Le championnat des USA débute à Saint Louis avec les victoires de So et Nakamura

Le championnat des USA débute à Saint Louis avec les victoires de So et Nakamura

Il sera très difficile pour les outsiders de gagner le championnat des USA 2017 qui a commencé hier. En effet Les membres du "big three" (So Caruana et Nakamura), comme on les appelle couramment dans les échecs Américains sont grands favoris du tournoi.

C'est encore tôt à Saint Louis mais deux des favoris ont déjà gagné une partie, alors que le Champion en titre n'a pas réussi à faire mieux que partie nulle. quatre des cinq membres de l'équipe "olympique" d'échecs des USA se faisaient face lors de cette première ronde.

Vous pouvez voir les analyses de deux parties en français

Les deux seules victoires de cette ronde sont venus de Wesley So et Hikaru Nakamura. Pour la tête de série numéro 1 du tournoi So, dont on ne sait pas quand sa série de partie sans défaite s'arrêtera (il s'approche des 60 parties classiques sans défaite), c'était une victoire facile contre le joueur au élo le plus faible. La tête de série numéro 3 Hikaru Nakamura a dû s'employer pour gagner une finale. Il a d'ailleurs, d'après lui, eu besoin d'un peu de chance pour venir à bout de son co-équipier (en équipe nationale) le GM Ray Robson.

Le champion en titre Fabiano Caruana, numéro 2 à la liste élo du tournoi, était moins bien toute la partie mais a réussi à obtenir la nulle contre son co-équipier GM Sam Shankland.

null

Graphics courtesy Spectrum Studios.

Dans la section Femmes du championnat des USA, aucune des membres de leur"big three" n'a commencé le tournoi pas une victoire. La septuple championne des USA GM Irina Krush et la championne en titre IM Nazi Paikidze ont toutes les deux fait partie nulle, alors que IM Anna Zatonskih a perdu à cause d'une énorme gaffe oubliant une menace de mat en 1 dans une finale de tours assez simple..

La quatrième favorite pourrait-être, WGM Tatev Abrahamyan (qui était à deux doigts de gagner l'an dernier). Elle a remporté sa partie lors de la première ronde, elle est en tête du tournoi accompagné par WGM Sabina Foisor et WIM Jennifer Yu.

null

Dans le choc des extrêmes, So a remporté la 1ère partie du tournoi contre Shabalov (4 fois champion des USA). Le vétéran s'était qualifié l'an passé en remportant l'US Open 2015 mais il avait beaucoup souffert lors de l'édition 2016 du championnat national. Il avait alors déclaré à Chess.com qu'il ne pensait pas tenter de se qualifier à nouveau pour le championnat national si il ne se sentait pas compétitif, mais entre temps, il a à nouveau remporté l'US Open l'an passé et le voilà donc de retour !

L’appariement n'a pas été clément avec lui, lui offrant une 1ère ronde avec les noirs contre le joueur le plus en rush sur la planète échecs à l'heure actuelle ! Il est donc trop tôt pour juger de la forme de Shaba, attendons la suite !

Partie TWIC.

So a aussi dit qu'il s'agissait « clairement du plus fort championnat national », clamant aussi son envie de remporter enfin le titre pour sa 3ème participation. En 2015, il avait réalisé un score de +2, l'an dernier de +4. Le commentateur Maurice Ashley a d'ailleurs dit en plaisantant qu'il peut tenter le score de +6 cette année !

Shabalov trouvera peut être du réconfort avec le commentaire du GM Ben Fingold, partenaire de Wesley So en Pro Chess League sur son compte Facebook : « J'affronte Shabalov depuis 28 ans et je ne l'ai jamais battu. Wesley So l'a battu aujourd'hui comme s'il venait d'une autre planète. Wesley est un monstre, c'est le joueur le plus effrayant que je n'ai jamais vu ».

Nakamura didn't have it quite as easy but strangely appreciated getting Black.

