapproche à grand pas.

Levon Aronian Saint Louis 2019
Levon Aronian est plus que jamais candidat à la finale, qui se jouera à Londres début décembre. | Image : Spectrum Studios.

Aronian a mal commencé la journée avec une défaite contre Sergey Karjakin, ce qui offrait à Maxime une avance d'un point entier grâce à sa nulle contre Carlsen. Pendant ce temps, Yu battait Ding et rattrapait son compatriote à la troisième place du général, à un demi-point d'Aronian.

Karjakin a joué avec succès une idée d'Alexander Motylev dans la partie des quatre cavaliers : 9.Fd2, qu'il avait déjà essayé contre Ding lors du récent tournoi de Lindores.

Karjakin-Aronian 2019 Saint Louis Rapid Blitz | Photo: Austin Fuller/Grand Chess Tour.

Karjakin-Aronian. | Photo : Austin Fuller/Grand Chess Tour.

Vachier-Lagrave gagnait sa deuxième partie du jour face à Richard Rapport, mais c'était la fin de l'embellie pour le récent vainqueur de l'étape parisienne du GCT. Au cours des rondes 3 à 7, MVL ne marquait que 0,5/5.

La défaillance du GMI français était criante face à Ding, dans une ligne de la Grünfeld connue pour être totalement annulante :

Le frenchie perdait ensuite face à Yu, meilleur performeur de cette seconde journée de blitz avec 6/9. Dans une position tendue issue de la variante 5.Ff4 de la Grünfeld, le GMI chinois sacrifiait un cavalier, mais Maxime refusait (à tort) l'offrande :

Yu Yangyi. 2019 Grand Chess Tour

Yu Yangyi a réalisé le meilleur score de la dernière journée. | Photo : Austin/Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Au classement général, Aronian rattrapait Maxime dans la troisième ronde avant de reprendre la tête des opérations dans la cinquième. Au plus fort de la journée, il faisait notamment tomber Ding dans une position pourtant tout à fait tenable pour le chinois.

Le blitz, c'est sale ! Aronian fait tomber Ding Liren à la pendule et rattrape MVL en tête du classement.

A l'entrée de la dernière ligne droite, Aronian, fort de ses 22 points, se rapprochait de la victoire. Seul Yu, avec 21 points, pouvait encore le rattraper, tandis que Ding et MVL étaient en embuscade pour les places d’honneur avec 20,5.

L'arménien terminait son tournoi de la manière la plus spectaculaire qui soit : en perdant ! Après avoir pris un pion qui semblait empoisonné, il voyait le français échanger ses deux tours contre une dame et obtenir un fort pion passé en c3. Alors que Levon semblait malgré tout revenu dans la partie, il ratait finalement une tactique en f3.

Aronian Vachier-Lagrave 2019 Saint Louis Rapid Blitz | Photo: Austin Fuller/Grand Chess Tour.
Aronian, tout feu tout flamme face à MVL. | Photo : Austin Fuller/Grand Chess Tour.

Jouer prudemment, ce n'est pas le genre de la maison.

—Levon Aronian

“Ce n'est pas facile de jouer [quand une nulle suffit, ndlr], car on se dit qu'il faut y aller prudemment. Mais jouer prudemment, ce n'est pas le genre de la maison." déclarait l'arménien à la fin du tournoi. "En partie classique, on a le temps de s'ajuster, mais là, j'ai juste très mal joué. Comme souvent contre Maxime...”

Yu devait absolument l'emporter pour forcer un départage, mais Shakhriyar Mamedyarov (qui termine dernier du tournoi) parvenait à tenir la nulle. Le chinois avait au préalable évité les variantes les plus critiques de la sicilienne Nimzowitsch en choisissant l'insipide 7.c3, avant de rater un gain en finale de fous.

Yu Yangyi 2019 Saint Louis Rapid Blitz | Photo: Crystal Fuller/Grand Chess Tour.
Yu était tout proche des départages. | Photo : Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Cette seconde place ex-aequo constitue tout de même un excellent résultat pour la "wild card" du tournoi. Yu Yangyi semble bien parti pour devenir un "régulier" du GCT dès la saison prochaine.

"Hier je lui ai dit qu'il jouait très bien" a reconnu son compatriote Ding Liren, "et aujourd'hui, il m'a battu, ce qui prouve que j'avais raison !" a-t-il ajouté dans un sourire.

