Infos
Nepomniachtchi défiera Carlsen pour la couronne mondiale !
Ian Nepomniachtchi, rayonnant, après cette treizième ronde où tout s'est passé comme dans un rêve. ©Lennart Ootes/FIDE

Nepomniachtchi défiera Carlsen pour la couronne mondiale !

Robin-Side
|
4 | Couverture d’événements d’échecs

Ian Nepomniachtchi remporte le Tournoi des Candidats 2020-2021 une ronde avant la fin grâce à sa nulle avec les blancs contre MVL, sublimée par la défaite d'Anish Giri face à Alexander Grischuk. Invaincu sur la phase retour, le russe s'est révélé le joueur le plus constant sur l'ensemble de la compétition qu'il aura menée de bout en bout. Nepo' a donc pris rendez-vous en novembre à Dubaï pour un duel au sommet avec Magnus Carlsen dans un match en 10 parties. Il jouit d'un excellent score dans leurs confrontations directes et, pour la petite histoire, l'avait d'ailleurs coiffé au poteau au Championnat du Monde des moins de 12 ans. Les deux hommes auront l'occasion de réécrire l'histoire presque trente ans après.

Maxime a entretenu l'espoir d'un incroyable retournement de situation durant quelques heures, avant de renoncer en forçant un échange massif, synonyme de proposition de nulle. Le scénario idéal aurait pourtant pu se produire avec la démonstration de Grischuk qui a donc offert sur un plateau le titre à son compatriote. En face, Giri a semblé perdu sur la tactique à adopter. Enfin, Fabiano Caruana et Ding Liren se sont imposés pour l'honneur (et pour leur classement Elo) avec les pièces noires contre respectivement Wang Hao et Kirill Alekseenko.

Pour revivre en différé cette journée avec les commentaires de Kévin Bordi et des GMs Matthieu Cornette et Sébastien Mazé, c'est par ici :

Pour le récit du dernier épisode des aventures de Maxime dans sa course aux Candidats, c'est par là :

Cette treizième ronde, prometteuse d'un duel à distance entre trois joueurs, démarre par une surprise sur l'échiquier où deux d'entre eux s'affrontent. Afin d'éviter toute préparation, Nepomniachtchi opte pour le très souple 1.Cf3, un choix qualifié de "malin" par notre expert théoricien, Matthieu Cornette. Maxime renvoie la balle au centre en développant son cavalier de façon symétrique et laisse le russe proposer le terrain de l'Anglaise avec 2.c4. Finalement, c'est vers un système à double fianchetto que se tourne notre ambassadeur tricolore pour tenter de brouiller les pistes. 

Nepomniachtchi prend logiquement de l'espace et sa position est très saine à la sortie de l'ouverture. Contraint de déséquilibrer le combat, Maxime prend quelques décisions risquées mais son rival n'essaie pas d'en profiter et reste fidèle à sa stratégie "roc solide". Au dix-neuvième coup, le clan français se met néanmoins à trembler face à la percée c5, rendue possible tactiquement, qui assombrirait largement le ciel encore bleu pâle. 

Nepo' a les yeux braqués vers la possible scène de crime, mais après de longues minutes de souffrance chez nos supporters, il choisit le nettement moins tranchant 20.e4

Les langages corporels des deux hommes sont à l'exacte opposée. Maxime reste le plus souvent assis, parait calme et concentré. Il réalise un superbe enchainement de coups pour prendre l'initiative et profiter de la passivité adverse. Nepo ne tient pas en place et apparait extrêmement nerveux, autant concentré sur l'échiquier de Giri que sur le sien.

Tandis que la tension monte d'un cran, Maxime sacrifie courageusement un pion pour asseoir sa domination sur cases noires. Son audace est saluée par un nouveau record d'audience, nous dépassons les 34,000 supporters ! Giri est en train de s'écrouler contre Grichuk et tout le monde commence à y croire !

