Comment sauver une position comme Tal
Il est temps de sauver la situation...

Comment sauver une position comme Tal

Gserper
GM Gserper
4 mars 2018 à 00:00 |
50 | Tactique

Dans son célèbre ouvrage Mes grands prédécesseurs, Garry Kasparov nomme le chapitre sur Mikhail Tal "Le bluff comme arme échiquéenne."

Et c'est vrai, aucun champion du monde n'a sacrifié autant de pièces et pris autant de risques que Tal. Pourtant, comme l'a remarqué avec humour le GMI Averbakh : Les adversaires de Tal trouvaient toujours le gain... mais lors de l'analyse post-mortem !

Tal n'a pas usurpé son surnom de "Magicien". Mais, contrairement à Houdini, il réalisait ses tours sur un échiquier. Mais comment faisait-il ?

mikhail tal chess

Tal via Wikipedia.

Jetons un œil à ses parties contre Vasily Smyslov lors du tournoi des candidats 1959. Voici deux positions que Tal obtint contre l'ancien champion du monde :

On remarque que dans les deux cas, Tal a une pièce de moins pour un pion seulement. Dans ce genre de situation, à combien de points est-on en droit de prétendre contre un joueur qui était encore champion du monde l'année passée ? Un demi-point sur les deux parties me semblerait déjà relever du miracle. Tal, lui, marqua 1,5/2 !

Analysons ces parties et essayons d'y apprendre quelques tours de magie ! Essayez de trouver les coups de Tal lors de ces moments critiques.

La position suivante arrive sept coups plus tard. Tal trouve la meilleure chance pratique dans une situation absolument déplorable.

Après les 25 premiers coups de cette partie, Tal n'avait plus que 2-3 minutes pour atteindre le 40ème coup ! Dans ce terrible zeitnot, il manque le coup salvateur et se retrouve à nouveau perdant. Les blancs ont le trait. Essayez de trouver le gain le plus rapide :

La plupart des parties de Tal semblent s'inspirer des canons des films de western : Une succession d'aventures épiques et dangereuses, une terrible fusillade, et un happy end inattendu. Cette partie ne fait pas exception à la règle. Smyslov, probablement en train d'essayer de faire tomber Tal à la pendule, manque un gain immédiat et permet à son adversaire de forcer la nulle !

Trouvez la combinaison finale :

Ce résultat fut un véritable choc pour l'ex champion du monde. Citons Tal : "Smyslov est généralement imperturbable devant l'échiquier. Mais ce jour-là, après mon 39ème coup ...Th1+, son expression a changé, et après avoir réfléchi pendant trois minutes, il joua son coup et mis un coup de poing rageur sur la pendule !"

Dans la seconde partie, rebelote : Tal a une pièce de moins sans compensations visibles. Qu'auriez-vous joué dans cette position ?

On voit que la stratégie de Tal est la même que dans la partie précédente : malgré une position totalement perdante, il tâche d'épuiser son adversaire par de multiples piques et menaces sur le roi. Dans cette optique, il rapproche sa tour du roi adverse.

Mais regardez plutôt le diagramme suivant. Malgré tous les efforts des blancs, ils semblent ne plus avoir la moindre ressource. Pourtant, Tal va découvrir une idée offensive incroyable. Essayez de la trouver vous aussi !

Dans la partie, Smyslov craque sous la pression et commet une terrible gaffe. Trouvez la combinaison gagnate !

Que s'est-il passé ? Comment un ancien champion du monde peut-il louper le gain dans deux parties, avec une pièce en plus à chaque fois ? Voici ce qu'en dit Kasparov :

A l'époque, on parlait souvent de la "chance démoniaque" de Tal, et de la nature "accidentelle" de nombre de ses victoires. Mais Tal forçait ses adversaires à calculer de nombreuses variantes tout au long de la partie, et à l'époque, la plupart des joueurs n'étaient pas prêts à soutenir une telle intensité.

Il me semble que la recette de Tal pour sauver une position est toute simple : mettez le roi adverse en danger sans relâche. A un moment ou à un autre, vous aurez votre chance. Même contre un ex-champion du monde !

J'espère que vous aurez apprécié les tours de magie de ce bon vieux Mikhail, et je vous souhaite la même "chance démoniaque" lors de vos prochaines parties !

Mieux connaître GM Gserper
Et si Carlsen et Caruana étaient des boxeurs ?

Et si Carlsen et Caruana étaient des boxeurs ?

Jouez des coups idiots !

Jouez des coups idiots !