Carlsen le Magnifique, champion du monde de blitz
Carlsen champion, Anand médaillé de bronze. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Carlsen le Magnifique, champion du monde de blitz

Il n'a atteint son niveau de forme optimale qu'au bout de quatre jours, mais quelle forme ! Ce samedi, Magnus Carlsen a remporté le Championnat du Monde de Blitz a une ronde de la fin. Il a remporté huit parties et fait deux nulles lors de cette dernière journée, pour un score final de 16/21. Il repart avec la coquette somme de 200 000$ (250 000$, moins les 20% réservés à la FIDE). Nana Dzagnidze, elle, remporte le tournoi féminin avec 16,5/21, et remporte 64 000$ (80 000$, moins les 20% réservés à la FIDE).

"Je suis très content". Ce sont les premiers mots de Carlsen après avoir récupéré sa couronne mondiale, gagnée il y a trois ans à Dubaï. Alexander Grischuk lui avait subtilisé l'année suivante à Berlin tandis que Sergey Karjakin s'était paré d'or aux départages l'année dernière, à Doha.

"Hier, j'ai passé une journée très difficile, mais aujourd'hui, tout s'est déroulé au mieux. C'est un grand soulagement, surtout après ma défaite dans la dernière ronde en rapide, alors que le titre me tendait les bras. Ce résultat améliore grandement ma semaine, et même ma saison. C'est une très grosse victoire."

N'oubliez pas que Carlsen sera bientôt à nouveau face à un défi de taille en blitz : Le 3 janvier 2018, il affrontera Hikaru Nakamura (qui boycottait les tournois en Arabie Saoudite) en finale du Speed Chess Championship.

Carlsen interviewé par Nastja Karlovich de la FIDE. (en anglais)

Le championnat du monde de blitz était un tournoi suisse de 21 rondes. Après le premier jour, durant lequel 11 rondes furent jouées, Sergey Karjakin menait la danse avec 9/11, devançant de peu Maxime Vachier-Lagrave avec 8,5/11. Un groupe de six joueurs était en embuscade à 8 points, mais Carlsen n'en faisait pas partie. Après une première journée décevante, il devait en effet se contenter de 7/11.

Mais Samedi, le TGV Carlsen allait enfin donner sa pleine puissance, faisant passer le reste du plateau pour de poussives locomotives à vapeur. Alors que ses principaux rivaux se contentaient de nulles, il gagnait ses trois premières parties (contre Grischuk, Harikrishna et Mamedyarov), réduisant l'écart le séparant du leader Karjakin à un demi-point.

Lorsque les deux hommes se rencontrèrent, l'écrasante victoire de Carlsen fit passer un message clair : le tournoi avait bel et bien changé de mains.

Carlsen vs Karjakin

Carlsen - Karjakin, un match clef de ce championnat. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La question sur toutes les lèvres devint alors : "Mais qui peut le stopper ?" Eh bien nul autre que Maxime Vachier-Lagrave, qui après avoir eu un léger avantage, annula contre le géant norvégien. Mais il en fallait plus pour stopper le TGV...

Dans les rondes 17, 18, 19 et 20, Magnus remporta quatre parties de suite, portant son score à 15,5/20, hors de portée du reste du plateau. Après une nulle rapide contre Levon Aronian dans la dernière ronde, le norvégien terminait une année mitigée sur une très belle note.

Il a remporté la plupart de ses parties dans son style très caractéristique : ne jamais, au grand jamais, jouer pour la nulle ! Certains gèrent leur effort et veulent garder un peu d'énergie pour les dernières rondes ? Pour lui, c'est hors de question. Tant qu'il y a une lueur, une parcelle d'espoir, le norvégien se battra sans relâche pour le gain.

Trois exemples : Ding Liren, tout d'abord. Déjà battu sèchement par Carlsen à St Louis en novembre, le chinois ne s'attendait certainement pas à perdre cette partie : 

Contre l'étoile montante russe Vladislav Artemiev, Carlsen n'avait pas grand chose, mais là encore, il n'a jamais cessé de créer des petites menaces. 

Enfin, contre Anton Korobov, la victoire s'est décidé sur une erreur de l'ukrainien, qui a pris le mauvais pion. La faute de Carlsen ? Oui, si l'on prend en compte le fait qu'encore une fois, il jouait la position avec une très large avance à la pendule.

Anton Korobov vs Carlsen

Anton Korobov comprend qu'il ne pourra pas tenir cette finale de cavaliers. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anand à NRK : "C'est le Magnus dont je parlais lorsque je disais qu'il était archi-favori. Je me rappelle de sa performance en blitz à Louvain cette année, c'était très impressionnant. Je suis content pour lui. Il m'a chaudement félicité hier, j'en fait de même aujourd'hui.

