Carlsen bat Giri au départage et remporte un nouveau Tata Steel
Giri "abandonne" en acceptant la nulle dans le second blitz de départage. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Carlsen bat Giri au départage et remporte un nouveau Tata Steel

Ce dimanche, Magnus Carlsen a remporté pour la sixième fois le Tata Steel Chess Tournament. Il s'agit d'un record. Le GMI norvégien, a égalité de points avec le héros local Anish Giri après 13 rondes, s'est imposé 1,5-0,5 en blitz de départage. Vidit Santosh Gujrathi remporte le tournoi des Challengers et se qualifie pour le Masters 2019.

"C'est un grand moment pour moi, évidemment" a commenté Carlsen quelques minutes après cette victoire historique. "Wijk aan Zee est un des tournois les plus prestigieux, pas juste en ce moment, mais dans toute l'histoire des échecs. Avoir le record de victoires ici, surtout après la mauvaise passe que j'ai traversé, c'est vraiment formidable."

Bien que 2017 se soit bien terminé pour le numéro un mondial avec une victoire au championnat du monde de blitz à Riyad, le champion du monde était déterminé à vaincre ses démons en classique et à commencer 2018 sur une bonne note.

On a vu un Carlsen très souriant tout au long des deux dernières semaines, et très disponible envers les média. Une bonne composition qui s'est traduite par un jeu de qualité.

Magnus Carlsen, press conference Wijk aan Zee 2018

Sixième victoire pour Magnus Carlsen. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Carlsen a prouvé qu'en blitz, il est sans aucun conteste l'homme en forme de ce début d'année 2018. Après avoir remporté le Speed Chess Championship sur Chess.com et gagné toutes ses parties lors de la première journée de PRO Chess League, il s'impose sans coup férir lors du départage contre Giri. 

C'est la première victoire du norvégien en super-tournoi depuis un an et demi, et Bilbao 2016. Le champion du monde est le premier joueur de l'histoire à remporter Wijk aan Zee six fois, un record que pouvait cette année tenter de lui contester Vishwanathan Anand. L'indien a d'ailleurs remarqué que ce record allait sans doute être très difficile à approcher maintenant que le tournoi force les premiers à se départager ! En effet en 2018, pour la première fois, un barrage en blitz était organisé.

Comme il s'agit de la sixième victoire de Magnus au Tata Steel, j'aurais pu retweeter le même message qu'il y a deux ans. Mais gagner un super-tournoi mérite bien un nouveau tweet !

Dans la longue histoire du "Tournoi des hauts-fourneaux", dont la première édition a eu lieu en 1938, Max Euwe, Levon Aronian, Viktor Korchnoi et Lajos Portisch ont remporté quatre titres. Quatre joueurs l'ont remporté trois fois : Johannes Donner, Efim Geller, Garry Kasparov et John Nunn.

Magnus Carlsen, press conference Wijk aan Zee Tata Steel 2018

Carlsen était de très bonne humeur pendant tout le tournoi. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Mais n'allez pas croire que ce tournoi fut l'affaire d'un seul homme. Cette 80ème édition était en effet placée sous le signe du retour d'Anish Giri au plus haut niveau. Il y a deux ans, le hollandais ne quittait jamais le top 5 mondial, mais les saisons 2016 et 2017 furent difficiles : au début du tournoi, il n'était que 15ème mondial.

A Wijk aan Zee, Giri a gagné 25 points Elo, ce qui lui permet de pointer à nouveau dans le top 10. Carlsen, quand à lui, retrouve une avance confortable sur ses concurrents directs.

Live ratings, January 2018

Le top 10 mondial après le Tata Steel Chess Tournament. Source : 2700chess.com.

