Le championnat de France à Chartres !

Le championnat de France à Chartres !

Fablibi
GM Fablibi
|
7 | Autres

Le championnat de France approche et il est temps de faire le tour des forces en présences !

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le national ainsi que le national féminin mais il y aura aussi des Opens pour tout niveau, avec l'Accession (pour les joueurs avec un élo >2200), les Opens A,B,C,D,E et le championnat Vétéran/Senior+.

Début des hostilités samedi !

Les rencontres des nationaux seront suivies en direct et en exclusivité par Kévin Bordi qui commentera les parties en direct de Chartres. Il sera accompagné du sympathique GMI français Manuel Apicella qui l'avait également accompagné aux commentaires officiels pour la plupart des rondes lors du dernier championnat du monde entre Magnus Carlsen et Fabiano Caruana.

Vous pourrez chaque jour retrouver les commentaires en direct de Kévin Bordi et Manuel Apicella sur notre chaîne Twitch : www.twitch.tv/chesscomfr

Sachez par ailleurs que l'on mettra en place un dispositif tout à fait exceptionnel puisque notre stream ne s'arrêtera pas après les parties des nationaux. En effet, nous suivrons dans la foulée la Sinquefield Cup avec la participation des meilleurs joueurs mondiaux et notamment de notre MVL national à partir de 20h. Compétition que j'aurai l'honneur de commenter pour vous.

Prévoyez donc le pop-corn, vous allez pouvoir suivre 2 très belles compétitions en direct de 15h jusqu'au bout de la nuit ! 

Revenons-en donc à la présentation du National.

10 joueurs vont en découdre pour l'obtention du titre de champion de France. Quelques absents de marque sont à signaler. MVL ne jouera pas cette année encore puisqu'il disputera la Sinquefield Cup aux mêmes dates, Etienne Bacrot, le recordman des titres de champion de France (8 titres !) non plus, ni Christian Bauer. Dommage pour le spectacle et pour le prestige du tournoi cependant, le plateau reste relevé et regardons les forces en présences.

#1 Romain Edouard, 2650.

Romain sera le joueur le mieux classé cette année et par la même occasion le favori. Après quelques années de doute, Romain a retrouvé un bon niveau de jeu, de la stabilité et de bons résultats.

Second l'an dernier, cette année est l'occasion idéale pour enfin accrocher ce titre à son palmarès. (En 2012, il fut l'un des 4 co-vainqueur du national mais le tournoi a été stoppé une ronde avant la fin, remporter le titre aurait donc une toute autre saveur)

Romain Edouard, le favori de cette édition

#2 Maxime Lagarde, 2626

L'homme en forme du moment ! Maxime vient de gagner 3 forts Opens de suite (Porticcio, San Marti en Catalogne puis Andorre) ce qui est rarissime et remarquable. Maxime arrive donc dans la forme de sa vie et a un élo fictif très proche de 2650. 

Sélectionné pour la première fois en équipe de France, il peut légitimement avoir de hautes ambitions.

Regardons l'une de ses nombreuses victoires estivales :

#3 Laurent Fressinet, 2625

Ça fait tout drôle de voir Laurent avec un élo de 2625... Longtemps membre du club des 2700+, Laurent connaît depuis quelques temps maintenant une chute de son classement élo et des résultats moins probants. Mais attention tout de même, Laurent est intrinsèquement le meilleur joueur présent cette année et il risque d'être piqué au vif par sa non sélection en équipe de France et voudra montrer qu'il reste l'un des tout meilleur français. Alors même s'il n'est plus au sommet de son art, si Laurent est motivé par la compétition, il sera un prétendant sérieux.

Laurent Fressinet, en quête d'un troisième titre de champion.

#4 Yannick Gozzoli, 2614

Yannick revient dans un tournoi qui lui réussit bien. Second en 2016, 4ème en 2017, 1er ex-eaquo l'an dernier mais 3è après les départages, il a su faire preuve d'une belle régularité et s'il continue à jouer avec le même niveau de jeu, il peut lui aussi nourrir des ambitions certaines.

Il a confirmé son classement à plus de 2600 avec autorité et sait très bien gérer un tournoi sur ce format. Lui aussi peut-être piqué par sa non sélection en EDF peut avoir ce petit boost de motivation qui pourrait faire la différence sur la ligne d'arrivée.

#5 Moussard Jules, 2595

Jules et le seul joueur français à avoir remporté le championnat de France Jeune dans toutes les catégories (7 titres de petit-poussin jusqu'à junior) et il aimerait certainement boucler la boucle avec le titre national dès cette année, avant d'attendre quelques décennies pour éventuellement faire le Grand Chelem avec le titre Vétéran.

Avec Maxime Lagarde, Jules symbolise la nouvelle génération de GM français (même s'ils ont déjà 24 et 25 ans) et l'on attend beaucoup d'eux.

#6 Tigran Gharamian, 2586

Tigran est le champion de France en titre et même s'il n'a pas brillé depuis, il aura à cœur de faire honneur à son titre acquis de haute lutte l'an dernier.

Tigran sera comme à son habitude bien préparé, solide et difficile à battre.

Tigran Gharamian, le champion de France en titre.

Je vous propose de revoir la dernière partie du championnat de France 2018 dans laquelle Tigran s'est imposé face à Romain Edouard lors de l'Armaggedon.

#7 Sébastien Feller, 2577

Malgré sa longue suspension, Sébastien n'a pas arrêté les échecs et a maintenu un niveau très décent. Il fait cette année son retour dans le national, compétition qu'il n'avait plus disputé depuis 2016.

7ème élo au départ de ce national, Sébastien est un outsider mais il reste bien préparé et solide alors si une opportunité s'ouvre, il saura la saisir.

