Articles
Les échecs en plein boom, nos serveurs patinent

Les échecs en plein boom, nos serveurs patinent

CHESScom
| 65 | Autres

Chère communauté échiquéenne,

Le 31 décembre, nous avons atteint pour la première fois les sept millions de membres actifs sur Chess.com en une seule journée. Le 20 janvier, nous comptions dix millions de membres actifs. Le trafic sur Chess.com a presque doublé depuis le début du mois de décembre, et nos serveurs peinent à suivre le rythme, surtout pendant les heures de pointe, généralement entre midi et 16 heures, heure de l'Est. Nous avons conscience que c'est très frustrant et nous nous excusons pour les gênes occasionnées. Nous sommes tous sur le pont pour relever ce défi, mais malheureusement il n'existe pas (encore) un simple bouton sur lequel nous pouvons appuyer pour résoudre tous les problèmes d'un seul coup.

Nous souhaitons répondre aux deux principales questions que nous pose la communauté :

  • Que se passe-t-il avec cette explosion des échecs ?

  • Pourquoi les serveurs ont-ils du mal à fonctionner ?

Naturellement, il existe de nombreuses raisons à cela, mais nous allons faire de notre mieux pour résumer tout ce qui se passe.

Que se passe-t-il avec cette explosion des échecs ?

Comme nous l'avons fait remarquer, le trafic sur Chess.com a presque doublé depuis le début du mois de décembre. Voici quelques statistiques que nous pouvons partager et qui montrent à quel point l'enthousiasme pour les échecs est remarquable.

  • Tous les jours de janvier, sauf cinq, ont établi de nouveaux records de membres actifs sur le site.
  • L'application Chess.com a atteint la deuxième place dans la section des meilleurs jeux gratuits de l'App Store iOS aux États-Unis (la première dans certains pays !) et la septième place dans la section des jeux de la Play Store aux États-Unis.
  • Chaque jour depuis le 5 décembre, un million de personnes ont résolu le problème du jour.
  • Le 19 janvier, nous avons eu un million de visites sur Google pour la première fois.
  • Plus de 300 000 membres nous ont rejoints en une seule journée, soit plus de 100 000 de plus que pendant le boom du Jeu de la Dame.
  • 31 700 000 parties ont été jouées au cours de la seule journée du 20 janvier, un record pour le site, et nous assistons maintenant régulièrement à plus d'un million de parties par heure.

Pourquoi les échecs sont-ils en plein essor ?

Il est impossible de pointer une seule raison pour laquelle l'intérêt pour les échecs augmente si soudainement. Pendant le boom échiquéen de 2020 et 2021, les raisons étaient claires : les confinements, les Pogchamps et le Jeu de la Dame sur Netflix. À l'heure actuelle, nous pensons que cette croissance rapide est une combinaison de plusieurs facteurs qui suscitent l'intérêt et l'attention des médias pour les échecs et qui se combinent en une seule grosse vague :

  • Le post le plus populaire sur les réseaux sociaux en 2022 montrait Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en train de jouer aux échecs.
  • De nombreuses célébrités partagent leur obsession pour les échecs.
  • La controverse sur la triche et les affaires qui en résultent avec des poursuites judiciaires, des allégations ridicules de "dispositif" situés dans des zones cocasses et plus encore.
  • Des créateurs, des streameurs, des entraîneurs et des membres de la communauté échiquéenne qui proposent des contenus incroyables.
  • Le Chessboxing.
  • L'acquisition du Play Magnus Group par Chess.com.
  • Les cadeaux tournant autour des échecs offerts pendant les fêtes.
  • La présence de Chess.com dans les App Stores et dans les listes des meilleurs jeux.
  • Les magnifiques parties jouées par les meilleurs joueurs du monde lors de tant d'événements exceptionnels.
  • Mittens.

Pourquoi les serveurs de Chess.com peinent-ils à suivre le rythme ?

Quand les échecs ont commencé à gagner en popularité pendant les périodes de confinement liées à la COVID, nos serveurs avaient du mal à gérer le trafic. Nous avons précédé à beaucoup d'investissements et d'améliorations qui nous ont permis d'évoluer. Lors du boom du Jeu de la Dame, nous avons connu une nouvelle augmentation massive du trafic, le plus souvent sans interruption de service.

