Le cavalier maudit de la défense russe
La défense russe, une purge ? Pas quand vous pouvez gagner un cavalier dès l'ouverture !

Le cavalier maudit de la défense russe

La défense russe est une ouverture que l'on voit rarement au niveau amateur, et encore moins chez les scolaires.

Pourquoi ? Parce qu'elle ne donne généralement pas des parties très excitantes, mais plutôt de lentes batailles positionnelles. Par conséquent, comme le dit Wikipédia : "Elle est souvent utilisée par des joueurs recherchant, avec les noirs, des positions solides, avec généralement la nulle pour objectif".

Lorsque les blancs parviennent à gagner, c'est souvent après avoir longuement insisté, comme dans la partie suivante :

Les parties courtes et décisives sont rares dans la défense russe. Pourtant, j'ai remarqué l'existence d'un dénominateur commun à toutes ces parties. Si les blancs gagnent en 15 coups ou moins, c'est toujours parce que les noirs ont perdu le cavalier e4 ! Il existe de nombreux pièges tactiques pouvant aboutir à ce résultat, mais le résultat est toujours le même : le cavalier centralisé des noirs disparaît !

disappearing chess knight

Voyons-voir comment...

1. Le piège du copieur

Ce célèbre piège, dont nous avions déjà discuté il y a près de dix ans, survient fréquemment chez les débutants.

Dans la partie suivante, les noirs tentent de récupérer le cavalier perdu en clouant à leur tour le cavalier adverse en e5, mais cette stratégie échoue lamentablement :

Même un futur champion du monde est tombé dans ce piège très simple !

Ce clouage est le moyen le plus simple de gagner (ou de perdre, si vous jouez les noirs !) le cavalier tant convoité. Soyez donc sur vos gardes la prochaine fois que vous jouerez la défense russe !

2. Ne pas faire attention

Dans cet article, je vous avais raconté comment l'un des meilleurs théoriciens de son époque avait perdu une partie en six coups seulement !

3. Le piège universel

Ce piège est l'un des plus dangereux, et on le retrouve dans de nombreuses ouvertures. Mes lecteurs fidèles ne s'en laisseront pas compter, car nous l'avons déjà analysé ensemble dans cet article. Bien entendu, il est de mise dans la défense russe !

4. Dd5 + Ce4

Je ne sais pas comment appeler ce piège, alors laissez-moi expliquer son fonctionnement. Le pauvre cavalier e4 est généralement protégé par le pion d5. Par conséquent, en attaquant ce pion par c2-c4 et et en le prenant par cxd5, on force la dame à reprendre en d5. C'est ainsi elle qui devient la protectrice du cavalier. Et, comme chacun sait, la dame n'est pas très bonne en défense, particulièrement quand elle peut être attaquée par le simple Cc3. Un coup qui fait instantanément disparaître le cavalier !

Voici un exemple tout à fait basique :

Une idée que l'on connaissait déjà il y a 100 ans :

Pourtant, encore aujourd'hui, même les super GMI peuvent tomber dans le piège !

La morale de cette histoire ? Elle est simple : Lorsque vous jouez la défense russe, attention au cavalier maudit !

Mieux connaître GM Gserper
Et si Carlsen et Caruana étaient des boxeurs ?

Et si Carlsen et Caruana étaient des boxeurs ?

Jouez des coups idiots !

Jouez des coups idiots !