Comme Carlsen, Giri termine le tournoi sur un score de +5. Un résultat de grande classe, qui lui aurait valu la victoire lors de beaucoup d'éditions. L'année dernière, les organisateurs avaient instaurés un départage (qui ne fut pas nécessaire), mais il est probable qu'ils aient regretté cette décision. Pour le public hollandais "Giri vainqueur ex-aequo avec Carlsen" aurait sans doute eu plus d'écho que "Giri rate de peu le titre à Wijk aan Zee" comme l'a annoncé sans fard le service d'informations en ligne Teletekst aujourd'hui.

Anish Giri, press conference Tata Steel Wijk aan Zee 2018

Giri était très proche de devenir le premier hollandais à remporter le tournoi depuis Jan Timman en 1985. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Mais ce départage en blitz contre Carlsen était une marche trop haute. Le norvégien n'a pas perdu le moindre match de barrage ces dix dernières années.

Après avoir plaisanté avec sa décontraction habituel avant le début des hostilités ("La pression est sur lui. Si je gagne, je vais sans doute écrire quelque chose d'horrible à son sujet sur Twitter, il doit donc être terrifié à l'heure actuelle !"), le batave semblait bien concentré devant son public, mais contre Carlsen, la meilleure volonté du monde ne suffit pas.

Playoff Carlsen vs Giri Wijk aan Zee Tata Steel 2018

Début du départage entre Carlsen et Giri. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dans la première partie, Carlsen s'est imposé dans son style si caractéristique. Le GMI Danny King l'a surnommé, et à raison, "le maître de la transition". Combien de joueurs auraient joué le coup 30.e4 en blitz ?

Crowd watching Giri Carlsen playoff Tata Steel Chess

Personne ne voulait manquer une potentielle victoire hollandaise ! | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dans le second blitz, Giri était à son meilleur (et ce n'est pas rien, dans son état de forme actuel !). Alors qu'il semblait n'avoir pas mieux que l'égalité avec les blancs, il a trouvé un sacrifice de pièce très intéressant.

Carlsen, toujours prêt à relever un défi, a contré avec puissance, en rendant immédiatement la pièce. Une excellente décision pratique qui allait décider du sort du mini-match et du tournoi. Alors que Carlsen voyait son initiative s'accentuer à l'aile roi, Giri du se résigner et accepter la nulle.

Le GMI Eric Hansen, qui officiait aux commentaires, remarqua que Carlsen avait remporté plusieurs parties avec fous de couleurs opposées. Cette fois-ci en revanche, il se servit du même thème pour sauver la nulle !

Giri vs Carlsen Playoff Game 2 Tata Steel Wijk aan Zee

Les champions en pleine action. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Malgré un jeu plutôt convaincant, Carlsen s'est trouvé un peu lent : "C'est très difficile, après 13 longues journées de classique, de se mettre en mode blitz. J'ai vraiment eu du mal à m'adapter. Ça s'est vu surtout dans la deuxième partie, où j'avais la tremblote."

Carlsen and Giri after their playoff, Wijk aan Zee 2018

Les joueurs d'échecs sont fidèles à eux-mêmes. Après leur partie, les deux joueurs ont tout d'abord échangés... des variantes ! | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Le vainqueur n'a pas tari d'éloges sur son adversaire du jour : "Je voudrais le féliciter pour son excellent tournoi. Il a superbement joué. Il n'a quasiment jamais été en danger, et quand c'était le cas, il a très bien défendu. Il aurait tout à fait mérité de gagner."

Bravo à Magnus pour sa première place ex-aequo avec moi au Tata Steel. Il m'a ensuite battu au départage avant d'être gentil avec moi devant les caméras. Cet homme est un pur génie du mal !

Le super GMI Teimour Radjabov a suggéré que la collaboration entre Giri et Vladimir Chuchelov était peut-être la raison du retour au top du néerlandais.

Bravo à Anish Giri pour son beau tournoi ! Content de le voir collaborer à nouveau avec l'Empereur d'Eupen !

