Infos
Un Firouzja stratosphérique triomphe à Saint-Louis !
Alireza Firouzja a signé une prestation exceptionnelle dans la portion de blitz. Photo : Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

Un Firouzja stratosphérique triomphe à Saint-Louis !

JackRodgers
| 2 | Couverture d’événements d’échecs

Le Rapide & Blitz de Saint Louis s'est terminé en feux d'artifice pour Alireza Firouzja, auteur d'une performance historique. Le prodige tricolore, déjà sûr de l'emporter à 4 rondes de la fin, a conclu sa démonstration de force en boulet de canon. Avec au total 26 points sur 36 possibles (15/18 en blitz) et une série de 22 parties sans défaite, il a engrangé 107 points Elo pour dépassé la barre des 2900 en blitz !

Cet exploit n'a pourtant pas suffi à s'emparer du fauteuil du numéro 1 mondial de la discipline, Hikaru Nakamura initialement mieux classé et également en grande forme, gagnant 58 points de son côté.

Le score de 21/36 a d'ailleurs permis au streameur américain de ponctuer sa remontée par une belle seconde place. Enfin, Maxime Vachier-Lagrave et Fabiano Caruana se sont partagés la troisième marche du podium.

Comment suivre le Rapide et Blitz de Saint Louis 

Toutes les parties du tournois sont à retrouver sur notre plateforme d'évènements en direct en suivant ce lien. Vous pouvez également encourager nos deux français en direct avec les commentaires de Kévin Bordi sur sa chaine Twitch.

 


En mission sur son terrain de jeu favori, Nakamura fut le seul à entamer la dernière journée par une victoire. Il a su mettre la pression avec les noirs sur Caruana pour le faire craquer dans les dernières secondes d'une finale très tendue.

Firouzja a neutralisé Ian Nepomniachtchi avec les noirs sans être inquiété et le reste du groupe a signé des nulles dans un calme relatif. Seul Levon Aronian a eu de la réussite pour s'en sortir dans une finale avec une pièce de moins contre Jeffery Xiong.

Aronian s'est bien battu pour sauver le demi-point. Photo : Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

La 11ème ronde des blitz a vu Firouzja faire preuve du sang-froid qu'il a démontré tout au long de l'événement avec à la clé une démonstration tactique contre Xiong. Dans une Anglaise symétrique, ce dernier espérait sans doute des débats moins animés mais il s'est retrouvé confronté à une séquence de coups meurtrière qui permis au tricolore de prendre un avantage de trois pions.

Le prodige français a ainsi fait une excellente affaire puisque ses deux plus proches poursuivants, Nakamura et MVL, ont tous deux perdu, lui permettant d'étendre son avance à quatre points ! Nakamura a pourtant failli sauver la nulle contre Aronian à partir d'une position désespérée mais a fini par céder dans une finale avec une dame contre deux.

Malgré sa chemise porte-bonheur, Nakamura essuyé sa première défaite en blitz. Photo : Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

MVL a pour sa part été sévèrement puni pour sa complaisance envers le pion d passé de Caruana. La Petroff de l'américain a vite eu des allures de Française d'échange où il a pu égaliser. MVL semblait cependant avoir les choses en main jusqu'à ce qu'il permette à son rival de pousser son petit soldat au-delà du point de non-retour.

Nepomniachtchi a également marqué un point entier contre Samuel Shankland qui a eu le courage de tester les connaissances du dernier challenger à la couronne sur la Catalane. Au 24ème coup, le Russe avait encore deux minutes et 30 secondes au compteur contre moins de vingt pour Shankland. Ce déficit a finalement conduit l'Américain à sa perte.

Nepomniachtchi a signé une performance mitigée. Photo : Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Lors de la ronde 12, tous les yeux étaient tournés vers l'affrontement entre Firouzja, leader incontesté, et Nakamura, chasseur motivé avec les blancs. L'américain jouait sa dernière carte pour rêver d'une remontée totale. Il s'est néanmoins fait contrer cliniquement par la préparation du tricolore.

Au 20ème coup, Firouzja était déjà un peu mieux quand Nakamura s'est impatienté en creusant sa propre tombe avec 21.f4?. Cette tentative a permis au héros du jour d'enfoncer le clou en tête du classement.

Les fans qui espéraient voir un mano a mano serré pour la victoire finale pouvaient se consoler sur le duel à venir pour la seconde place. MVL s'est relancé à cet effet en dominant Leinier Dominguez dans la seule autre victoire de la ronde. 

La suivante fut celle des gaffes en pagaille, plusieurs joueurs commettant des erreurs inexplicables. La plus notable fut celle d'Aronian contre Firouzja quand le joueur américain a touché son fou d7 au 16ème coup, alors que tout mouvement avec cette pièce laisserait son cavalier c6 en prise.