Comme nous l'avons expliqué, nous rencontrons aujourd'hui des problèmes d'échelle à des niveaux entièrement nouveaux. Lorsque tant de personnes utilisent le service de Chess.com, notre base de données commence à devenir incontrôlable car elle ne peut pas "écrire" assez vite. Qu'est-ce que cela signifie ? Plus de 250 000 nouveaux comptes sont créés chaque jour. Les gens jouent des parties (16 000 coups d'échecs par seconde en moyenne). Ils ajoutent des amis. Ils commentent, discutent et font toutes sortes de choses autour des échecs. Tout cela génère des données qui doivent être écrites dans nos bases. Parfois, nos systèmes atteignent leur limite et, à l'image d'une personne faisant de l'exercice trop intensément et devant s'arrêter pour reprendre son souffle, nos serveurs s'épuisent également et doivent récupérer. Lorsque cela se produit, ils cessent de fonctionner, et notre site et nos applications ne répondent plus. C'est une énorme frustration et, malheureusement, il n'y a rien de "rapide" que nous puissions faire pour résoudre ce problème.

Pourquoi Chess.com ne peut pas faire évoluer ses systèmes ?

Nous voulons d'abord vous assurer que chaque problème est traité aussi rapidement que possible. Ils peuvent être résolus grâce à un matériel plus important/meilleur, à la fois sur le site et dans le cloud (nous avons une infrastructure hybride). Cette semaine, nous allons introniser les serveurs d'échecs en direct et les bases de données les plus puissants possibles.

Malheureusement, ce n'est pas aussi simple à mettre en place qu'il n'y parait. Il existe des goulots d'étranglement, et une fois que nous avons franchi un cap, nous nous développons jusqu'à atteindre le suivant. Nous continuons à chercher les éléments non extensibles de Chess.com (à la fois de manière proactive et réactive) et à travailler pour les rendre plus évolutifs.

Quel est le plan d'action de Chess.com ?

Pour résoudre les problèmes que rencontrent nos bases de données, nous séparons les tables de bases de données, les bases de données de stockage et les services de mise en mémoire. Nous travaillons également sur le désoncembrement de notre base de données la plus problématique avec les utilisateurs et le gameplay. Chacune de ces mesures prend du temps car il y a BEAUCOUP de données à traiter.

Nous travaillons également sur des défaillances plus "élégantes" afin que, si les choses déraillent et que tout est à plat, nous puissions rétablir la situation plus rapidement et avec moins d'interruption.

Tout le monde à Chess.com se concentre sur ce problème et nous embauchons aussi rapidement que possible. Honnêtement, ça craint. Nous savons que vous êtes ici pour jouer et vous amuser aux échecs, et il est très frustrant de chercher une partie et d'obtenir à la place l'erreur 502 ou de voir votre bataille s'arrêter d'un seul coup. Nous ne prenons pas cela à la légère. Nous mettons en place des correctifs à court terme aujourd'hui et, de manière plus générale, nous espérons offrir une expérience bien meilleure et plus stable d'ici la fin de la semaine. Certains changements majeurs seront mis en place dans 2 ou 3 semaines et nous espérons qu'ils nous permettront de gérer correctement la prochaine vague d'enthousiasme pour les échecs.

Il n'y a jamais eu de moment plus excitant pour être un amateur d'échecs, mais c'est aussi pourquoi il est si frustrant d'avoir des pannes de service.

Nous vous aimons, nous comprenons vos demandes, nous sommes désolés, et nous travaillons aussi dur que possible pour revenir à la stabilité et fournir la meilleure expérience possible - aujourd'hui et à l'avenir, lorsque nous atteindrons 15 millions ou même 20 millions de personnes jouant aux échecs dans une et même journée. Les échecs sont un jeu incroyable et c'est une joie de le partager avec vous tous.

Mieux connaître CHESScom
Mise à jour de notre serveur

Mise à jour de notre serveur

Chess.com fête ses 100 millions de membres

Chess.com fête ses 100 millions de membres