Infos
Nakamura triomphe à Saint Louis !
Nakamura, tout sourire, après brillant succès ! Photo : Lennart Ootes/Saint Louis Chess Club.

Nakamura triomphe à Saint Louis !

AlexYermo
|
4 | Couverture d’événements d’échecs

Invaincu en 27 parties de rapide et blitz, Hikaru Nakamura a régné en maître sur l'étape du Grand Chess Tour de Saint Louis. Fabiano Caruana, auteur de plusieurs parties époustouflantes mais trop irrégulier, a mérité sa deuxième place qui lui permet de rester en lice pour le général du Tour. Enfin, Richard Rapport complète le podium.

Comment regarder ?
Les parties du Rapide & Blitz de Saint Louis sont disponibles ici comme sur notre plateforme d'évènements en direct

Saint Louis Blitz | Jour 5 Classement

Day 5 Standings

Retour ronde après ronde sur la dernière journée de blitz qui a sacré Nakamura :

Ronde 19

Nakamura-Rapport était la partie à suivre pour deux raisons. Déjà, Richard se trouvait alors en troisième position à 3,5 points du leader et disposait donc de quelques chances théoriques de le rattraper, mais il était aussi intéressant de voir la stratégie qu'allait adopter Hikaru avec les blancs. Allait-il être quelque peu agacé par la décision du joueur hongrois de forcer la nulle dans l'ouverture par deux fois plus tôt dans le tournoi ? Chercherait-il à punir son jeune adversaire ?

Le combat s'est déroulé sur le ring de la Nimzo, et fidèle à son style, Rapport est rapidement sorti des lignes théoriques avec 4...d6. Nous obtînmes une réponse à nos question au 24ème, moment choisi par Hikaru pour proposer une répétition de coups. Une décision très professionnelle pour s'assurer un chemin vers la victoire dans le tournoi. 

GM Richard Rapport
Rapport a très vite opté pour une ligne peu connue face à Nakamura. Photo : Bryan Adams/Saint Louis Chess Club.

La partie entre Caruana et Peter Svidler s'est transformée en une Ruy Lopez avec un précoce d2-d3 avant que Fabiano ne "remette ce pion à sa place". Ce qui a suivi mérite les honneurs de la partie du jour.

De l'autre côté du spectre, l'honneur douteux de la gaffe du jour revient à Shakhriyar Mamedyarov, qui dans une position légèrement favorable a inexplicablement laissé sa tour en prise. Sam Shankland n'a rien pu faire d'autre que d'accepter l'abandon et de murmurer quelques mots d'excuses. Quelque chose de similaire s'est produit à la fin de la partie entre Jeffery Xiong et Le Quang Liem, lorsque Jeffery, dans une finale perdante, a mis sa dame en prise. Je ne soupçonne aucune mauvaise intention d'essayer d'induire une réaction réflexe de toucher le roi en réponse à un échec, ne serait-ce que pour la raison que la dame noire était protégée. Je pense que Jeffery a simplement gaffé.

Wesley So a battu Leinier Dominguez Perez dans la ligne moderne de l'Anglaise symétrique. Une fois que les noirs ont joué le logique 10...d5, quelques échanges ont exposé la faiblesse de leur pion c5. Seul l'énergique 13...Cf5! ou plus tard 18...d3! auraient pu générer un contre-jeu suffisant. Ces possibilités pour son adversaire ratées, So s'est retrouvé quasiment gagnant dès le 22ème coup et a conclu sans difficulté.

Classement : 1. Nakamura 18.5, 2. Caruana 16.5, 3-4. Rapport et So 15, 5-6. Le et Mamedyarov 13

Ronde 20

Nakamura remporte une partie décisive contre Caruana ! En dominant son plus dangereux rival grâce à son œil affûté et sa technique implacable dans les cadences rapides, la star du streaming a fait un grand pas vers la victoire finale.

Se sont ajoutées trois autres victoires logiques pour les blancs au vu des ouvertures dans les parties Mamedyrov-So, Le-Shankland et Dominguez-Svidler, bien que Sam pourra néanmoins regretter de ne pas avoir accepté une pièce offerte par Liem au 13ème coup. Enfin, un duel sauvage entre Rapport et Xiong s'est terminée par un échec perpétuel après que les deux joueurs aient, tour à tour, obtenu une position gagnante.

