Articles
La partie italienne | Répertoire d'ouvertures
La partie italienne est une ouverture populaire à tous niveaux

La partie italienne | Répertoire d'ouvertures

CHESScom
| 29 | Pour les débutants

La partie italienne est une ouverture d'échecs populaire à tous niveaux, des débutants aux grand-maîtres. On l'appelle aussi Giuoco Piano, ce qui signifie en italien "jeu tranquille". Intéressons-nous tout d'abord aux coups qui constituent cette ouverture.

La partie italienne est une ouverture fondamentalement bonne car elle obéit aux trois grands principes de la théorie des ouvertures :

1. Le contrôle du centre - En commençant par 1.e4, on contrôle le centre et l'on ouvre des diagonales pour le fou et la dame.

2. Le développement des pièces - Les blancs développent prestement leurs pièces de l'aile roi sur des cases optimales.

3. Protection du roi - Dès le quatrième coup, le roi est prêt à roquer.

On retrouve des traces de la partie italienne dans des écrits datant du 16ème siècle ! C'est au cours du 19ème qu'elle va connaître son pic de popularité, sous l'influence de grands joueurs tels que Steinitz, Morphy et Anderssen. Voici une partie du premier champion du monde de l'histoire, Wilhelm Steinitz, qui illustre parfaitement la puissance de cette ouverture.

null

Le premier champion du monde, Wilhelm Steinitz

Mais la partie italienne est loin d'être oubliée ! Faisons "avance rapide" jusqu'à notre époque, et voyons comment l'actuel champion du monde Magnus Carlsen joue cette ouverture :

null

L'actuel champion du monde, Magnus Carlsen

Il est temps d'apprendre cette ouverture !  La partie italienne est dans notre explorateur d'ouvertures !

null

Mieux connaître CHESScom
Les échecs en plein boom, nos serveurs patinent

Les échecs en plein boom, nos serveurs patinent

Chess.com fête ses 100 millions de membres

Chess.com fête ses 100 millions de membres