Caruana, Li Chao et Nepomniachtchi quittent la Coupe du monde

Caruana, Li Chao et Nepomniachtchi quittent la Coupe du monde

Encore un joueur du top 10 éliminé de la Coupe du monde ! Aujourd'hui, c'est Fabiano Caruana qui a succombé à Evgeniy Najer lors de la seconde partie rapide. D'autres petites surprises ont eu lieu, avec les victoires de Richard Rapport face à Li Chao et de Baadur Jobava contre Ian Nepomniachtchi.

Personne ne l'a vu venir : Caruana est éliminé. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

La moitié des matchs du troisième tour ont du se régler aux départages. Parmi eux, cinq étaient décidés dès les deux premières parties rapides. Maxime Vachier-Lagrave, Ding Liren, Richard Rapport, Evgeniy Najer, et Baadur Jobava n'ont pas eu besoin d'aller plus loin pour se qualifier.

Grischuk et Giri ont du eux se qualifier en 10/10, tandis qu'Aronian s'est imposé au bout du blitz 5/3. Les éliminés du jour sont Alexander Lenderman, David Navara, S.P. Sethuraman, Maxim Matlakov, Fabiano Caruana, Li Chao, Vidit Santosh Gujrathi et Ian Nepomniachtchi. Ce dernier a quitté l'hôtel 20 minutes après avoir gaffé une tour contre Jobava.

Coupe du monde 2017 | Résultats des départages du troisième tour

Fed Joueur Fed Joueur Classique Rapide Blitz Score
Lenderman (2565) Vachier-Lagrave (2804) ½-½, ½-½ 0-1, ½-½ 1½-2½
Grischuk (2788) Navara (2720) ½-½, ½-½ ½-½, ½-½, ½-½, 1-0 3½-2½
Giri (2777) Sethuraman (2617) ½-½,½-½ 1-0, 0-1, 1-0, 1-0 3-1
Aronian (2802) Matlakov (2728) 1-0, 0-1 ½-½, ½-½, 1-0, 0-1 1-0, ½-½ 4½-3½
Nepomniachtchi (2741) Jobava (2702) ½-½, ½-½ ½-½, 0-1 1½-2½
Caruana (2799) Najer (2694) ½-½, ½-½ ½-½, 0-1 1½-2½
Li Chao (2745) Rapport (2675) ½-½, ½-½ 0-1, ½-½ 1½-2½
Ding Liren (2771) Vidit (2702) ½-½, ½-½ ½-½, 1-0 2½-1½

Le cameraman est solidaire d'Anton Kovalyov !

Qui aurait parié sur Najer contre Caruana ? C'est une très bel exploit pour le GMI moscovite de 40 ans, notamment entraîneur de l'équipe nationale féminine de Russie. Il a encore prouvé qu'il était lui-même toujours affûté. En 2015, il avait notamment remporté les championnats d'Europe individuels à Jérusalem. Mais tout de même, battre Caruana ?

"C'est vraiment inattendu." a-t-il déclaré à Chess.com. "Annuler les deux parties longues était très important pour moi, car parfois en rapide, il ne joue pas parfaitement. Parfois seulement..."

null

Najer avait le sourire après sa victoire suprise. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Après la première nulle, il était logique que Caruana joue agressivement avec les blancs. Mais peut-être a-t-il joué "trop de coups agressifs", comme l'a suggéré Najer.

null

Najer a annulé sa partie avec les blancs dans une berlinoise, admettant juste après qu'il n'avait pas de solution pour percer cette défense. "Mais qui en a une ?" | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Quelle Coupe du monde de dingue !

Chess.com a interviewé Najer (en anglais)

Tout d'un coup, il ne reste plus que quatre pensionnaires du top 10 mondial encore en lice. Trois d'entre eux ont réussi à s'extraire des départages de ce lundi : Aronian, MVL, et Grischuk. Wesley So, lui, n'a pas eu besoin d'aller en départages cette fois-ci. Il est tout de même passé à la salle de jeu un instant, mais pas pour regarder les parties.

Wesley So est venu voir les arbitres pour confirmer sa couleur pour demain.

Maxime Vachier-Lagrave n'est pas parvenu à faire jouer son avantage elo de plus de 200 points en classique contre Aleksandr Lenderman, et il faut bien reconnaître que même en rapide, Lenderman a eu sa chance. Dans la première partie, la position n'était pas claire, ("Dans un mauvais jour, j'aurai pu être pire" a reconnu MVL). Le GMI américain n'a perdu qu'à cause d'une grosse gaffe en finale : 

Chess.com a interviewé Vachier-Lagrave (en anglais).

Dans la seconde partie, rien ne s'est passé comme prévu pour Maxime. Par deux fois, Lenderman a manqué le coup ...Fd5. "J'ai essayé de minimiser les risques et de bien prendre mon temps, mais j'ai joué de très mauvais coups. J'ai loupé des choses évidentes. C'est comme ça que l'on commence à douter, alors que ça aurait du être beaucoup plus simple." a mentionné MVL. 

null

Etienne Bacrot est toujours à Tbilissi pour soutenir et aider MVL. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Baadur Jobava n'avait pas le sourire en éliminant Ian Nepomniachtchi. Le GMI géorgien, très fair-play, est toujours désolé lorsque son adversaire gaffe. Et pour gaffer, Nepo a bien gaffé ! Après avoir manqué le gain dans une finale prometteuse dans la première partie, voici comment il s'est fait éliminé de la Coupe du monde.

