Infos
Sardoche en finale des PogChamps !

Sardoche en finale des PogChamps !

Robin-Side
| 5 | Couverture d’événements d’échecs

Il l'a fait ! En sortant vainqueur d'un duel en trois actes, disputé sous haute tension, Sardoche est allé chercher au courage sa place en finale de la troisième édition des PogChamps. Le français, après avoir manqué l'occasion de plier l'affaire en deux manches, s'est libéré dans le blitz de départage où son intuition a fait merveille pour éteindre (momentanément) Ludwig.

Pour revivre cette finale dans les conditions du direct avec les commentaires de Kevin Bordi c'est par ici :

On sent, dès l'avant-match, une grosse rivalité entre les deux hommes et l'envie de gagner est plus forte que jamais pour notre Sardoche national.

La question sur toutes les lèvres dans ces premières minutes est de savoir qui va remporter la "guerre des coachs" ? Blitzstream avait fait dodeliner de dépit Hikaru Nakamura en quart de finale, voyons si le marteau s'abat sur la tête du GM Jon Ludvig Hammer et de son élève.

Ludwig pense démarrer avec les blancs et Sardoche avec les noirs, c'est finalement la petite surprise made in chess.com et c'est le français qui lance les hostilités par 1.d4

La surprise tombe directement avec la réponse noire : 1...f5. le Système de Londres à la sauce tricolore a visiblement fait frémir les chaumières américaines et le terrain neutre hollandais a été décidé.

Sardoche, passé l'étonnement, réagit parfaitement et retombe sur ses pattes quand son rival capture son Fg7 et lui ouvre une voie royale le long de la colonne h. Encore plus à l'aise sur l'échiquier que sur le terrain de Rocket League, le français récite ses gammes vues avec Kevin quelques heures plus tôt. En roquant du grand côté, puis en doublant ses tours le long du couloir h, il présente avec force ses intentions meurtrières à son rival. Le roi de ce dernier peut trembler, toutes les pièces blanches sont en position idéale pour un scalp rapide. L'ordinateur donne même un avantage écrasant de +6 malgré une parfaite égalité matérielle !

La suite la plus incisive était extrêmement complexe à voir et Sardoche peut s'estimer déjà satisfait d'avoir gagné une qualité dès la sortie de l'ouverture. C'est pourtant à partir de cet acquis que le cours de la partie va progressivement s'inverser. Décomplexé, Ludwig enchaine les bons coups tandis que le français peine à trouver un plan cohérent. Une superbe pointe tactique appelée instantanément par l'œil de renard de Nakamura aurait pu lui faire très mal :

Après l'avoir donc échappé belle,, Sardoche finit par succomber à une autre fourchette quelques coups plus tard ; cette fois-ci, entre ses deux tours pour permettre à l'américain de récupérer son dû et transposer dans une finale avec un pion de plus.

Les deux sabliers virtuels arrivant à leurs derniers grains, l'issue demeure des plus incertaines et la tension insoutenable. Le fou de cases blanches des noires erre comme une âme en peine face au fier destrier blanc, compensant le pion d'écart :

Sardoche a fait preuve d'une excellente technique dans cette finale et surtout d'un sang-froid nouveau pour rabattre pour un temps le caquet de Ludwig.

La revanche débute sur le terrain de la variante Alapine de la Sicilienne et la confiance est bien du côté français :

« Très bien je m'en doutais, excellent travail (...) et là il sait plus quoi jouer... commence à réfléchir mon pote »

Révisée juste avant la partie, cette ligne n'inquiète pas Sardoche qui opte pour le meilleur plan, au point d'impressionner Nakamura. La star américaine poisse le tricolore en comparant son jeu à celui d'un Grand Maître, il n'en faut pas plus pour provoquer une mauvaise décision. Sardoche échange son puissant fou blanc installé dans la grande diagonale contre le cavalier f3 qui n'avait rien demandé à personne. Le streameur avoue avoir raté la reprise avec la dame, pensant doubler les pions adverses et détruire ainsi leur roque.

Dès lors en difficulté, Sardoche commet une grosse gaffe en oubliant de défendre son pion g7, mais Ludwig, trop occupé à hurler sa rage de vaincre, passe à côté de cette offrande. 

La partie prend ensuite une tournure sauvage, le monarque du français se baladant au centre de l'échiquier. Cependant, le caractère fermé de la position lui assure une sécurité relative et Sardoche décide de se lancer courageusement à l'assaut avec g5 puis f5 ! Ludwig est décontenancé et tout proche du K.O :

Cette finale tourne rapidement au cauchemar, Sardoche laisse la tour blanche s'infiltrer le long de la colonne c et Ludwig, animé par la force du survivant, enchaine les meilleurs coups à tempo. Les pions noirs tombent les uns après les autres et un terrible blitz de départage devient inéluctable.

Les deux joueurs n'ont pas l'air de connaître leur couleur pour cette ultime bataille disputée en 5+0 K.O, et finalement, Sardoche repart avec les noirs face à l'Alapine américaine. Ludwig joue vite et avec confiance au point d'obtenir une position prometteuse après dix coups, le clan français est en sueur. 

C'est le moment choisi par Sardoche pour élever considérablement son niveau de jeu. Ultra concentré, il se montre d'une précision redoutable en défense et ne laisse passer aucune tactique. Il émerge avec un net avantage matériel et enclenche le turbo, une fois sa position sécurisée.

Après une fin de partie en maitrise totale, Sardoche peut jubiler.

Il ne reste donc à Sardoche plus qu'une ultime marche à franchir pour ajouter son nom au palmarès des Pogchamps. Ses retrouvailles annoncées avec BenjyFishy promettent un combat de haut vol, néanmoins le benjamin de la compétition devra d'abord franchir l'obstacle Rainn Wilson, ce soir. Notre français aura le luxe de pouvoir regarder, "pop-corn sur canapé", ses deux rivaux s'étriper. 

Quel que soit son adversaire, nous vous donnons évidemment rendez-vous dimanche pour la grande finale ponctuée, on l'espère, d'un vibrant cocorico !

Mieux connaître FM Robin-Side
Candidats R4 : Tel est pris qui croyait préparer, Nepo surclasse Firouzja

Candidats R4 : Tel est pris qui croyait préparer, Nepo surclasse Firouzja

Candidats R3 : journée de "canicnulles" à Madrid

Candidats R3 : journée de "canicnulles" à Madrid