Infos
Infos
Caruana se qualifie pour les quarts de finale en éliminant Abdusattorov

Caruana se qualifie pour les quarts de finale en éliminant Abdusattorov

AnthonyLevin
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

C'est donc Fabiano Caruana qui aura la lourde tâche d'affronter le cinq fois champion Hikaru Nakamura en quarts de finale du Speed Chess Championship 2023. L'italo-américain est en effet venu à bout du redoutable Nodirbek Abdusattorov sur le score de 13,5 à 10,5.

Un score qui ne reflète pas vraiment l'intensité de la rencontre. Caruana prenait en effet une avance confortable dans la première section, mais l'ouzbek répondait par une superbe série de cinq victoires de suite en fin de section 3/1. Acculé, le super-GMI américain parvenait à renverser la vapeur dans la seconde partie de la section bullet.

Il y aura deux huitièmes de finale mardi 12 septembre. Maxime Vachier-Lagrave contre Dommaraju Gukesh commencera à 17 heures, heure de Paris, tandis que la rencontre Magnus Carlsen - Vidit Gujrathi commencera juste après, à 21 heures 30.

Comment suivre ?
Ne ratez rien du Speed Chess Championship présenté par Coinbase sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter de l'action en direct sur notre chaine Twitch et retrouver toutes nos retransmissions sur YouTube.com/ChesscomLive. Les parties sont également disponibles sur notre page événement.

La retransmission avec les commentaires du MI Stéphane Bressac.

Pour sa troisième participation au SCC, c'est la première fois qu'Abdusattorov n'affrontait pas Wesley So au premier tour. Statistique étonnante : malgré leur nombreuses rencontres en rapide, Nodirbek et Fabiano n'avaient jusque là joué qu'un seul blitz sur Chess.com, l'ouzbek s'étant alors imposé.

Si 70% des spectateurs voyaient une victoire de Caruana, le programme SmarterChess prédisait une rencontre beaucoup plus serrée, annonçant une victoire de l'américain avec un point d'avance et une domination dans la portion 3/1.

Mais le scénario du match allait être bien différent : Fabiano remportait la première portion, perdait la seconde, et opérait une remontada lui permettant de remporter in-extremis le match dans la dernière.


5/1: Caruana 5-3 Abdusattorov 

Après avoir perdu une partie dans la première moitié, Caruana remportait quasiment toutes les autres et prenait les rênes du match.

Les quatre première parties auraient dû se terminer par la nulle. Ce fut le cas de trois d'entre elles, mais Caruana poussait un peu trop dans la seconde, et Abdusattorov en profitait pour prendre l'avantage.

L'italo-américain remportait ensuite une série de trois victoires. La cinquième partie du match était particulièrement spectaculaire : Abdu laissait un cavalier en prise en d6, raté par Caruana ! Le double champion des Etats-Unis remportait toutefois la partie un peu plus tard, profitant d'un sacrifice de pièce désespéré de son adversaire.

L'américain remportait également les deux parties suivantes. La première au temps, et la seconde grâce à l'une des plus belles combinaisons de mat du jour.

"Cavalier au bord, cavalier mort" dit l'adage. Mais avec deux cavaliers morts et un pion, Caruana peut faire des merveilles ! C'est notre partie du jour, et la voici analysé par le GMI Rafael Leitao.

La dernière partie se soldait par une nulle, et Caruana conservait les rênes du match à l'entame de la portion 3/1.

3/1: Caruana 3,5-4,5 Abdusattorov

Cette portion commençait comme la précédente avait finie, mais le jeune ouzbek allait réussir à retourner la situation.

Il remportait pourtant la première à l'issue d'une finale de tours théoriquement nulle (malgré deux pions de plus pour les noirs). En zeitnot, Caruana se trompait, offrant la victoire à son rival.

Abdusattorov était sur le point de remporter une seconde partie d'affilé lorsqu'il réalisait une gaffe absolument démoniaque !