Lors de la remise des prix, Carlsen était entourés de ses anciens adversaires pour le titre mondial classique : Karjakin (argent) et Anand (bronze).

Avec 5,5/10 le deuxième jour, Karjakin termine second, mais il ne sera sans doute pas trop déçu. Il a remporté une partie cruciale (et lucrative) avec les noirs contre Grischuk dans la dernière ronde, revenant du diable Vauvert pour sauver une position perdante.

Viswanathan Anand est le grand gagnant de cette semaine saoudienne, remportant l'or en rapide et le bronze en blitz. L'indien fut aussi chanceux que Karjakin dans la dernière ronde, son adversaire français gaffant malheureusement du matériel :

MVL vs Anand, with Leko and Ivanchuk watching.

MVL - Anand, avec Leko et Ivanchuk en kibbitzeurs. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Levon Aronian termine en quatrième place ex-æquo, un résultat fantastique par rapport à sa 68ème place provisoire après la première journée, avec seulement 5,5/11. Sa deuxième journée fut en effet presque aussi bonne que celle de Carlsen, avec 8,5/10.

Voici comment il a disposé de Karjakin dans l'avant-dernière ronde.

Aronian vs Karjakin in Riyadh

Aronian est revenu de très loin, battant Karjakin au passage. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Pas moins de huit joueurs chinois participaient au tournoi. Wang Hao fut le plus en verve du contingent. Il finit ex-æquo avec Aronian, remportant sans doute le plus gros chèque de sa carrière : 36 000$ (45 000$, moins les 20% réservés à la FIDE). L'une de ses victimes fut son compatriote Li Chao.

Un incident a eu lieu lors de cette deuxième journée, lors de la partie Grischuk-Mamedyarov. Le GMI russe, qui jouait avec une qualité de moins, arrêta la pendule, réclamant la nulle en vertu d'une triple répétition de la position. L'arbitre n'ayant pas vu la triple répétition, il relança la partie.

Grischuk finit par perdre, et en vérifiant la partie, s'aperçut que la position n'avait pas été répétée trois fois, mais bien quatre ! Après avoir porté son cas à l'arbitre en chef, la partie fut déclarée nulle. 

Mamedyarov fit appel de la décision arbitrale, faisant valoir qu'il avait signé la feuille de partie le déclarant vainqueur. L'incident retarda légèrement la fin du tournoi, mais finalement l'appel fut rejeté par le Comité d'appel, dont le raisonnement est que lorsqu'une réclamation de nulle valide est faite, la partie se termine de facto, et tout ce qui se passe après est nul et non avenu.

Mamedyarov protesting

Mamedyarov, protestant auprès de l'arbitre en chef. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Championnat du Monde de Blitz 2017 | Classement final (13 points et plus)

Tno Fed Nom Elo Pts. TB1 TB2 TB3 TB4 Perf Elo+/- Gains*
1 Carlsen Magnus 2986 16 0 2742 257 10 2924 -20,8 250,000$
3 Karjakin Sergey 2854 14,5 0,5 2745 253,5 11 2873 13,8 100,000$
20 Anand Viswanathan 2736 14,5 0,5 2712 245,5 11 2844 60,8 100,000$
19 Wang Hao 2737 14 0 2716 249,5 11 2832 53 45,000$
2 Aronian Levon 2863 14 0 2685 239 10 2794 -30,4 45,000$
5 Ding Liren 2837 13,5 0 2722 251,5 10 2812 -9,6 22,416.67$
23 Petrosian Tigran L. 2705 13,5 0 2710 251 10 2803 57,2 22,416.67$
25 Yu Yangyi 2701 13,5 0 2708 251 10 2803 59 22,416.67$
13 Korobov Anton 2760 13,5 0 2707 248,5 10 2799 24,8 22,416.67$
12 Mamedyarov Shakhriyar 2770 13,5 0 2697 242,5 10 2783 12,2 22,416.67$
9 Svidler Peter 2797 13,5 0 2692 247 10 2784 -3,8 22,416.67$
4 Vachier-Lagrave Maxime 2853 13 0 2747 264 10 2822 -14,4 7,214$
21 Grischuk Alexander 2725 13 0 2689 246,5 10 2767 24 7,214$
66 Savchenko Boris 2619 13 0 2686 245,5 11 2731 79,6 7,214$
32 Melkumyan Hrant 2686 13 0 2655 238 10 2727 24,4 7,214$
11 Le Quang Liem 2771 13 0 2654 232 11 2731 -21 7,214$
17 Mamedov Rauf 2755 13 0 2625 223,5 10 2701 -29 7,214$
38 Adly Ahmed 2678 13 0 2599 216,5 11 2672 -0,8 7,214$

(*Moins les 20% réservés à la FIDE. L'intégralité du classement est disponible ici.)