#8 Matthieu Cornette, 2555

Matthieu a connu une année 2019 difficile avec une chute spectaculaire de son classement élo mais il vient tout juste de mettre fin à cette période de disette en remportant l'Open de St Affrique avec le beau score de 8/9 et en battant lors de ce tournoi les GM Glenn Flear et Christian Bauer.
Entraîneur heureux également de Marc'Andria Maurizzi qui vient de remporter le titre européen en U12, Matthieu arrive lancé !

De plus, Matthieu est l'un des rares participants de ce tournoi à avoir déjà été champion de France (à Agen en 2016) alors il connait la recette !

#9 Sébastien Mazé, 2554

Comme Matthieu, Sébastien est un ami proche alors il est difficile d'écrire objectivement sur des amis ! Sébastien, lui non plus, n'est pas dans la forme échiquéenne de sa vie, passant en quelques mois d'un élo de 2630 à 2554 donc sur le papier, Sébastien est loin de partir favori de ce tournoi ! Mais c'est un joueur de rush et le début de tournoi sera très important pour lui. Si il commence bien, je suis sûr que Sébastien commencera à croire en sa bonne étoile et donnera tout pour briller !

Sébastien Mazé, der Schachspieler

#10 Julien Favarel, 2333 

Le petit poucet de ce tournoi 2019. Seul joueur non GM, Julien sera ciblé par ces adversaires. C'est à la fois un avantage et un inconvénient puisque tout le monde veut vous battre mais parfois en poussant trop et un contre est si vite arrivé....

Qualifié grâce à une belle prestation lors de l'Accession l'an dernier, Julien défendra crânement sa chance.

Je vous propose de revoir la victoire de Julien lors de la dernière ronde de l'Accession l'an dernier :

Ce national 2019 promet d'être serré et il est difficile de dire avec certitude qui va l'emporter !

Le National féminin se disputera sous le même format, un tournoi fermé, avec 10 joueuses. Là aussi, quelques absentes de marque à signaler, en particulier la meilleure joueuse française Marie Sebag ou encore Almira Skripchenko.

Ainsi, comme l'an dernier Pauline Guichard (2405) et Sophie Milliet (2397) seront les 2 grandes favorites de la compétition.

Pauline suit une belle progression depuis plusieurs mois maintenant et est devenu Maître International dans l'année. Elle a confirmé son titre de championne obtenu l'an dernier et sera la joueuse la mieux classée de ce tournoi.

Pauline Guichard, la championne en titre

Sophie Milliet, déjà championne de France à 6 reprises sera à priori sa principale adversaire. 

Les 2 joueuses se connaissent bien et son coéquipières en équipe de France mais leur affrontement pourrait bien être décisif pour la victoire finale.

Sophie Milliet espère bien l'emporter pour une 7eme fois !

Je vous propose de revoir la partie entre ces 2 joueuses lors du national 2018 :

Les autres joueuses de ce national féminin 2019 auront évidemment leur mot à dire et même si elles sont moins bien classées, elles espéreront créer la surprise.

L'expérimentée Maria Leconte, 2252 est la tête de série numéro 3 de ce tournoi. Grand Maître International féminin depuis 2002, Maria a déjà disputée de nombreux championnats de France et battu Sophie et Pauline. Elle peut donc jouer les trouble-fêtes.

Andreea Navrotescu, 2211 sera 4eme élo au départ de ce tournoi. Disputant de nombreux tournois et se consacrant aux échecs, Andreea fait cette année son retour en sélection. A Chartres,  elle espérera remporter son premier vase de Sèvre et déjouer les pronostiques !

Nino Maisuradze, 5eme élo avec 2203 peut elle aussi avoir son mot à dire. Déjà 2 fois championne de France en 2013 et 2014, Nino peut être très dangereuse avec son style de jeu offensif et enchaîner les points.

Nino Maisuradze, double championne de France en 2013 et 2014

Les autres joueuses, toutes classées en dessous de 2200 partiront en position d'outsider mais peuvent également réaliser de belles performances. 

La jeune Mathilde Broly, 18 ans, disputera son premier national mais a déjà été 5 fois championne de France dans les catégories jeunes. Avec un élo de 2177, elle partira tête de série numéro 6 et ce sera à n'en pas douter une belle expérience pour elle. 

Cyrielle Monpeurt, sera 7eme élo avec 2171. Cyrielle commence à être expérimenté à ce niveau, disputant son 3eme national en 4 ans et disputant régulièrement le Top12 avec son club de Metz.

Anysia Thomas partira 8eme élo (2158) et ce national sera pour elle aussi un baptême du feu. Elle découvre l'élite cette année avec quelques parties disputées avec son club de Vandoeuvre en Top12. 

Anda Safranska  comme Maria Lecomte est une joueuse d'expérience. Grand Maître féminin depuis 1999, elle a déjà été classée plus de 2300 très souvent et son élo actuel de 2128 indique clairement une baisse de forme et surement de motivation mais sur un tournoi aussi prestigieux, qui sait ?

Et enfin, Emma Richard a accepté de remplacer au pied levé sa coéquipière au club de Mulhouse, Cécile Haussernot, forfait de dernière minute et partira donc dernière élo de ce tournoi. Mais Emma est une joueuse régulière en Top12 et n'est pas une novice à ce niveau puisqu'elle avait déjà disputé le national en 2013 et elle devrait pouvoir tirer son épingle du jeu.

Rendez-vous samedi pour le début des hostilités !

Mieux connaître GM Fablibi
Rencontre avec MVL

Rencontre avec MVL

Bischwiller remporte à nouveau le Top12 !

Bischwiller remporte à nouveau le Top12 !