Anish Giri, Vladimir Chuchelov

Anish Giri dans la salle de presse. Vladimir Chuchelov est derrière lui. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Avant le départage, la dernière ronde a vu deux parties décisives. Vladimir Kramnik a tout d'abord disposé de Baskaran Adhiban avec les noirs, rattrapant Shakhriyar Mamedyarov en 3ème place. Les deux joueurs seront sans doute satisfaits de ce score avant de commencer leur préparation pour le tournoi des candidats qui aura lieu en mars, à Berlin. Wesley So (8/13), Sergey Karjakin (7.5/13) et Fabiano Caruana (5/13) y seront également, en compagnie de Levon Aronian (qui joue actuellement à Gibraltar), Ding Liren et Alexander Grischuk.

Polgar, Karpov start round 13 in Wijk aan Zee

Deux légendes des échecs ont lancé la dernière ronde : Judit Polgar et Anatoly Karpov. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

"J'étais simplement en train d'essayer de tenir la nulle, mais il est devenu fou et a sacrifié une qualité." a commenté Kramnik, visiblement pas très content de son début de partie. Adhiban aura de quoi être déçu : il a loupé sa chance en prenant en a5.

Adhiban vs Kramnik, Wijk aan Zee 2018

Victoire chanceuse pour Kramnik dans la dernière ronde. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

L'autre vainqueur du jour fut Wesley So, qui dispose d'une Hou Yifan en perte de vitesse. La chinoise marque 2,5/13. C'est son plus mauvais tournoi depuis bien longtemps.

 Tata Steel Masters 2018 | Classement final

# Fed Nom Elo Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Score
1 Giri 2752 2891 ½ 1 1 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 1 9.0 / 13
2 Carlsen 2834 2885 ½ ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ 1 ½ 1 1 1 9.0 / 13
3 Kramnik 2787 2857 0 ½ ½ 1 ½ 0 1 1 ½ 1 1 1 ½ 8.5 / 13
4 Mamedyarov 2804 2856 0 ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 ½ 1 ½ 1 1 8.5 / 13
5 Anand 2767 2836 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 1 ½ 1 8.0 / 13
6 So 2792 2834 ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 ½ ½ 1 1 8.0 / 13
7 Karjakin 2753 2807 ½ ½ 1 ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ 7.5 / 13
8 Svidler 2768 2720 ½ ½ 0 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 6.0 / 13
9 Wei Yi 2743 2694 ½ ½ 0 0 ½ 0 ½ ½ 1 ½ ½ ½ ½ 5.5 / 13
10 Jones 2640 2672 ½ 0 ½ ½ 0 0 ½ ½ 0 ½ ½ 1 ½ 5.0 / 13
11 Caruana 2811 2659 ½ ½ 0 0 0 ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ 1 5.0 / 13
12 Matlakov 2718 2666 0 0 0 ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 5.0 / 13
13 Adhiban 2655 2583 0 0 0 0 ½ 0 ½ ½ ½ 0 ½ ½ ½ 3.5 / 13
14 Hou Yifan 2680 2505 0 0 ½ 0 0 0 ½ 0 ½ ½ 0 0 ½ 2.5 / 13

Dans le groupe des challengers, point de départage en blitz, il était prévu de faire appel au Sonneborn-Berger. Mais il n'y en eu pas besoin, car Vidit Santosh Gujrathi a fini un point entier devant ses plus proches poursuivants ! Son score : 9/13, comme Carlsen et Giri.

Vidit Santosh Gujrathi wins Wijk aan Zee Challengers

On connait déjà le premier invité des Masters 2019 : Vidit! | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Après avoir annulé rapidement contre Jorden van Foreest, il a pu voir son principal rival Anton Korobov tomber contre Dmitry Gordievsky:

Anand a eu ces quelques mots pour son compatriote : "Je l'ai trouvé très professionnel, sa qualification pour le tournoi A est méritée, bravo à lui !"

Terminons notre couverture de cette 80ème édition par une partie superbe. Elle opposait Matthias Bluebaum à Jeffery Xiong. Sur 40 coups au total, Xiong a joué 15 coups de pions !