Nakamura n'a pas eu une victoire aussi facile mais a du apprécier ce succès avec les pièces noires.

«  Le championnat risque de se jouer sur le tirage des couleurs, qui aura les noirs contre le bon adversaire et pourra essayer de jouer pour le gain en mettant la pression. » a-t'il souligné et c'estb exactement ce qu'il a su faire contre Robson. (Il est intéressant de signaler qu'il s'agissait de la 4è partie de suite avec les blancs pour Robson puisque son équipe lui avait donné 3 fois les blancs en 3 parties lors de la President's Cup le week-end dernier)

null

Nos lecteurs qui ont 10 à chaque œil pourront distingue que Robson n'a que 3 chiffres sur sa pendule (moins de 10' donc) alors Nakamura avait encore autour d'une heure.

Le quadruple vainqueur du championnat a trouvé un sacrifice de qualité très rusé pour finalement l'emporter dans une finale Tours + Fous de couleurs opposées avec 2 pions de plus, mais on pourra une fois de plus pointer du doigt les problèmes de temps pour Robson.

Le 3e favori de ce tournoi, le champion 2016, Fabiano Caruana affrontait Sam Shankland devenu également une star de la Télé réalité ! Ce dernier pensait peut-être que ces pièces lourdes triplées sur la colonne c allaient lui rapporter plus qu'un demi point mais il n'en fut rien. Shankland a passé 8 jours dans la jungle fidjienne depuis le dernier championnat des USA, alors maintenant ses adversaires peuvent se préparer non seulement avec les bases de données mais également en consultant sa fiche IMDB !

null

Le GM Sam Shankland n'a pas gagné aujourd'hui mais il a pu porter autant de vêtements qu'il le souhaitait

Caruana a dit que les choses ne se sont pas si mal passées pour lui.« Je n'aimais pas ma position lorsqu'il a pris en f6. » a dit Caurana. « Je pensais que je n'avais pas de contre jeu, je voulais essayer quelque chose avec ...g5 »

« J'ai déjà connu des positions plus difficiles ! C'était l'une des « moins pire », je commence à être habitué »

Pour info, Shankland a été éliminé lors du 2è épisode, mais heureusement, ici personne ne sera éliminé du tournoi aussi tôt !

Dans les autres parties de la journée, Varuhzan Akobian avait une position difficile contre Jeffrey Xiong avec un pion de moins et 3 secondes à la pendule ! Mais avec l'incrément et son expérience, Varuhzan a su sauver le demi point.

L'ancien champion, Alex Onischuk a fait nulle assez vite contre Daniel Naroditsky. Et enfin, le nouveau venu, Yaroslav Zherebukh, bénificiant d'une wild-card a annulé contre le quintuple vainqueur Gata Kamsky.

Kamsky qui était si dominant dans le championnat national auparavant est maintenant parmi les joueurs les moins bien classés. Il a d'ailleurs dit qu'il s'estimait heureux d'être encore qualifié au classement élo (avec seulement 14 points de plus qu'Akobian, dernier joueur qualifié au élo).

null

Sur les 12 joueurs engagés, seulement trois ont déjà été champions à plusieurs reprises. Kamsky (photo) 5 fois, Nakamura et Shabalov 4 fois chacun. Caruana et Onischuk ont tout deux gagné une fois.

« J'espère juste gagner quelques points élo et de l'argent ! » a dit Kamsky, excluant toute chance de remporter un nouveau titre. Il a aussi dit qu'il reconnaissait chez ses jeunes adversaires l’énergie qui l'habitait auparavant.

Dans le championnat féminin, la quadruple championne, Anna Zatonskih est la plus âgée des concurrentes mais contrairement à Kamsky elle n'a pas exclu une nouvelle victoire. Mais elle a également constaté qu'elle n'avait plus la même énergie que ces jeunes adversaires.Ses chances de succès ont pris un coup dès la première ronde.« J'ai juste oublié Rc2 » a-t'elle dit. « J'ai perdu le contrôle et ma concentration à la fin. C'est l'avantage de la jeunesse ! »

Il y a cinq adolescentes dans le tournoi féminin, toutes outsiders mais après la première journée, Yu se retrouve en tête !

null

Jennifer Yu, menant la nouvelle génération de joueuses US.

On sait qu'Abrahamyan adore ouvrir la Sicilienne, mais sa jeune adversaire n'a pas eu peur et a accepté le débat lors de la 1ère ronde. La californienne n'a pas pu représenter son pays lors des dernières olympiades à Baku mais elle est bien parti pour jouer à nouveau un rôle important dans le championnat national cette année encore.

Abrahamyan  a trouvé une combinaison pour l'emporter avant le contrôle de temps. Son idée, commençant au 20ème coup est la seule continuation lui donnant un réel avantage :

La surprise de l'an dernier, Carissa Yip, agée de 13 ans seulement, a failli nous refaire un départ canon contre Sabina-Francesca Foisor, membre de l'équipe olympique ! Après un sacrifice de qualité très intéressant, la jeune Carissa avait une belle position et Sabina a du rendre la qualité pour entrer dans une finale D+T égale.Mais c'est à ce moment là que Carissa a fait une erreur fatale, se faisant mater par un beau schéma géométrique.

Enfin, comme chaque année lors de la cérémonie d'ouverture, un joueur fait son entrée dans le "hall of fame". Contrairement aux autres années (Shabalov, Kamsky), aucun joueur actif ne s'est vu attribué ce titre honorifique cette fois-ci mais Edward Lasker, un parent lointain du 2e champion du monde, Emmanuel Lasker. Edward Lasker a tout de même remporté à 5 reprises l'US Open mais est sûrement plus connu pour sa brillante partie contre George Alan Thomas. Il aurait pu mater en roquant mais a du trouver 18.Rd2 plus esthétique !

Le hall of fame a eu une soirée chargée, nommant 3 nouveaux membres à titre posthume.  Paula Kalmar-Wolf et Alla Kushnir ont rejoint GM Viktor Korchnoi sur les murs de l'institution.

Kalmar-Wolf a terminé dans les trois première lors des championnats du monde féminin à la fin des années 1920/début des années 1930. Kushnir a été finaliste à 3 reprises, mais la marche contre Nona Gaprindashvili était trop haute !

null

Nazi Paikidze lors de la cérémonie d'ouverture devant les portraits de deux nouveaux venus de hall of fame.

Victor Korchnoi complète le tableau des finalistes. Il a perdu 3 matches pour le titre contre son grand rival, Anatoly Karpov. Il a eu une vie pleine et une carrière d'une incroyable longévité. Victor Korchnoi est mort l'an dernier et dans quelques semaines aura lieu un tournoi à Zurich en sa mémoire.

null

null

La partie la plus attendue du jour sera celle entre Caruana et Nakamura. Caruana a d'ailleurs déclaré qu'il avait sûrement affronté Nakamura plus que n'importe quel autre joueur.

null

Les filles les mieux classées s'évitent à nouveau pour cette 2è ronde mais nous suivrons attentivement l'affrontement entre Katerina Nemcova et Nazi Paikidze tout comme celui entre Irina Krush et Sabina Foisor.

null

Vous pouvez suivre les parties en direct à partir de 20h00 (Paris) sur Chess.com/TV ou sur le site officiel, uschesschamps.com.

Les articles précédents (en anglais):

Mieux connaître FM MikeKlein
Championnat du monde, partie 12 : Carlsen offre la nulle dans une bonne position et file vers les départages

Championnat du monde, partie 12 : Carlsen offre la nulle dans une bonne position et file vers les départages

Championnat du monde, partie 10 : À couteaux tirés

Championnat du monde, partie 10 : À couteaux tirés