Mes 10 parties les plus mémorables de 2019
Votre partie préférée de l'année figure-t-elle dans le top 10 du GM Serper ?

Mes 10 parties les plus mémorables de 2019‎

Gserper
GM Gserper
|
46 | Tactique

L'année 2019 a été si riche en tournois et en parties passionnantes que j'ai décidé de faire ma propre liste des 10 partitions échiquéennes qui m'ont le plus marqué.

Il n'a pas été facile de faire un choix parmi les centaines de belles parties qui s'offraient à moi, il est donc probable que votre top 10 soit très différent du mien. J'insiste sur le sens du qualificatif "mémorables" introduit dans le titre de cet article. Dans son livre culte My 60 Memorable Games (Mes 60 parties les plus mémorables), Bobby Fischer a mentionné à plusieurs reprises qu'il ne s'agissait pas - stricto sensu - d'un recueil de ses meilleures parties, c'est pourquoi il a inclus plusieurs de ses défaites.

De la même façon, je ne prétends pas que les parties que j'ai sélectionnées sont les meilleures de l'année, je peux d'ailleurs vous en proposer une susceptible de figurer dans n'importe quel top 10 :

Le simple fait que Garry Kasparov l'ait qualifiée de chef d'oeuvre positionnel suffirait à certains et je sais qu'une fois de plus, je vais me faire rabrouer pour avoir négligé de mettre en valeur l'un de mes joueurs préférés. 

Alors pourquoi n'ai-je pas inclus cette partie dans mon top 10 ? Bien qu'elle soit de très grande qualité, j'ai déjà vu beaucoup de bijoux stratégiques similaires. Par conséquent, même si la logique à toute épreuve des blancs est extrêmement impressionnante, cette partie n'a pas fait ressortir la "Janice" qui sommeille en moi :

Voici donc ma liste des 10 parties les plus mémorables de 2019 :

10.

Dans cette partie, David Anton Guijarro a réussi l'impossible. Il a fait du super Grand Maître Alexander Grischuk son propre Lionel Kieseritzky (victime d'Anderssen dans sa célèbre "immortelle");

9.

Les noirs viennent d'attaquer la tour e4. En réponse, les blancs sacrifient leur autre tour qui reste en prise pendant 3 coups avant d'être finalement capturée. C'est le facteur "wahouh" de cette partie qui la rend mémorable, lorsque je l'ai découverte, je ne pouvais m'empêcher de me demander : "comment peut-on jouer comme ça ?".

8.

Ne vérifiez pas la justesse de la partie suivante avec un ordinateur, il va se taper des barres de RAM. Cependant, le combat a été si intense que je ne serais pas surpris si un jour Hollywood s'en inspirait pour monter un film d'action intitulé "Mission sauvetage à Prague". 

7.

Les blancs viennent de perdre une tour mais ils continuent de jouer comme si de rien n'était. Après tout, Aaron Jacobson n'est pas encore un Grand Maître, alors peut-être ignore-t-il la valeur des pièces ?

6.

Alors que vous attendez un paisible petit roque des blancs, ils lancent une attaque aussi directe qu'impressionnante !

5.

Le roi blanc est tellement à découvert que je peux presque l'entendre se plaindre à Daniil Dubov : "Mec, où sont passés tous mes pions ?"

C'est pourtant son homologue noir qui va se faire mater !

4.

Encore une fois, vous avez sacrifié une dame pour quoi au juste ?

3.

Il a battu Anish Giri en 23 coups avec les noirs, tout est dit !

2.

La nouveauté de l'année, il s'avère que l'anti-Marshall n'arrête pas vraiment la contre-attaque du Marshall !

1.

La classique chasse au roi. Paul Morphy aurait approuvé !

Certains lecteurs pourraient se plaindre de voir trois parties du même joueur (Dubov) figurer dans la liste. Je suis tout à fait d'accord, c'est injuste. Mais j'ai pensé que ce serait encore davantage le cas si les 10 parties étaient toutes jouées par Dubov, j'ai donc dû de me forcer à éliminer certaines d'entre elles.

D'ailleurs, en réalisant cette compilation, j'ai trouvé une solution très simple au "problème posé par les nulles". Il n'est pas nécessaire de changer les règles ou le système de points.

Si les organisateurs des supers tournois invitent Magnus Carlsen, Ding Liren, Maxime Vachier-Lagrave, Dubov, Richard Rapport, Sam Shankland et les autres joueurs qui proposent régulièrement des parties aussi spectaculaires que passionnantes alors les seuls nulles que l'on verra, seront similaires à la "Mission sauvetage de Prague" mentionnée ci-dessus.

Certes, le élo moyen de ces tournois diminuerait mais je suis absolument sûr que les spectateurs seraient heureux.

J'espère que vous avez passé une belle année 2019 et je vous souhaite à tous une nouvelle année heureuse, saine et prospère !

Mieux connaître GM Gserper
Que peuvent nous apprendre les dames sur les échecs ?

Que peuvent nous apprendre les dames sur les échecs ?

Le secret des fous de couleurs opposées

Le secret des fous de couleurs opposées