Apprenez à mystifier votre adversaire
Ayez toujours un as dans votre manche !

Apprenez à mystifier votre adversaire

Gserper
GM Gserper
12 févr. 2018 à 00:00 |
52 | Autres

Tout le monde adore les tours de magie !

Bien sûr, nous savons que les magiciens nous mentent : ils ne découpent pas vraiment leur assistante en deux, et les lapins ne naissent pas dans leurs chapeaux. Pourtant, on ne peut s'empêcher d'être admiratif face au miracle qui se produit sous nos yeux.

Mais avez-vous déjà vu un tour de magie sur l'échiquier ? Certains d'entre vous, hélas, peut-être jamais... Mais laissez-moi vous assurer que nous sommes tous, chacun à notre niveau, des magiciens des échecs. En effet, pour battre un adversaire, il faut toujours le mystifier, d'une façon ou d'une autre.

Mais comment accomplir cet exploit ?


now you see me movie

Dans le film Insaisissables, le protagoniste partage son secret : "Première règle de la magie : toujours être le plus malin de l'assemblée." Il faut donc essayer de faire croire à votre adversaire qu'il est le plus malin, tout en gardant un as dans votre manche !

Voyons comment les plus grands arnaqueurs des échecs pratiquent cet art.

Il y une cinquantaine d'années, les échecs étaient incroyablement populaires en Union Soviétique. On jouait sur la plage, sur les bancs publics, et partout ailleurs. Arnaque classique : Un homme va voir les joueurs et leur montre une position sur son échiquier de poche.

L'inconnu s'approche en souriant et dit aux joueurs : "Vous n'allez pas croire, messieurs, ce qu'il se passe dans cette position."

Les joueurs, dérangés dans leur partie, jettent malgré tout un œil à la position, par acquis de conscience.

"C'est la position de Saavedra, c'est très connu." avance le premier.

"Oui, les blancs gagnent" confirme le second.

"Arrêtez, vous n'êtes pas sérieux," leur répond l'inconnu. "Les noirs ont une tour de plus, impossible de perdre la partie !"

La querelle se termine généralement par un pari, les deux joueurs résolvant de prouver son inculture au béotien. Voici la suite :

C'est à ce moment que les joueurs réalisent qu'ils sont en train de se faire avoir : la fameuse position de Saavedra n'est soudain plus gagnante pour les blancs ! Alors qu'ils sont encore en train de chercher à comprendre ce qu'ils ont raté, leur argent est déjà dans la poche de l'inconnu, parti à la recherche d'une nouvelle victime.

Voyons un peu les ressorts de ce petit tour. La position de Saavedra est, selon l'expression consacrée, une position que "tous les "écoliers russes connaissent". Voyez un peu :

Comme nous l'avons vu, la position que l'inconnu à montré aux deux joueurs est très proche de la position de Saavedra, mais le roi blanc et la tour noir ont changé de côté, et le résultat de la partie est différent !

Vous pensez que ce genre de ruse ne fonctionne qu'avec des amateurs ? Détrompez-vous ! Dans la partie suivante, l'expérimenté GMI ukrainien Malaniuk piège un jeune Peter Svidler grâce cette jolie astuce :

Et voici une partie jouée par l'actuel numéro deux mondial :

J'espère que vous avez déjà compris comment piéger votre adversaire. La recette est simple : obtenez une position qui ressemble à un piège bien connu, et votre adversaire aura l'impression d'être "la personne la plus maligne de l'assemblée." Il sera alors temps de le détromper !

Voici un autre bon exemple : Le célèbre "Piège de Capablanca" dans l'ouverture espagnole.

Pourtant, des dizaines de maîtres en ont été victimes. Voici un exemple récent :

Par conséquent, si vous parvenez à créer l'illusion que votre fou peut se retrouver enfermé comme dans le piège du géant cubain, vous risquez bien de surprendre votre adversaire !

Voici comment le MI Mark Diesen s'y est pris :

On en revient au film Insaisissables : "Qu'est-ce que la magie : L'art de tromper son monde !"

Je vous souhaite de réaliser à votre tour de nombreux tours de magie sur l'échiquier !

Mieux connaître GM Gserper
Quel joueur a eu le plus d'influence sur le jeu d'échecs ?

Quel joueur a eu le plus d'influence sur le jeu d'échecs ?

Connaissez-vous le jadrag ?

Connaissez-vous le jadrag ?