Le tilt montait chez le jeune ouzbek, qui perdait la partie suivante en 26 coups après avoir raté une attaque à la découverte en un coup. Dans la suivante, il sacrifiait toute son aile dame pour empêcher l'enfermement de sa tour. Une tour qu'il parvenait finalement à sauver, contrairement à la partie…

Ces trois victoires de suite offrait désormais à Caruana une avance de cinq points. Historiquement, un tel retard n'a jamais été rattrapé en Speed Chess Championship. Mais le jeune prodige ne l'entendait pas de cette oreille.

En outre, c'est quand on se sent hors de danger que l'on commet les plus grosses erreurs, comme le disait si bien Caruana : "Je pensais avoir fait le plus dur, mais j'ai commencé à me planter à chaque partie."

Après une nulle, Nodirbek terminait la section en trombes en remportant trois parties de suite. La dernière était conclue en beauté par une violente attaque sur cases noires ponctuée d'un superbe 37.Tg5!

Résultat des courses : un maigre point d'avance pour Caruana à l'orée de la section bullet.

1/1: Caruana 5-3 Abdusattorov

La série entamée par Abdusattorov en blitz se poursuivait en bullet. Il remportait les deux premières parties et portait son total à 5 victoires d'affilée. Le champion des Etats-Unis en titre ne parvenait à stopper l'hémorragie que dans les toutes dernières minutes.

Les huit parties de cette section allaient s'avérer décisives. Dans la première, Caruana se retrouvait complètement gagnant avec une pièce nette de plus contre un roi faible :

Comme vous pouvez le constater sur l'image, les deux joueurs ont à cet instant moins de six secondes à eux deux. La barre d'évaluation allait faire du yo-yo pendant un moment, et c'est finalement l'ouzbek qui émergeait vainqueur des complications.

En remportant également la suivante, Nodirbek prenait pour la première fois les commandes du match à la surprise générale.

Mais Caruana, piqué au vif, allait remporter les six dernières parties du match ! La tactique qui lui permettait de remporter la troisième sonnait le début de la révolte. Parviendrez-vous à la trouver aussi ?

Toutes les parties n'étaient pas jolies-jolies... Après tout, c'est du bullet ! Les deux joueurs rataient même une dame en prise en e2, au grand désarroi de nos commentateurs.

Désormais mené de deux points, Abdusattorov jouait son va-tout dans les deux dernières minutes. Il obtenait une position gagnante, mais gaffait à nouveau, perdait sa tour… et le match !

En interview post-match, Caruana remarquait que les matchs de SCC se jouaient généralement en bullet, qu'importe le score préalable en blitz.

Il ne tarissait pas d'éloges sur les joueurs capables de jouer à très haut niveau avec si peu de temps à la pendule, notamment Carlsen, Nakamura, ou encore Alireza Firouzja. Humble, il ajoutait : "De mon côté, j'arrive parfois à m'en sortir, mais c'est purement par chance. J'essaie avant tout de ne pas tomber au temps !"

J'essaie avant tout de ne pas tomber au temps !

—Fabiano Caruana

Son prochain match face à Nakamura ? "Une mission presque impossible." En effet, les deux seuls joueurs à avoir jamais remporté de SCC sont Carlsen et Nakamura.

A ce sujet, Fabiano se fendait d'une anecdote : "Dimanche dernier, j'étais à Saint-Louis pour le tournoi d'échecs 960. J'ai vu Nakamura jouer contre Ray Robson avec 35 secondes contre une minute. En bullet, c'est un monstre. Mais je ferais de mon mieux !"

Cette qualification en quarts de finale lui permet d'engranger 4687,50$. Abdusattorov se consolera avec 1312,50$.

Note : Ding Liren s'est retiré de la compétition et sera remplacé par Ian Nepomniachtchi, qui affrontera jeudi Arjun Erigaisi.

Tableau

 

Toutes les parties

L'événement principal du Speed Chess Championship 2023 présenté par Coinbase se déroule du 4 au 22 septembre. Il s'agit de la compétition d'échecs rapides en ligne la plus forte au monde, avec 16 joueurs - 12 invités et 4 qualifiés - se disputant les 150 000 $ de prix. 


Précédemment :

Mieux connaître NM AnthonyLevin
Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !