Le mystère de la gaffe chanceuse
Un peu de chance ne fait jamais de mal

Le mystère de la gaffe chanceuse

GM Gserper
07 gen 2018, 00:00 |
18 | Tattiche

Pour la plupart des joueurs de club, les gaffes sont un problème récurrent.

Une simple gaffe peut ruiner votre partie, et même votre tournoi ! Elle empêche d'obtenir un bon résultat et de gagner de précieux points Elo. J'ai d'ailleurs écrit à ce sujet un article en six parties (en anglais).

J'y donne des recommandations importantes et formule le postulat qu'un joueur qui réduit son pourcentage de gaffes améliorera quasi-instantanément son classement de 200, voire 300 points Elo. Bien sûr, les gaffes ont généralement des effets dévastateurs, mais il arrive aussi qu'elles sauvent littéralement votre partie !  

Par quel miracle ? Laissez-moi vous présenter un exemple issu d'un tournoi récent.

La position des noirs est complètement perdante. L'ordinateur suggère même de donner le cavalier par 33...Ce2, ce qui bien sûr n'arrange pas leurs affaires. Pourtant, Mamedyarov est parvenu à sauver la partie en laissant à son adversaire la possibilité de mater en deux !

Je suis à peu près sûr qu'il ne s'agissait pas d'un bluff, et que Mamedyarov n'avait tout simplement pas vu le mat en raison du zeitnot. S'il l'avait vu, il aurait joué un autre coup... et perdu lamentablement. Il a donc sauvé la partie grâce à une gaffe !

Voici un autre exemple analogue :

Kramnik a compris que quelque soit la manière dont il prend la dame en f8, le coup 32.Dg6 sera problématique. Sur 31...Txf8, 36.Dg6 mate en force en quatre coups. Sur 31...Rxf8, 32.Dg6 donne une très bonne position aux blancs, mais après 31...Fxf8, 32.Dg6 Fg7, l'issue n'est pas claire.

Naturellement, il a donc choisi 31...Fxf8. Mais il y a une problème. Dans cette variante, les blancs peuvent mater le roi noir, ou à minima gagner en force la dame noire.

Imaginez maintenant que Kramnik ait vu que 31...Fxf8 perdait. Il aurait joué 31...Rxf8, et après 32.Dg6, aurait sans doute perdu la partie. Mais cette terrible gaffe lui a permis de gagner !

Evidemment, les "gaffes chanceuses" ne sont pas toujours pour les mêmes. Mamedyarov, par exemple, en fut la victime il y a quelques semaines.

Avec leur pion en moins, les noirs doivent se résigner à défendre longuement cette finale déplaisante. Mais attendez, ne pourraient-ils pas tout simplement prendre le pion b5 ? Essayez de calculer la suite.

Dans la partie, les deux joueurs loupèrent cette simple réfutation, et les noirs gagnèrent la partie, éliminant du même coup un prétendant à la victoire finale ! Encore un très bon exemple d'une gaffe en or !

Finalement, laissez-moi vous présenter une partie qui prouve que les humains ont toujours au moins un avantage sur l'ordinateur. Pendant des années, on a dit et répété que l'intuition humaine et la connaissance des motifs tactiques pouvait dans certains cas mettre l'ordinateur face aux limites de "l'effet d'horizon". Les récentes évolutions en matière de programmation informatique et notamment les exploits du mystérieux AlphaZero ont mis cette théorie à rude épreuve.

Il existe néanmoins un domaine dans lequel les ordinateurs ne nous surpasseront jamais. Ils ne pourront jamais gaffer comme des humains, et, comme nous venons de le voir, parfois, les gaffes sont une bonne chose. Voici une ancienne partie d'ordinateur qui démontre ce que j'avance. Essayez de trouver le meilleur coup dans la position suivante : 

Vous avez trouvé ? C'était facile ? Vous vous demandez bien sûr comment un ordinateur peut louper un mat forcé, n'est-ce pas ? Bonne question ! Bien entendu, le premier champion du monde des ordinateurs n'est pas rentré dans cette variante, et a préféré donner une tour.

Il est évident qu'aucun humain ne jouera jamais 34...Te8, car il est absolument clair qu'après avoir joué ce coup, vous n'aurez plus aucune chance de sauver la partie. Un humain aurait soit abandonné, soit joué 34...Rg7, espérant que les blancs manquent le coup 35.Df8!! Il s'avère que d'après les articles de l'époque, personne ne vit la combinaison, et les développeurs mirent cet aveuglement sur le dos d'un bug logiciel.

Bien sûr, lorsqu’après la partie, Kaissa montra dans son analyse qu'il avait donné une tour pour éviter le mat, la salle fut en état de choc ! D'après le même article, le choc fut encore plus grand dans l'assemblée lorsque l'on compris que Duchess n'avait pas vu le mat à cause de l'effet d'horizon mentionné plus haut ! Une gaffe telle que 34...Rg7 aurait donc sauvé la partie ! 

Même si nous avons aujourd'hui analysé des parties où les gaffes chanceuses ont permis à leurs auteurs de gagner, je vous souhaite de faire le moins de gaffes possible en 2018 !

Altro da GM Gserper
Come Imparare Dai Migliori

Come Imparare Dai Migliori

Sai Come Promuovere Un Pedone?

Sai Come Promuovere Un Pedone?