Nakamura et So en tête du championnat des USA

Nakamura et So en tête du championnat des USA

Ce n'est plus chose aisée de défendre son titre de champion des USA à Saint Louis. GM Gata Kamsky avait pour habitude de remporter les championnat des USA au début de la décennie, mais à présent ces jours sont révolus. D'ailleurs même la Sinquefield Cup qui se joue elle aussi à Saint Louis a connu quatre différents vainqueurs lors de ses quatre dernière éditions.

 

Le champion en titre GM Fabiano Caruana a bien dû mal à lancer son tournoi après  trois parties. Cependant il n'a pas été aidé par l'appariement. Il a pour l'instant joué trois de ces quatre coéquipier en équipe nationale, ne pas perdre donc pour ses trois premières rondes n'est peut-être pas si décevant.

Alors qu'il n'a pas encore réussi à scorer sa première victoire, 5 joueurs se partagent la tête du tournoi avec +1 (2 point sur 3): les GMI Wesley So, Hikaru Nakamura, Alexander Onischuk, Daniel Naroditsky, et Yaroslav Zherebukh

null

GM Hikaru Nakamura, debout, a gagné Mercredi et surveillé ses adversaires pour voir qui pouvait le rejoindre. Photo par: Lennart Ootes pour "Chess Club and Scholastic Center of Saint Louis."

Parlons encore un peu de Fabiano. Il a souffert pour égalisé dans la première ronde du tournoi pour finalement obtenir la nulle contre GM Sam Shankland, dans la ronde suivante il n'a pas réussi a l'emporté avec les blancs dans un long combat contre Nakamura.

Les appariements n'étaient pas clément avec lui pour cette troisième puisqu'il jouait avec les pièces noires contre la tête de série numéro 1 du tournoi So. Il a facilement tenu avec la berlinoise obtenant même l'avantage, qu'il n'a finalement pas réussi à convertir.

null

GM Alex Onischuk. Photo par: Austin Fuller pour "Chess Club and Scholastic Center of Saint Louis".

En plus de ce combat entre les deux favoris du tournoi, nous avions aujourd'hui un choc entre les numéro 3 et 4 mais la prise d'espace sur l'aile dame de Nakamura dans un Giuoco Piano n'a malheureusement rien donner de significatif contre la jeune étoile montante des échecs américain GM Jeffery Xiong.

Jetons maintenant un coup d'œil à quelques parties décisives des deux rondes précédentes. Le club des joueurs à 2700+ a fait le boulot comme écrit dans notre résumé de la première ronde . Aujourd'hui Naroditsky a obtenu le point contre lGM Varuzhan Akobian avec un jeu très direct. Tout d'abord activation des pièces, puis on force l'adversaire à créer une faiblesse positionnelle (pions doublés) puis on gagne une finale de pions.

Evidemment l'étudiant de Stanford peut nous expliquer tout cela plus en détail:

"Après avoir joué ...c5 j'ai pensé que j'avais très confortablement égalisé," a dit Naroditsky , ajoutant qu'il y avait eu quelques complications navigant entre le gambit dame et la Ragozin (transpositions) mais que "Je pense n'avoir réellement connu aucun problème dans l'ouverture"

Daniel Naroditsky a joué lors de la deuxième une partie assez incroyable avec le coup 6.h4 contre la Najdorf du GM Yaroslav Zherebukh vous pouvez voir cette partie incroyable décortiquée en vidéo ici: 

La défaite d'Akobian (contre Naroditsky) ne lui permet malheureusement pas de rester en tête du tournoi. Grâce à la gaffe commise par Kamsky il faisait partie du groupe de tête. Cette gaffe de Kamsky peut d'ailleurs être considéré dans une certaine mesure comme une revanche de la partie que les deux hommes avaient joué au championnat des USA en 2014

En ce début de tournoi Kamsky a dû mal avec les opportunités tactiques. Aujourd'hui il avait une bonne structure de pions et en plus de cela Robson consommait beaucoup de temps en milieu de jeu. Le jeune joueur a cependant failli enfermé la dame de Gata en plein milieu de l'échiquier. Kamsky a finalement pu donner un pion afin de sauver sa dame.