Classement : 1. Nakamura 19.5, 2. Caruana 16.5, 3. Rapport 15.5, 4. So 15, 5-6. Le et Mamedyarov 14

Ronde 21

La magie de Nakamura a continué à opérer avec une nouvelle victoire contre Xiong dans une finale en apparence égale. Je pense qu'Hikaru n'était pas d'humeur à céder la première place dans le classement de blitz.

Rapport a englouti tous les pions de Shankland à l'aile dame pour signer un nouveau succès avec les noirs. La Sicilienne entre Svidler et Mamedyarov est allée dans le sens de Peter après que Shakh' ait manqué la continuation correcte de son attaque, 26...Tb5!!. Caruana s'est pour sa part incliné contre Dominguez, qui a démontré la supériorité de la tour sur le cavalier en finale. Enfin, So et Le ont tranquillement partagé le point.

Classement : 1. Nakamura 20.5, 2. Caruana et Rapport 16.5, 4. So 15.5, 5. Le 14.5 (après avoir terminé bon dernier en rapide !)

Ronde 22

Rapport a choisi de faire une nulle rapide plutôt que de tester So sur le Berlin avec une répétition de coups précoce désormais à a mode. Je suis cependant loin de blâmer les joueurs de vouloir se reposer, compte tenu du rythme effréné des échecs d'aujourd'hui. Nakamura a pris tous les pions que lui offrait Shankland, au point d'en avoir jusqu'à 3 de plus. Sam avait des compensations mais le coup imprécis 24...Fd4 (meilleur était 24...Tb6) a fait tourner le vent en sa faveur. Néanmoins, Hikaru bénéficiait encore une fois d'un gros avantage à la pendule. Sam n'a rien lâché et a même réussi à obtenir des chances de l'emporter qu'il n'a pas pu exploiter à cause de sa situation critique au temps. Match nul.

GMs Nakamura and Shankland
Shankland n'a pas réussi à faire tomber Nakamura. Photo : Austin Fuller/Saint Louis Chess Club.

La victoire de Mamedyarov sur Dominguez a été analysée par notre duo de commentateurs, Danny et Krikor. J'aimerais soumettre leur analyse à votre attention.

L'homme des blitz, Le, a continué sa remontée fantastique. Son talent à cette cadence n'est cependant une surprise pour personne ; rappelons qu'il avait remporté le championnat du monde de blitz très jeune. Dans un autre duel important, Xiong mal au temps, devait répéter les coups dans une position objectivement gagnante contre Caruana.

Classement : 1. Nakamura 21, 2. Caruana et Rapport 17, 4. So 16, 5. Le 15.5

Ronde 23

So-Nakamura n'a, sans surprise, pas dépassé la minute de jeu. Je suppose que Wesley se projetait déjà vers la dernière étape du Grand Chess Tour, la Sinquefield Cup qui commence demain, en classique. Pour contrebalancer cette courte nulle, nous avons eu droit à 170 (!) coups entre Caruana et Mamedyarov avant que la paix ne soit scellée (ou la règle des 50 coups a-t-elle été invoquée ? je suis confus).

Dominguez semble décidément être très à l'aise dans les finales Tour versus Cavalier. Sa mission de briser la défense de Le était significativement plus difficile que deux rondes plus tôt contre Caruana, et la partie mérite une analyse plus approfondie. Rapport a gagné contre Svidler pour prendre la seconde place en solitaire grâce à une jolie astuce en fin de partie.

Clssement : 1. Nakamura 21.5, 2. Rapport 18, 3. Caruana 17.5, 4. So 16.5, 5. Le et Mamedyarov 15.5

Ronde 24

C'est officiel : Nakamura remporte le Rapide et Blitz de Saint Louis à trois rondes de la fin. Il était probablement gagnant contre Svidler, mais le russe a défendu stoïquement pour sauver la nulle en finale de tours. Ce demi-point s'est avéré suffisant pour l'américain, ses rivaux ayant échangé leur position sur le podium.

