Des ouvertures douteuses peuvent-elles être bénéfiques pour votre jeu ?
Certaines ouvertures ne sont peut-être pas adaptées au Championnat du Monde mais vous pourrez toujours en retirer quelques enseignements.

Des ouvertures douteuses peuvent-elles être bénéfiques pour votre jeu ?‎

Gserper
GM Gserper
|
61 | Théorie des ouvertures

Dans de précédents articles, nous avons essayé d'expliquer pourquoi les gens s'aventuraient dans des ouvertures douteuses et comment réagir en conséquence.

De tels débuts de parties sont-ils toxiques pour votre jeu ? Alors que la réponse peut vous sembler évidente, la réalité n'est pas si simple, laissez-moi vous donner un exemple :

Seuls cinq coups ont été joués et déjà les noirs ont donné plusieurs coups de pelle pour creuser leur tombe. Ils déplorent un sérieux retard de développement, ont endommagé leur centre et ruiné leur possibilité de roquer à l'aile roi.

Regardons une autre position tirée de la même ouverture : 

La situation est moins catastrophique mais néanmoins peu envieuse, les noirs ont déjà concédé leur possibilité de roquer dès le neuvième coup !

Par conséquence, si un joueur d'échecs décide de son plein gré de commencer ses trois prochaines parties par la position ci-dessus contre des adversaires décents, combien de points marquerait-il, d'après vous ? Zéro ?

Que me répondez-vous si je vous dis que ces "trois joueurs décents" sont en réalité les super GMs Alexander Grischuk, Sergey Karjakin et Alexander Morozevich et que les noirs ont empoché trois points sur trois possibles ?

Je vous arrête tout de suite, les noirs n'étaient pas conduits par AlphaZero ou un autre ordinateur surpuissant. Non, ce n'était pas Magnus Carlsen non plus.

Voici les parties en question :

Pour être honnête, ces trois parties ont été disputées quand les super GMs avec les pièces blanches étaient encore jeunes mais je peux vous assurer d'une chose : ils touchaient déjà leur bille aux échecs ! 

Evgeniy Najer. Photo: Maria Emelianova / Chess.com.
Evgeniy Najer. Photo: Maria Emelianova / Chess.com.

Alors peut-être avons-nous affaire à un de ces rares cas où une bonne ouverture souffre juste de faux-airs de poubelle ? Croyez-moi, il n'en est rien, il s'agit bien d'une ligne douteuse !

Lors de mon premier Championnat du Monde junior, j'ai tenté une approche plus conservatrice de cette ouverture (au moins j'ai réussi à roquer !) et j'ai souffert un bout de temps avant d'arracher la nulle :

À mon avis, les résultats des trois parties mentionnées précédemment s'expliquent par le style très entreprenant d'Evgeniy Najer. Bien que le nom de ce fort GM ne soit pas auréolé de paillettes, il a remporté le World Open deux année d'affilée (en 2008 et 2009) ainsi que le Championnat d'Europe en 2015.

Il est probablement plus connu depuis son récent chef-d'oeuvre, réalisé durant la première ronde du Grand Suisse FIDE Chess.com à l'Isle of Man.

Najer est parvenu à surclasser un génie tel que Vishy Anand dans les complications tactiques — Comment-t-il réalisé pareil prodige ? La réponse peut être trouvée dans les parties jouées par Najer pendant sa jeunesse. Il utilisait des ouvertures peu en vogue la plupart du temps.

Avec les noirs, la majorité des joueurs d'échecs essaient d'égaliser, la stratégie du joueur russe s'éloignait largement de ce principe. Il se mettait volontairement en danger, dans une situation où le moindre faux-pas le précipiterait au fond du précipice mais à l'instant où ses adversaires essayaient de l'y pousser, ils perdaient leur lucidité et, emportés par leur élan, chutaient à sa place. 

A brief post-game chat between Evgeniy Najer and Vishy Anand. Photo: Maria Emelianova/Chess.com.
Une brève discussion d'après-partie entre Anand et Najer. Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

À force de s'imposer des conditions si extrêmes, Najer a développé ses capacités tactiques et sa créativité. D'une certaine façon, cela me rappelle le vieux dicton soviétique : "l'armée est une école de la vie". Contrairement à de nombreux dictons soviétiques, celui-ci énonçait une absolue vérité plutôt qu'une quelconque forme de propagande. Si vous surviviez à l'armée soviétique, vous étiez alors capables de survivre n'importe où !

Au passage, si vous vous demandez comment les blancs devraient traiter une telle ouverture, la partie suivante devrait vous fournir une réponse satisfaisante. Alexander Morozevich a tenté de s'approprier la variante de Najer et en a payé le prix :

Bien que je ne puisse pas sciemment vous recommander d'opter pour des lignes douteuses, de tels choix peuvent - comme vous l'avez constaté - être sources de certains bénéfices ! 

Mieux connaître GM Gserper
Mon idée folle pour réduire le nombre de nulles aux échecs

Mon idée folle pour réduire le nombre de nulles aux échecs

Comment résoudre le crime parfait ?

Comment résoudre le crime parfait ?