Quand les joueurs légendaires affrontent leur ouverture fétiche

Quand les joueurs légendaires affrontent leur ouverture fétiche

Gserper
GM Gserper
2 juil. 2017 à 00:01 |
0 | Autres

Il y a beaucoup d'ouvertures aux échecs qui portent le nom du joueur l'ayant inventée ou popularisée.

Mais que se passe-t-il si l'un de ces joueurs est forcé de jouer contre sa propre ouverture? Comment se sent on lorsque l'on joue contre son propre fils intellectuel?

C'est difficile pour moi de vous le dire car aucune ouverture ne porte mon nom. Cependant de telles parties me rappellent des divorces difficiles. Les personnes s'étant promis de vivre "pour le meilleur et pour le pire" font tout ce qu'elles peuvent pour se faire du mal.

Ou si vous préférez un exemple tiré de la littérature le personnage Taras Bulba dit cette fameuse phrase: "Je t'ai donné la vie. C'est à moi de te la reprendre!"

null

Lorsque nous étudions de type de parties nous pouvons nous attendre à voir des révélations théoriques, car qui sait mieux comment réfuter que l'inventeur lui-même? Dans le match pour le titre de champion du Monde opposant Boris Spassky à Tigran Petrossian, Boris avait fait l'erreur de jouer un système que son adversaire Tigran aimait beaucoup avec les blancs.

Comme Bronstein l'a correctement souligné: "Boris a invité Tigran à jouer dans la cour où il a grandi!" La partie est une victoire très convaincante en faveur du champion du monde:

Regardons d'autres parties du même style

Najdorf contre Najdorf:

La Sicilienne Najdorf est l'une des ouvertures les plus populaires au monde. Qu'est-ce que Najdorf considérait être la meilleure arme contre son ouverture?

La ligne 6.f4 n'est plus aussi populaire qu'il y a 30 ans, mais c'est encore aujourd'hui un système très dangereux contre la Najdorf.

Alekhine contre Alekhine:

Dans la première partie les blancs ont tout de suite pris l'initiative et les noirs ne sont jamais vraiment revenus:

Dans la partie suivante Alekhine bat son adversaire en jouant sa combinaison fétiche. Pourrez vous la trouver?

Petrov contre Petrov:

Les deux parties suivantes sont un des premiers exemples de préparation défaillante dans l'ouverture. Les noirs ont perdu sans combattre dans la deuxième partie

Sept ans plus tard Carl Jaenisch (l'un des plus forts joueurs de son époque, une ligne porte d'ailleurs son nom dans l'Espagnol) a décidé d'améliorer le jeu noirs au 20e coup! Malheureusement pour lui sa nouveauté n'a pas vraiment amélioré la position noire

Taimanov contre Taimanov:

Le système 6.g3 choisi par Taimanov contre son ouverture est une excellente réponse. Je l'ai moi-même joué.  La combinaison jouée dans cette partie est très jolie et diablement efficace!

Nimzowitsch contre Nimzowitsch:

De façon surprenant, Aron Nimzowitsch avait un score pitoyable contre sa propre ouverture. Nous ne sommes pas obligés de compter cette partie. En effet c'est une jolie séquence offensive dont Marshall avait le secret qui lui a permis de l'emporter

En revanche il n'y a aucune raison de ne pas compter la suivante:

Le joli concept du bloqueur est important dans cette ouverture, et a été suivi par une superbe attaque que Nimzowitsch lui-même n'aurait pas mieux réalisé!

Pour moi la dernière partie est une version échiquéenne de Kramer contre Kramer.

null

Pendant toute la partie Aron Nimzowitsch participe à un combat mortel contre sa propre ouverture.

Finalement l'ouverture l'emporte et en essuyant ses larmes demande à son créateur, "à quoi je ressemble?" Le Grand-Maître répond: "Tu es magnifique!"

Mieux connaître GM Gserper
Maxime Vachier-Lagrave : Le maître de l'enfermement de tour

Maxime Vachier-Lagrave : Le maître de l'enfermement de tour

L'inconnue de Caruana

L'inconnue de Caruana