Comme les noirs ont fini par choisir 16...Ff6, Firouzja a pu liquider facilement et forcer l'abandon d'Aronian. Parallèlement, Dominguez a joué un coup presque identique contre Caruana avec des conséquences encore pires. Dans une position légèrement supérieure, le Cubain d'origine a touché son fou d2 et s'est donc retrouvé contraint de le déplacer, laissant sa dame mûre pour la cueillette !

Shakhriyar Mamedyarov a décidé de se joindre à la fête, gâchant une position avec un fou net de plus en le sacrifiant en g5 sans raison. Enfin, la victoire de Nakamura sur Shankland avec les pièces noires fut la seule partie "propre" de la ronde.

Nakamura, malgré un léger trou d'air, a signé une performance de haute volée en blitz. Photo : Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

Le rouleau compresseur Firouzja a enchainé avec une nouvelle victoire, cette fois dans une finale de tours contre Caruana. Ce succès était synonyme de triomphe dans le tournoi quatre rondes avant la fin ! Dominguez fut le seul autre joueur à tiré son épingle du jeu au cours de cette ronde, sortant au passage quelque peu la tête de l'eau.

Il était désormais temps de se concentrer sur la course à quatre chevaux pour la deuxième place entre MVL, Nakamura, Nepomniachtchi et Xiong. Le duel à venir entre le Français et Naka avait déjà des allures de petite finale.

Maxime s'est incliné avec les pièces blanches laissant au passage filer sa place sur la deuxième marche du podium. Photo : Crystal Fuller/Grand Chess Tour.

Fort d'un demi-point d'avance sur son rival, MVL a adopté une approche prudente avec les blancs contre la Défense Moderne. Il a payé une certaine frilosité en milieu de jeu, laissant l'initiative à Nakamura qui ne s'est pas fait prier pour faire la différence et passer ainsi au classement devant sa victime.

Malgré l'absence d'enjeu, Firouzja a enchaîné une cinquième victoire consécutive en surclassant Shankland tandis que Dominguez et Mamedyarov ont remporté leurs parties respectives.

Mamedyarov a vécu des véritables montagnes russes à Saint-Louis. Photo : Bryan Adams/Grand Chess Tour.

La ronde suivante a ressemblé à une répétition de la précédente, Firouzja et Nakamura continuant leur démolition en règle. L'Américain a montré que toutes les finales de tours ne sont pas nulles, faisant craquer Dominguez en dépit de l'égalité parfaite sur l'échiquier. Firouzja n'a quant à lui même pas laissé Mamedyarov atteindre la finale, s'emparant du centre et sacrifiant temporairement un cavalier, pour provoquer la capitulation de l'Azéri.

Caruana, auteur jusqu'alors d'une performance plutôt quelconque, a remporté ses trois dernières parties pour remonter dans le haut du tableau. Firouzja a continué de préserver son invincibilité mais à a vu sa série de victoires consécutives s'arrêter au chiffre six après avoir partagé le point avec MVL. Avec cinq points d'avance, il était quoiqu'il en soit le maitre absolu de Saint-Louis.

Firouzja a mené le tournoi de bout en bout sans jamais faiblir ! Photo : Chess.com

Le grand vainqueur de cette édition a terminé sa démonstration en beauté avec un succès contre Dominguez lors de l'ultime joute.

Firouzja a été récompensé de 40,000 $ pour sa performance, Nakamura a touché 30,000 $ pour sa seconde place tandis que MVL et Caruana ont chacun gagné 22,500 $.

Toutes les parties du jour 5

Classement final

# Féd Joueur Elo Rapide Blitz Total
1 Alireza Firouzja 2778 11 15 26
2 Hikaru Nakamura 2690 7 14 21
3 Fabiano Caruana 2754 8 11 19
4 Maxime Vachier-Lagrave 2757 11 8 19
5 Ian Nepomniachtchi 2720 9 9 18
6 Levon Aronian 2792 8 9 17
7 Jeffery Xiong 2776 9 8 17
8 Shakhriyar Mamedyarov 2775 9 8 17
9 Sam Shankland 2768 10 3.5 13.5
10 Leinier Dominguez 2758 8 3.5 12.5

Le Rapide & Blitz de Saint-Louis 2022 constitue la quatrième étape du Grand Chess Tour 2022 et le dernier évènement en rapide. Les 10 joueurs s'affrontent d'abord dans un toutes rondes en rapide (25+10), puis dans un toutes rondes aller-retour en blitz (5+2) pour une dotation totale de 175 000 $. 


Précédemment :

Mieux connaître JackRodgers
Firouzja s'envole, Naka se réveille !

Firouzja s'envole, Naka se réveille !

Invaincu, MVL rejoint Firouzja en tête à l'issue des rapides !

Invaincu, MVL rejoint Firouzja en tête à l'issue des rapides !