Nana Dzagnidze remporte le tournoi féminin avec un superbe 8/10 le dernier jour. Voici sa victoire contre la championne rapide, Ju Wenjun, dont le bilan de la semaine est à comparer à celui d'Anand : Une médaille d'or, une de bronze.

Dzagnidze vs Ju Wenjun

Dzagnidze contre Ju Wenjun. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dzagnidze interviewée par Nastja Karlovich de la FIDE (en anglais).

Après une première journée de rêve, Pia Cramling n'est pas parvenu à garder le commandement de l'épreuve, avec 4/10 le deuxième jour. L'énergie à fait défaut à la suédoise, qui perd notamment ses trois dernières parties.

En seconde et quatrième place, on retrouve les russes Valentina Gunina et Kateryna Lagno. La première citée a réalisé un final dantesque, gagnant ses cinq dernières parties. Elle empoche 40 000$ pour son exploit, une somme gigantesque par rapport aux standards des échecs féminins.

Ushenina vs Gunina in Riyadh

Cette victoire chanceuse a valu à Gunina 12 000$ de plus ! | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Championnat du monde de blitz féminin 2017 | Classement final (12,5 points et plus)

Cl. Tno Fed Titre Nom Elo Pts. TB1 TB2 TB3 TB4 Gains*
1 12 GMI Dzagnidze Nana 2453 16,5 0 2431 253 10 80,000$
2 3 GMI Gunina Valentina 2543 16 0 2426 255 11 40,000$
3 2 GMI Ju Wenjun 2548 14 1 2406 249,5 10 20,500$
4 1 GMI Lagno Kateryna 2619 14 0 2449 260,5 10 20,500$
5 53 GMI Cramling Pia 2326 13,5 0 2428 257 10 10,000$
6 4 GMI Tan Zhongyi 2543 13,5 0 2427 252 10 10,000$
7 6 GMI Kosteniuk Alexandra 2526 13,5 0 2413 254,5 10 10,000$
8 19 MI Abdumalik Zhansaya 2417 13,5 0 2395 252,5 11 10,000$
9 36 GMF Kulon Klaudia 2361 13,5 0 2361 245,5 11 10,000$
10 93 GMF Mammadzada Gunay 2037 13 0 2448 260 10 4875$
11 11 GMI Ushenina Anna 2457 13 0 2379 246,5 10 4875$
12 28 GMI Zhukova Natalia 2372 13 0 2326 221 11 4875$
13 16 GMI Danielian Elina 2429 13 0 2251 208 11 4875$
14 14 GMF Goryachkina Aleksandra 2440 12,5 0 2400 241 10 1950$
15 24 MI Javakhishvili Lela 2395 12,5 0 2396 230 10 1950$
16 10 GMI Lei Tingjie 2461 12,5 0 2393 251 11 1950$
17 9 MI Paehtz Elisabeth 2467 12,5 0 2358 231 11 1950$
18 20 GMI Khotenashvili Bela 2412 12,5 0 2320 221,5 11 1950$
19 17 GMI Hoang Thanh Trang 2422 12,5 0 2307 216 10 1950$

(*Moins les 20% réservés à la FIDE. L'intégralité du classement est disponible ici.)

Parties fournies par TWIC.

Vidit, Sethuraman, Anand, Adhiban, Petrosian

Anand discute avec Petrossian en compagnie de Vidit, Sethuraman, et Adhiban. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Sethuraman, Anand, Adhiban

La légende indienne n'a rien perdu de son humour. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Merci à tous. Je suis très content de mon jeu, c'est le moins qu'on puisse dire ! Joyeux 2018. Je vais me ressourcer en famille avant Wijk. Cette photo est pour ma femme, qui m'a demandé de bien faire attention en ramenant les médailles. Voilà !

Trophies, World Rapid and Blitz

Les coupes remises aux vainqueurs (hommes et femmes) des deux tournois. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Voici comment ces coupes ont été fabriquées !

Ju Wenjun, World Rapid Champion

Ju Wenjun, championne du monde rapide. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anand receiving his gold medal

Anand reçoit la médaille d'or du tournoi rapide. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Nana Dzagnizde wins World Blitz

Nana Dzagnidze remporte le blitz. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anand, Carlsen, Karjakin in Riyadh

Carlsen en compagnie de ses rivaux dans les matchs pour le titre de champion du monde classique. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Magnus Carlsen, World Blitz Champion

Carlsen premier, ça vous dit quelque chose ? | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anand, Carlsen, Ju, Dzagnidze

Les champions du monde en rapide et en blitz en compagnie de Georgios Makropoulos de la FIDE et du pilote de course et businessman Abdulaziz bin Turki Al Saud. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Les championnats du monde de Blitz ont eu lieu les 29 et 30 décembre 2017. Ce tournoi suisse de 21 rondes était doté de 750 000$ de prix pour la section open, et 250 000$ pour les féminines.

Mieux connaître PeterDoggers
Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.