Nepomniachtchi : "Je ne suis pas du genre à me dévaloriser"
Ian Nepomniachtchi a même reçu une couronne de lauriers quelque peu prématurée lors de la cérémonie de clôture. Image : Lennart Ootes/FIDE.

Nepomniachtchi : "Je ne suis pas du genre à me dévaloriser"

PeterDoggers
PeterDoggers
|
0 | Joueurs d’échecs

Mercredi, Ian Nepomniachtchi a été officiellement couronné vainqueur du Tournoi des Candidats 2020-2021. Avant la cérémonie, il a répondu aux questions des médias.

La conférence de presse finale.

Nepomniachtchi a commencé par remercier son équipe et a déclaré que ses membres méritaient peut-être encore plus de félicitations que lui-même : "Ils sont la partie de l'iceberg qui reste sous l'eau. Je ne fais que déplacer les pièces !"

Plus tôt, le Grand Maître russe avait révélé leurs identités : l'entraîneur de la Fédération russe des échecs Vladimir Potkin ainsi que les GMs Ildar Khairullin, Nikita Vitiugov et Peter Leko.

Nepomniachtchi et Potkin se connaissent depuis 20 ans et ont commencé à collaborer étroitement en novembre 2007. En quelques années, ce travail d'équipe s'est mis à porter ses fruits.

"Cette coopération a amélioré non seulement mon jeu, mais je suppose aussi celui de Vlad, car c'est d'abord moi qui ai remporté le championnat d'Europe, puis lui", a déclaré Nepomniachtchi, vainqueur de l'événement en 2010, tandis que Potkin s'est imposé l'année suivante.

Lorsqu'on lui a demandé s'il serait intéressé par l'arrivée de Daniil Dubov dans son équipe, il a répondu : "C'est un grand joueur d'échecs et un grand analyste, mais il a également travaillé avec Magnus et je ne voudrais pas le mettre dans une position où il devrait faire un choix entre Magnus et moi."

Nepomniachtchi a reconnu qu'il avait quelque peu bénéficié de l'avantage du terrain en jouant à Ekaterinbourg : "Lorsque j'ai appris que le tournoi allait se dérouler à Ekaterinbourg, je me suis senti plutôt heureux. En 2013, j'ai remporté la Higher League ici. Les souvenirs d'une ville sont liés à un résultat que vous avez obtenu.

"En dehors de cela, j'aime la ville, j'aime l'Oural, même si je vis moi-même dans la partie occidentale du pays. Bien sûr, ce sentiment d'appartenance aide. Il y a un dicton en russe : " Quand vous êtes chez vous, même les murs autour vous aident ", et je suppose que c'est vrai. "

Ian Nepomniachtchi Candidates winner
Ian Nepomniachtchi : "Quand vous êtes chez vous, même les murs autour vous aident." Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Lorsqu'on lui a demandé s'il ressentait la pression de ramener le titre en Russie, il a répondu : "Je ne dirais pas que c'est une pression. C'est une grande responsabilité et un grand défi."

Certains rivaux de Nepomniachtchi ont déjà commenté ses chances.

Grischuk : "Elles existent. Pour la plupart des joueurs, elles sont un peu illusoires mais pour lui, elles existent bel et bien. Moins de 50 % mais bien plus que zéro". 

Caruana :  "Je pense que ça va être très serré parce qu'il semble vraiment fort maintenant. Pas seulement dans ce tournoi. Au cours de l'année dernière, il a semblé incroyablement fort, donc je pense qu'il va être un adversaire très dangereux pour Magnus."

Carlsen : "C'est très intéressant. C'est un adversaire très, très fort. Quelqu'un qui joue aussi très agressivement et qui donne aussi généralement des chances à ses adversaires. En ce sens, il y a toutes les chances que ce soit un match passionnant."

Nepomniachtchi est lui-même revenu sur ce futur duel : "Il y a ce dicton qui dit : 'Espérons le meilleur, préparons-nous au pire'. Ce sera certainement un match difficile et je suis heureux que mes chances soient évaluées comme élevées, mais je suis réaliste. Je regarde les choses de manière réaliste et je ne suis pas non plus du genre à me dévaloriser."

À la question de savoir quelle est la plus grande faiblesse de Carlsen, il a répondu : "Dans tous les cas, je ne le dirai pas. Alors disons qu'il n'en a pas !"

La cérémonie de clôture.

Il est intéressant de noter que la directrice générale de la FIDE, Dana Reizniece-Ozola, a annoncé lors de la conférence de presse qu'il y aura un autre Tournoi des Candidats l'année prochaine. Cette nouvelle a ensuite été tweetée par le directeur général de la FIDE, Emil Sutovsky, et il semble que les règles très controversées du départage pourraient être modifiées :

Mieux connaître PeterDoggers
Candidats : MVL termine à la seconde place, Wang Hao annonce son retrait de la scène professionnelle

Candidats : MVL termine à la seconde place, Wang Hao annonce son retrait de la scène professionnelle

Karjakin désigne Nepomniachtchi comme adversaire le plus dangereux pour Carlsen

Karjakin désigne Nepomniachtchi comme adversaire le plus dangereux pour Carlsen