Nepomniachtchi a ensuite quitté Tbilissi le plus vite possible.

null

Nepomniachtchi en souffrance. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Jobava élimine Nepo sans effusions de joie. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Nepomniachtchi et son secondant Vladimir Potkin, vingt minutes plus tard. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

"Comme on dit en Russie, mieux vaut une fin horrible qu'une horreur sans fin."

Après avoir éliminé Wei Yi, Richard Rapport a disposé d'un autre très fort GMI chinois : Li Chao. Ce fut un match "très tendu" comme il l'a reconnu. Pendant les parties, le hongrois marche énormément dans la salle de jeu. C'est, selon lui, une manière de relâcher la pression.

Sa victoire dans la première partie s'inscrit dans la lignée des étrangetés auxquels nous avons pu assister à Tbilissi. Dans une mêlée tactique ultra-tendu, Rapport a gagné une pièce, mais il lui a fallu presque 70 coups pour terminer la partie. Au début, il semblait étrange que Li continue à jouer dans ces conditions, mais il est apparu que le GMI était capable de rendre le gain extraordinairement difficile à trouver pour son adversaire.

null

Li Chao s'est défendu comme un lion avec une pièce en moins, mais il a fini par perdre sa première partie de la Coupe du monde. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

"C'est ce qui m'arrive que je suis sous pression... J'ai fait des imprécisions et il a eu du contre-jeu." a déclaré Rapport, qui a accepté la nulle dans une position totalement gagnante dans la deuxième partie.

Chess.com a interviewé Rapport (en anglais).

Il reste trois chinois en compétition, mais il ne pourra pas y en avoir plus de deux au prochain tour. Si le bourreau de Carlsen, Bu Xiangzhi, est dans le haut du tableau, Wang Hao et Ding Liren, eux, s'affronteront dès les huitièmes de finale. Ding s'est imposé aujourd'hui contre Vidit Santosh Gujrathi, dans une partie dont Dejan Bojkov a extrait le coup du jour : une poussé de pion sur une case où pas moins de quatre pièces ennemies peuvent le capturer !

Alexander Grischuk s'est qualifié aux dépends de David Navara, mais ce ne fut pas sans mal. Le GMI russe était totalement perdant dans la première partie rapide, où il conduisait les pièces blanches. Il est pourtant parvenu à sauver la nulle en véritable funambule.

null

"Avec une dame en moins, j'imagine que j'étais perdant" - Grischuk. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Après deux autres nulles, Grischuk a fait la différence dans la première partie en 10/10. Le thème était le même : l'enfermement de dame. Le grand Sasha a ensuite déclaré : "J'ai peut-être mal joué, mais j'ai joué avec énergie."

null

Navara se lève toujours pour abandonner, et il remet toujours les pièces en place sur l'échiquier ensuite. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Après un sauvetage héroïque hier, Anish Giri a encore mis les supporters hollandais dans tous leurs états avant d'éliminer S.P. Sethuraman. Il a notamment gagné une belle partie avec les blancs avant de se noyer dans une sicilienne Najdorf, un choix d'ouverture qu'il regrettera. 

"J'ai compris qu'il fallait que j'adopte une stratégie différente." a-t-il déclaré. Après avoir à nouveau gagné avec les blancs, il a donc commencé la deuxième partie 10/10 avec le solide coup 1...e5.

Chess.com a interviewé Giri (en anglais).

Nous avons gardé le meilleur pour la fin : Levon Aronian.

Maxim Matlakov s'est avéré être un adversaire valeureux. Le GMI de St Petersbourg est revenu à 1-1 après une défaite dans la première partie classique. Aujourd'hui, il a de nouveau réussi cet exploit en 10/10.

null

Gagner deux fois contre Aronian alors que l'on est dos au mur, c'est un sacré exploit ! | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Aronian s'est finalement imposé en remportant le premier blitz avant d'annuler le second.

null

Partie nulle : Aronian remporte le match. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

J'espère voir une partie en Armageddon à chaque tour, mais mes espoirs sont toujours déçus dans le dernier blitz.

null

Pentala Harikrishna est venu rendre visite aux joueurs encore en lice... | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

...ainsi qu'Alexander Huzman et Boris Gelfand. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Wesley So observe la chute de Caruana.

null

A chaque nouveau mini-match, les couleurs sont tirés au sort.

null

null

null

null

null

null

null

null

 

Parties fournies par TWIC.

La Coupe du monde se déroule du 3 au 27 septembre à Tbilissi, en Géorgie. Chaque match consiste en deux parties classiques (quatre en finale) et des départages en rapides et blitz le troisième jour. L'enveloppe des prix est de 1,6 millions$, dont 120 000$ pour le seul vainqueur. En outre, les deux finalistes se qualifieront pour le prochain Tournoi des Candidats.

Comment suivre l'événement :

Chess.com diffuse les parties de tous les grands tournois mondiaux sur Chess.com/Live, et la coupe du monde ne fait pas exception à la règle. En outre, sur Chess.com/TV, les commentaires en direct seront assurés par les Chessbrahs, un des plus belle équipe de commentateurs du monde avec les GMI Eric Hansen, Robin van Kampen et Yasser Seirawan ainsi que le MI Aman Hambleton.


Mieux connaître PeterDoggers
Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.