La conférence de presse nous apprendra que le ressenti des deux joueurs était à ce moment-là bien différent. Maxime n'est pas aussi optimiste sur ses chances et décide de simplifier la position en jouant 28...Tab8? Ce coup fait l'effet d'une douche froide, rinçant la position de toute sa vie après l'échange forcé des six pièces lourdes. Nepo' ne s'y trompe pas et se rue sur cette opportunité de transposer dans une finale sans le moindre danger.

Les derniers coups perdent leur saveur devant l'issue inéluctable et les deux joueurs se dirigent vers une répétition de coups après avoir atteint le contrôle de temps.

Les deux hommes scellent une nulle, au goût de victoire pour Nepo'. ©Lennart Ootes/FIDE

Découvrez ci-dessous l'analyse de ce duel par Kévin Bordi et le GM Fabien Libiszewski :

Sa nulle en poche, Nepo' vérifie que Grischuk termine de lui rendre le plus beau des services. Giri a paru hésiter entre jouer normalement et viser la nulle avec les noirs ou prendre des risques inconsidérés. Cet entre-deux contre un joueur de la classe de Grischuk ne pardonne pas et le russe a délivré une partition sans faute. Son jeu supérieur lui a offert une finale de cavaliers avec 2 pions de plus dont l'issue ne faisait aucun doute. Giri a longtemps continué, le temps de faire le deuil d'un futur duel avec Carlsen. Le néerlandais a cependant montré un visage éclatant dans cette moitié des Candidats et devra s'habituer sur ces bases nouvelles pour aller jusqu'au bout dans le prochain cycle.

"C'est évidemment une étape importante dans ma carrière et peut-être dans ma vie aussi. Je suis extrêmement fatigué. Je ne pense pas que j'aimerais de nouveau disputer un tournoi qui dure plus d'un an." 

— Nepo', une fois son succès officialisé.

Anish Giri peut avoir les glandes, mais son parcours dans cette seconde moitié de tournoi reste néanmoins remarquable. ©Lennart Ootes/FIDE

Interrogé sur les chances de Nepo' contre Carlsen, Grischuk a déclaré :

Elles existent. Pour la plupart des joueurs, elles seraient un peu illusoires mais pour lui, elles existent bel et bien. Moins de 50 % mais bien plus que zéro." 

Dans les parties pour les places d'honneur, Caruana s'est offert une maigre consolation en dominant Wang Hao avec les noirs :

"Fabi" continue de jouer toutes les parties à fond pour essayer de terminer le plus haut possible. ©Lennart Ootes/FIDE

Ding Liren a, pour sa part, frôlé la correctionnelle contre Alekseenko. Le numéro 1 chinois a profité d'une gaffe de son rival dans une position très compromise pour retourner la partie et se rapprocher de la moyenne.

Une victoire plutôt heureuse pour le numéro 3 mondial, pas encore de retour à son meilleur niveau. ©Lennart Ootes/FIDE

Classement après 13 rondes :

Avec un point d'avance sur Giri et un meilleur départage, Nepo' n'aura pas à se soucier de sa dernière partie de demain avec les noirs face à Ding Liren. Gageons que Maxime tentera de terminer par une victoire avec les blancs contre le peu concerné Wang Hao, pour tenter d'arracher la deuxième place et soigner son classement Elo, en chute libre depuis le Tata Steel. Comme d'habitude vous avez rendez-vous à partir de 11h30 pour le pré-show sur Blitzstream et à 13h pour la dernière ronde à suivre en direct sur notre chaine.

Programme de la ronde 14 :

Ding Liren-Nepomniachtchi

MVL-Wang Hao

Giri-Alekseenko

Caruana-Grischuk

Articles précédents :

Mieux connaître FM Robin-Side
Coupe du Monde 2021 : La chasse aux tickets est ouverte pour MVL et Firouzja !

Coupe du Monde 2021 : La chasse aux tickets est ouverte pour MVL et Firouzja !

MVL se réveille, Giri et Nepo' accélèrent !

MVL se réveille, Giri et Nepo' accélèrent !