Bravo à Aronian pour sa superbe victoire et au club de Saint-Louis, capitale mondiale des échecs, pour l'organisation de ce tournoi fantastique ! - Garry Kasparov

“La seule fois où j'ai remporté le championnat du monde blitz, il me semble que j'avais perdu les deux dernières rondes. J'ai une tendance à finir en roue libre, mais bon, tant que je gagne..." a reconnu le grand vainqueur de la semaine. "En plus, je n'avais encore rien gagné cette année. Cette victoire fait du bien."

Aronian Maurice Ashley 2019 Saint Louis Rapid Blitz | Photo: Crystal Fuller/Grand Chess Tour.
Aronian et Maurice Ashley. | Photo : Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Et Carlsen, me direz-vous ? Après un bon début de journée, le champion du monde semblait parti pour un final en trombes : une nulle contre MVL, puis trois victoires de suite contre Karjakin, Mamedyarov et Ding...

Il écrasait notamment le russe grâce à une jolie nouveauté dans la nimzo-indienne variante Saemisch :

Las, comme le français, il tombait en panne d'énergie avant la ligne d'arrivée et perdait trois parties de suite. Ses prédictions pessimistes de la veille étaient donc confirmées.

Il était tout d'abord battu par Fabiano Caruana, qui terminait bien avec un 5,5/9 dans la dernière journée. Il pourra également se consoler avec un score particulier de 2,5 à 0,5 contre le champion du monde.

Dejan Bojkov Game of the Day

La partie du jour avec le GMI Dejan Bojkov

Quand tout va mal, Carlsen a l'habitude de se réfugier dans les lignes "alternatives", et ce tournoi ne fit pas exception à la règle. Contre Yu, il s'essaie au gambit Cochrane, du nom de l'avocat écossais qui popularisa ce sacrifice de cavalier à une époque ou prendre en f7 d'une manière ou d'une autre était plus ou moins obligatoire !

Ce gambit est considéré comme douteux, en particulier depuis la réponse 5...c5! (après 5.Cc3) trouvée par Vladimir Kramnik contre Veselin Topalov à Linares en 1999. Carlsen, lui, choisit 5.d4, mais Yu va suivre sans peine les pas de Kramnik, jugulant l'initiative blanche et se retrouvant rapidement avec une pièce de plus.

Magnus Carlsen 2019 Saint Louis Rapid Blitz | Photo: Austin/Crystal Fuller/Grand Chess Tour.
C'est la première fois cette année que Magnus Carlsen ne remporte pas un tournoi auquel il prend part. Il s'agit également de son pire résultat depuis Norway Chess 2017, où il avait terminé septième avec 4/9. | Photo : Austin/Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Carlsen n'est plus le numéro mondial en blitz. Il est remplacé par Nakamura, qui ne jouait pas à Saint-Louis. MVL, qui dominait le classement début août, a perdu 185 points !

*******

Les coefficients de variation Elo sont trop hauts en blitz !

2019 Saint Louis Rapid Blitz final standings
Les résultats finaux du tournoi. | Image : Spectrum Studios.
2019 Saint Louis Rapid Blitz final standings.| Image: Spectrum Studios.
Répartition de l'enveloppe des prix et des points GCT. | Image : Spectrum Studios.
2019 Grand Chess Tour standings. | Image: Spectrum Studios.
Le classement général provisoire du Grand Chess Tour. | Image : Spectrum Studios.

Le Saint Louis Rapid & Blitz se déroulait du 10 au 14 août au Saint Louis Chess Club. Après trois jours de rapide, (neuf rondes), les joueurs se sont affrontés pendant deux jours en blitz (neuf rondes par jour). Chess.com proposait un couverture live en anglais via ses plate-formes Twitch.tv/Chess et Chess.com/TV.

La cinquième journée en vidéo :

Toutes les parties de la dernière journée en replay :


Toutes les parties de la semaine sont disponibles ici grâce à notre portail en direct. Plus de photos de l'évènement sont disponible en suivant ce lien. Le site officiel du Grand Chess Tour est ici.

Prochain grand rendez-vous, dès samedi : la Sinquefield Cup, avec Magnus Carlsen, Hikaru Nakamura, Maxime Vachier-Lagrave, Fabiano Caruana, Shakhriyar Mamedyarov, Ian Nepomniachtchi, Anish Giri, Viswanathan Anand, Levon Aronian, Ding Liren, Sergey Karjakin et Wesley So.

Mieux connaître PeterDoggers
La Coupe du monde d'échecs en sept questions

La Coupe du monde d'échecs en sept questions

Ding terrasse Carlsen en départages et s'adjuge la Sinquefield Cup

Ding terrasse Carlsen en départages et s'adjuge la Sinquefield Cup