Tata Steel Challengers 2018 | Classement final

# Fed Nom Elo Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Score
1 Vidit 2718 2745 ½ ½ ½ 1 1 ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 1 9.0 / 13
2 Korobov 2652 2696 ½ ½ 1 0 0 1 ½ 1 1 ½ ½ ½ 1 8.0 / 13
3 Xiong 2634 2667 ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 0 ½ 1 ½ ½ ½ 7.5 / 13
4 J. van Foreest 2629 2668 ½ 0 ½ ½ ½ 0 ½ 1 ½ 1 1 1 ½ 7.5 / 13
5 Gordievsky 2622 2668 0 1 ½ ½ 0 ½ ½ ½ 1 1 ½ ½ 1 7.5 / 13
6 Amin 2693 2663 0 1 ½ ½ 1 ½ ½ ½ 0 1 ½ 1 7.0 / 12
7 Bluebaum 2640 2610 ½ 0 0 1 ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ 1 0 6.5 / 13
8 l'Ami 2634 2581 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 6.0 / 13
9 Tari 2599 2584 ½ 0 1 0 ½ ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ 1 6.0 / 13
10 Bok 2607 2577 ½ 0 ½ ½ 0 ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ 5.5 / 12
11 L. van Foreest 2481 2565 ½ ½ 0 0 0 1 0 ½ 1 0 ½ ½ 1 5.5 / 13
12 Krasenkow 2671 2550 0 ½ ½ 0 ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 5.5 / 13
13 Harika 2497 2534 0 ½ ½ 0 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ 5.0 / 13
14 Girya 2489 2446 0 0 ½ ½ 0 0 1 ½ 0 ½ 0 0 ½ 3.5 / 13

Parties fournies par TWIC.

La diffusion en direct de la 80ème édition du tournoi de Wijk aan Zee vous était proposée par Chess.com.

Le tournoi 2019 se déroulera du 11 au 27 janvier. A vos calendriers !

Anatoly Karpov in Wijk aan Zee 2018

Le 12ème champion du monde Anatoly Karpov s'est intéressé à toutes les parties. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anish Giri watching Sergey Karjakin vs Magnus Carlsen, Wijk aan Zee 2018

Giri a suivi de près la partie Karjakin-Carlsen. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Jeroen van den Berg, Magnus Carlsen, Tom Bottema and Anish Giri, Tata Steel 2018

Le directeur du tournoi, Jeroen van den Berg, Magnus Carlsen, l'attaché de presse Tom Bottema et Anish Giri lors de la conférence de presse. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

107-year-old Johan van Hulst in Wijk aan Zee 2018

Johan van Hulst, 107 ans, était à nouveau présent à Wijk aan Zee pour décerner le trophée du meilleur jeune talent. Le lauréat 2018 est Jorden van Foreest. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Erwtensoep in Wijk aan Zee Tata Steel Chess

Le traditionnel dîner à base d'"erwtensoep", ou soupe aux pois, fut accompagné d'une boisson typiquement batave ! | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Vidit with his trophy and watch, Wijk aan Zee 2018

Vidit remporte le trophée des challengers et une montre Von Doren. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Karpov, Kramnik, Giri with Von Doren watches

L'horloger norvégien a offert des éditions spéciales aux meilleurs joueurs. Karpov remet ici une montre à Kramnik et Giri. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Giri with Von Doren watches

Giri possède maintenant deux montres Von Doren ! | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Magnus Carlsen and Theo Henrar, Wijk aan Zee 2018

Carlsen reçoit le trophée des mains de Theo Henrar, Président du conseil d'administration de Tata Steel Nederland BV. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Tex de Wit and Magnus Carlsen, Wijk aan Zee 2018

Tex de Wit donne à Magnus Carlsen le signal. Ce dernier a clôt la 80ème édition. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Mieux connaître PeterDoggers
Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Karjakin et Kramnik à Nice ce week-end !

Karjakin et Kramnik à Nice ce week-end !