Infos
Sardoche file en 1/4 de finale des PogChamps

Sardoche file en 1/4 de finale des PogChamps

Robin-Side
| 10 | Couverture d’événements d’échecs

Pour son second duel dans cette troisième édition des Pogchamps, Sardoche a fait respecter avec autorité son statut de favori contre Myth. Avec déjà six points au compteur, il est d'ores et déjà assuré de disputer les quarts de finale et tentera de sécuriser la première place du groupe A vendredi soir contre Benjyfshy. 

Si vous souhaitez revivre ce match dans les conditions du direct et avant davantage de spoil, c'est par ici avec la bonne humeur contagieuse de Kevin Bordi :

Classé sous les 500 Elo, Myth n'a, à priori, pas de quoi inquiéter notre coq français et ses fiers 1380, mais gare à ne pas chanter trop tôt, une fausse note est vite arrivée.

À contrario de son duel avec Neeko, Sardoche n'a pas le temps de gamberger puisque sa session de coaching d'avant-match est interrompue brusquement par la première partie qui se lance une dizaine de minutes en avance sur l'horaire prévu ! 

Myth entame les hostilités par l'avancée du pion roi aussitôt contrée par la Sicilienne fétiche du français. Le réputé très solide Étau de Maroczy est débité à vive allure par l'américain pour contrecarrer les ardeurs Sardochesques, mais si Myth semble avoir bien appris sa leçon, il apparait perdu dès sa récitation achevée. La dame de l'américain entame alors un ballet hasardeux, non sans rappeler les mouvements incertains d'un moustique autour de sa proie. Du côté de Sardoche, la lumière est bel et bien allumée et il termine de sortir ses pièces avec harmonie sans se laisser distraire par ces "Bzzzz" inopportuns. Il connaît cependant son premier blackout stratégique au treizième coup quand il crée un gros trou au centre en jouant 13...e5?

De nouveau dans son élément, Myth retrouve donc le sourire et en profite quelques minutes plus tard pour y installer un cavalier par 19.Cd5! à la stupeur de notre commentateur.

Déstabilisé, Sardoche dirige sa dame attaquée sur la mauvaise case et se rend compte qu'une piqûre douloureuse sera inévitable si son rival voit 20.Dxb7!

Heureusement, la technique du "poissage" déjà testée avec succès contre Neeko - "pourquoi il fait aussi peu d'erreurs ?" - fait une nouvelle fois ses preuves. Il s'en est fallu d'un cheveu pour que Sardoche ne prenne la mouche.

Le bilan aurait pu être encore plus favorable à notre français mais sa qualité de moins est largement compensée par l'activité impressionnante de ses pièces et les faiblesses abyssales des cases noires de son rival. De plus, le niveau d'utilité du cavalier blanc en a8 est proche de celui de Piqué hier face à la vélocité de Mbappé. Tous les voyants sont donc au vert pour éviter les prolongations. Cependant, à force de délaisser Rocket League pour le jeu des rois, Sardoche, face au but vide, trouve... le poteau avec le malheureux 22...Cc2. Il pense réaliser une fourchette mais celle-ci pourrait se transformer en râteau si Myth montrait les mêmes capacités de survie aux échecs qu'à Fornite :

La tension est donc à son comble quand les deux joueurs tombent sous les 3 minutes et que Kevin annonce prophétiquement :

Ca va se jouer dans la tête !

Dépassé par la pression, Myth commet une nouvelle erreur grossière dans la foulée. Les mouches ont changé d'âne et le bonnet assorti est bien vissé sur la tête du streameur américain !

Il sombre définitivement avec 24.Cc7?? qui offre à Sardoche une seconde pièce gratuite d'affilée. De nouveau serein, le français enchaine alors les bonnes décisions et prend son temps pour trouver la voie la plus sûre vers la victoire.

Le Myth s'effondre encore plus - si cela était possible - après 30.Dd4??, une drôle de façon de réagir à l'échec à la découverte :

On profite de la "mythemps" pour souffler et insuffler sur toutes les lèvres la question existentielle du moment :

Grob or not Grob ?

C'est finalement le coach, très confiant, qui a le dernier mot et encourage son poulain à se lancer ! Grand bien lui prend comme vous allez vite vous en rendre compte.

Myth, visiblement pas préparé à contrer l'audacieux 1.g4 du français, réfléchit d'entrée de jeu. Dès le troisième coup, il tisse lui-même la toile d'araignée qui condamne précocement son cavalier :

Pas de panique ! Myth est passé à côté de cette brillance et opte pour un échec intermédiaire. Le problème avec les coups intermédiaires c'est qu'il faut ensuite se souvenir de la menace initiale. En l'occurrence ici, la dame noire attaquée :

Autant dire que Sardoche peut exulter quelques minutes plus tard quand il conclut la partie sur la gourmandise de faire mat en promouvant un pion en une seconde dame.

Le travail de fourmi de Sardoche de ces dernières semaines est justement récompensé, comme en témoigne son CAPS (niveau de précision sur 100) de 91.5 à la fin de la partie. Pour son adversaire, le bilan est plus que "mythigé" avec un score de... 3.8, on comprend mieux pourquoi il termine le match avec le bourdon :

Ce trop plein d'émotions a raison de la caméra de Sardoche qui entame une grève au moment de l'interview d'après-match.

Gageons que notre représentant tricolore aura retrouvé l'image pour son ultime duel de ce groupe A face à Benjyfishy. Ce choc aura des allures de petite finale et surtout de premier véritable test face à un gros poisson. Pour Myth, c'est le retour au placard après cette deuxième défaite, il disputera une dernière manche pour l'honneur contre Neeko vendredi à 21h.

Nous vous donnons donc rendez-vous pour un explosif Sardoche-Benjyfishy, vendredi à 23h40, à suivre sur notre chaine avec les commentaires de Kevin Bordi.

Enfin, pour revoir en intégralité les deux parties du duel Sardoche-Myth, c'est par là :

Mieux connaître FM Robin-Side
Candidats R4 : Tel est pris qui croyait préparer, Nepo surclasse Firouzja

Candidats R4 : Tel est pris qui croyait préparer, Nepo surclasse Firouzja

Candidats R3 : journée de "canicnulles" à Madrid

Candidats R3 : journée de "canicnulles" à Madrid