Caruana a battu Shankland avec deux tours contre une dame - une belle revanche après sa défaite dans une configuration similaire contre Rapport. Ce dernier s'est justement incliné contre Dominguez, cédant ainsi sa place de dauphin.

Classement : 1. Nakamura 22, 2. Caruana 18.5, 3. Rapport 18, 4. So 17, 5-6. Le et Mamedyarov 16, 7. Dominguez 15.5 (belle série de 4/6 pour Leinier)

Ronde 25

Dominguez a tout tenté pour briser la série d'invincibilité de Nakamura, en vain. Il a sacrifié une qualité et poussé son pion passé jusqu'en d7 mais Hikaru a évité d'imploser et prolongé la partie dans une finale. Encore une fois, dos au mur, après la perte de son pion a, l'américain s'en est sorti grâce au manque de temps de son rival qui a malencontreusement répété les coups.

GMs Dominguez and Nakamura
Dominguez est passé tout près de faire tomber la machine Hikaru. Photo : Crystal Fuller/Saint Louis Chess Club.

Caruana a infligé une défaite douloureuse à Le en étouffant complètement les pièces noires. Les victoires de Fabiano en blitz ne sont pas des coups de chance ; à son meilleur, il joue de la même manière que s'il avait deux heures. Cependant, son avance sur Rapport n'a pas augmenté, car la partie ci-dessous a connu la plus incroyable des fins.

So a gardé le rythme en battant Shankland, puni pour s'être fait enfermer un fou tandis que Svidler-Xiong a conduit à une nulle animée.

Classement : 1. Nakamura 22.5, 2. Caruana 19.5, 3. Rapport 19, 4. So 18 (les autres joueurs sont au moins 2 points derrière.)

Ronde 26

Xiong-Dominguez s'est terminé par une nulle tranquille, aucun des deux joueurs n'ayant plus grand-chose dans le réservoir. On peut dire la même chose de Mamedyarov qui s'est incliné face à Nakamura sans trop se battre. Shankland avait une bonne attaque contre le roi de Svidler coincé au centre, mais il a mal évalué son sacrifice de qualité. La victoire a disparu au coup suivant et la spirale négative dans laquelle se trouve Sam l'a même entrainé jusqu'à la défaite. Rapport-Le s'est décidé dans une finale de tours, mal négociée par le hongrois.

Ce développement a permis à Fabiano Caruana de s'assurer la deuxième place du tournoi grâce à une brillante victoire face à So :

Classement : 1. Nakamura 23.5, 2. Caruana 20.5, 3. Rapport 19, 4. So 18, Le 17

Ronde 27 (la dernière !)

Svidler et So ne se sont pas éternisés devant l'échiquier, ce qui a provoqué une discussion intéressante sur la façon de motiver les joueurs à jouer chaque partie au mieux de leurs capacités. Je réserve mon opinion sur ce sujet. En tout cas, Mamedyarov s'est imposé de belle manière contre Xiong simplement pour le plaisir.

Caruana-Rapport n'avait plus beaucoup d'importance mais néanmoins proposé une nulle intéressante, tout comme Dominguez-Shankland, où les blancs ont manqué leurs chances. Le-Nakamura opposait les deux meilleurs blitzeurs de la compétition. Le avait besoin d'une victoire pour dépasser Hikaru dans ce classement spécifique, et, devinez quoi, il n'y est pas parvenu.

Une performance incroyable de Nakamura, qui n'a pas perdu une seule partie sur 27 ! Je ne pense pas qu'Hikaru soit trop contrarié par la perte de quelques points Elo qui l'ont fait passer derrière Carlsen dans la liste FIDE de blitz. Félicitations, Hikaru !

Toutes les parties du jour 5

Le Rapide & Blitz de Saint Louis est le dernier tournoi rapide et blitz du Grand Chess Tour 2021. Les parties ont commencé le 10 août avec 10 des meilleurs joueurs d'échecs du monde en compétition pour une dotation de 150 000 $.

Mieux connaître GM AlexYermo
MVL remporte la Sinquefield Cup, So vainqueur du Tour

MVL remporte la Sinquefield Cup, So vainqueur du Tour