La technique de Robson était bonne et il a réussi a transposé dans une finale de pions gagnantes. Les deux hommes ont joué ensemble une partie chaque année depuis 2010 et c'était à chaque fois au championnat des USA. Cette année c'est la première fois que  Robson l'emporte.

De manière incroyable avec son 0.5/3 Kamsky n'est pas lanterne rouge du tournoi. Aujourd'hui, Zherebukh qui participe pour la première fois au championnat a battu le multiple champion des USA le GM Alexander Shabalov. Le jouer venant de Pittsburgh est pour l'instant fanny avec 0/3

Shabalov  montre qu'encore aujourd'hui il ne souhaite pas faire de nulle rapide mais ses échecs combatifs ne lui permettent pour le moment pas de prendre des points.

Le dernier joueur partageant la première place dont nous n'avons pas parlé est Onischuk, il a battu Shabalov plus tôt dans le tournoi grâce aux pions triplées les plus étranges que vous ayez pu voir ! Tout d'abord Shabalov n'a jamais pu s'emparer de l'un d'entre eux alors que le plus avancé d'entre eux était une cible facile. Ensuite de manière étrange le pion ç7 a réussi à dépasser le pion ç6 et sautant comme aux dames par b6 :-).

Les pions triplés d'Onischuk étaient infernaux et Shabalov a finalement décidé d'abandonner avant de voir tous les pions d'Onischuk inexorablement promouvoir 3 fois sur ç1 !

Voici les chocolats ou plutôt les pions "c":

Dans le championnat des USA féminin les 48h ont vu deux victoires de GM Irina Krush prenant la tête de la compétition avec 2.5/3. (Il n'y a plus de joueur avec un score  de 100% et Rex Sinquefield n'aura donc pas à faire un chèque de 64.000 dollars pour l'éventuel vainqueur du  prix "Fischer".)

Voici une des parties de la septuple championne des USA:

Aujourd'hui WGM Tatev Abrahamyan jouait de nouveau contre sa rivale. Si vous pensiez que la rivalité Robson-Kamsky durait depuis déjà longtemps, ces femmes les battent avec une grande marge. Elles se rencontrent dans ce championnat des USA depuis déjà 10 ans d'affilée ! Se rencontrant pour la première fois en 2007. Elles se sont rencontrées un bon paquet de fois en parties de départages, mais en ce qui concerne le classique Krush menait par 8 à 1 avant cette partie.

null

les partiesAbrahayam-Krush ont maintenant connu 3 président américains. Photo par Austin Fuller pour "the Chess Club and Scholastic Center of Saint Louis"

Une autre des parties importantes pour la victoire finale dans le tournoi opposée IM Nazi Paikidze à IM Anna Zatonskih. Après la première ronde, la joueuse la plus âgée de la compétition avait déclaré que la fatigue se faisait ressentir dans les parties durant plus de 5h/ Aujourd'hui elle a remporté la partie la plus longue de la ronde sur le fil. Elle a raté une tactique en toute  fin de partie qui aurait dû lui coûter un demi-point.

"Elle méritait la nulle," a déclaré Zatonskih.

"Ne me posez pas de questions embarassantes! Mon coach va me poser les mêmes!"  a répondu Zatonskih quand le journaliste lui a demandé de ce qu'elle pensait de sa gestion du temps

null

D'accrod maintenant analyse les 129 coups de ta partie Anna! Photo par Lennart Ootes pour "the Chess Club and Scholastic Center of Saint Louis."

C'est incroyable, Paikidze a joué 48 coups et a survécu la finale considérée comme nulle théorique. Mais au 49ème elle s'est finalement faite mater! Après la partie elle a confié qu'elle avait déjà perdu la même finale par le passé.

Voici le classement des deux compétitions:

null

null

Les appariements de la quatrième ronde

null

null

All images courtesy Spectrum Studios.

Vous pouvez suivre les parties en direct tous les soirs à partir de 20:00 (Paris) sur Chess.com/TV ou sur le site officiel uschesschamps.com.

Lire nos articles précédents:

Mieux connaître FM MikeKlein
Samuel Shankland remporte le Championnat des Etats-Unis

Samuel Shankland remporte le Championnat des Etats-Unis

Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense

Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense