Curiosités sur le sacrifice de fou classique

Curiosités sur le sacrifice de fou classique

IM Silman
23 mars 2017 à 00:00 |
0 | Tactique

Tous les joueurs d'échecs connaissent le sacrifice de fou classique. Et tout le monde veut envoyer son fou de cases blanches sur la case h7 pour sortir le roi adverse en de sa tanière et le forcer à s'avancer en dehors de la protection de ses pions. Et enfin nous gagnons la partie en matant ce pauvre roi alors que toute son armée regarde impuissante.
En général le roi se fait mater sur des cases comme: e7, f8, g8, h8, h7, h6, g6 et  f6. Et en général la séquence ressemble à: Fxh7+, Cg5+, Dh5 (ou Dg4 si le roi sort en g6) le sacrifice troyen (sacrifice de fou classique) quand il se passe de cette manière est facile à réaliser.

Voici le schéma classique:
La checklist pour un bon sacrifice en h7:
  • Le fou est prêt à se sacrifier en h7 Fxh7+. OH YEAH!
  • L'autre fou contrôle la diagonale c1-h6. OH YEAH!
  • La tour sur la colonne "e" est prête à se joindre à la fête. OH YEAH!
  • Le pion en e5 empêche les noirs de défense par exemple par: Nf6. OH YEAH!
  • Le cavalier en f3 est prêt à bondir en g5 après l'explosion en h7. OH YEAH!
  • La dame est prête à se joindre à l'action en g4 ou h5. OH YEAH!

Kool-Aid Man sur Wikipedia.

Une autre version de ce mat peut se jouer avec un pion en "h4"

 
Le mystère:
Pourquoi Greco a joué11.Dh7+ (matant en 3 coup) au lieu de 11.Dh3+ (matant en 2 coups)? Les joueurs d'échecs se sont posés cette questions pendant plusieurs centaines d'années sans pouvoir y trouver une réponse concrète

Le mystère résolu!
Maintenant l'inconnu devient connu car j'ai découvert la réponse à ce mystère! Après plusieurs années de questionnement douloureux j'ai soudainement réalisé que Dh3+ montre clairement le chemin que le roi noir a pris pour arriver jusqu'au centre de l'échiquier. Cela serait ennuyeux pour un joueur créatif comme l'était Greco. Mais 11.Dh7+!! g6 12.Dh3+ Re4 13.Dd3 est beaucoup plus mystérieux: le pion en g6 vous laisse songeur quant au chemin pris par le roi noir pour arriver jusqu'en e4!

Sacrifice de fou curieux 1:
Il peut être difficile d'imaginer qu'un sacrifice de fou classique va arriver dans notre prochain exemple. Vous allez cependant rapidement comprendre que ce sacrifice est tout à fait correct.

 

Sacrifice de fou classique curieux 2:
Il arrive qu'un joueur soit trop excité par le sacrifice en h7 et qu'il décide d'envoyer le fou à l'abattoir même si cela ne mène à rien, juste pour s'amuser. Cependant dans cette partie je ne vois rien d'amusant pour les blancs;

 

Sacrifice de fou classique curieux 3:
Voici un sacrifice de fou mutant:

Sacrifice de fou classique curieux 4:

Maintenant nous arrivons à l'exemple principale de notre article. Le MI Elliot Winslow a gagné avec un curieux (mais épic) sacrifice de fou, en sacrifiant en h7 alors qu'il n'avait pas de fou de cases noires. Il a fait usage d'un transfert de la tour via la colonne "c" ( habituellement avec ces sacrifices de fous nous transférons la tour via la colonne "e").

En outre, habituellement ces sacrifices de fous se terminent avec un roi adverse agonisant au centre de l'échiquier. Elliot a chassé le pauvre roi jusqu'à la case d4, moment où son adversaire a décidé d'abandonner. Les noirs auraient pu offrir plus de résistance pour le public en allant mourir en a2! C'est assez rare de voir le roi partir de h7 pour arriver à l'opposé de l'échiquier en a2!


C'est un des meilleurs sacrifices de fous que j'ai vu au cours de ma carrière de joueur d'échecs!

Enfin je vous montre le sauvetage dont je vous ai parlé plus tôt dans la partie Medley contre Finch, à Ries Divan  en 1849:

Note: nous rajoutons ici une vidéo en français complémentaire à l'article

Mieux connaître IM Silman
Qui était Henry Ernest Atkins?

Qui était Henry Ernest Atkins?

Ouvrez l’œil : L'art d'observer le jeu adverse

Ouvrez l’œil : L'art d'observer le jeu adverse