Pétez un câble !
Ce pion pète un plomb

Pétez un câble !‎

Gserper
GM Gserper
|
48 | Tactique

Il y a une vingtaine d'années, j'échangeais avec un grand-maître ayant grandi dans un quartier très chaud. Ses souvenirs de jeunesse étaient émaillés de bagarres de rue.

Je ne me rappelle plus très bien des détails, mais une de ses phrases m'est resté en tête : "Dans une baston, ce n'est pas le plus fort qui gagne, c'est le plus fou !"

mad scientist

Et il existe une partie, jouée il y a près de 170 ans entre deux des meilleurs joueurs russes de l'époque, qui semble confirmer ce postulat. D'un côté, Carl Jaenisch, inventeur du gambit éponyme, et grand théoricien, notamment de la célèbre défense russe. De l'autre, un mec dangereux : Ilya Shumov. Cette fois-ci, Jaenisch choisit la sicilienne avec succès puisqu'il gagne rapidement du matériel. A vous de trouver le meilleur coup pour les noirs :

Pas trop difficile cet exercice, ça va ? Rappelez-vous, nous avons analysé le même motif tactique il y a quelques années. D'une simple fourchette, les noirs gagnent le cavalier e5 !

Voici maintenant une question plus difficile, puisqu'elle inclut un aspect psychologique. Quel est le coup blanc qui semblerait dire à son adversaire : "Hé ! Je suis complètement barjot, fais très attention !"

Pour être tout à fait honnête, je ne sais pas si ce coup mérité une annotation, et si oui, laquelle. D'un point de vue purement échiquéen, il est complètement idiot et mérite un lapidaire "??", mais comme il permis à son auteur de remporter la partie, peut-être devrions-nous préférer "!!"...

Quelques coups plus tard, en effet, les blancs se voit donner l'opportunité de péter un câble. A vous de la trouver !

Cette fois, le pétage de plomb est plus justifié, car il fragilise la position du roi noir. Et pendant que les noirs acceptent cadeau après cadeau, les pièces blanches se placent idéalement pour l'attaque. C'est le moment de porter l'estocade, à vous de jouer !

Les noirs, qui possédait une position gagnante après quatre coups seulement, se sont effondrés et ont perdu sèchement. Quelle fut l'erreur de Jaenisch ? Il y avait de nombreuses manières d'obtenir une meilleure position. A la fin par exemple, il était possible de ramener la dame à la défense de son roi :

Dans ce cas, qu'aurait pu faire Ilya Shumov ? Péter un câble, bien entendu !

Je ne doute pas que les moteurs d'analyse se riraient du concept de l'attaque blanche, mais souvenez-vous : ce n'est pas contre l'ordinateur qu'il faut péter un câble !

Mieux connaître GM Gserper
La mort des tournois toutes rondes !

La mort des tournois toutes rondes !

Comment votre adversaire peut-il vous aider ?

Comment votre adversaire peut-il vous aider ?