Soyez cupides !
N'oubliez jamais de vous emparer des précieuses richesses adverses !

Soyez cupides !‎

Gserper
GM Gserper
|
189 | Pour les débutants

J'apprécie énormément le retour de mes lecteurs et ne manque jamais de lire vos commentaires. L'un d'entre eux, écrit par rossmckinley1224, m'a fait réfléchir.

Ross a écrit : "Pour ceux qui peinent à atteindre un classement de 1000 Elo sur Chess.com, qui ont joué entre 400 et 500 parties et qui tentent de progresser, vos articles sont trop pointus."

Merci pour votre message Ross. Vous avez tout à fait raison ! La plupart de mes articles sont en effet un peu trop avancés pour les membres classés sous les 1000 Elo. En outre, il n'existe que très peu de livres sur le marché s'adressant à cette catégorie de joueurs.

La plupart des livres pour débutants vous enseignent le mouvement des pièces et tout à coup... Boum ! On passe à la partie espagnole !

chess book

Observons cette partie typique de joueurs classés sous les 1000 Elo.

Les joueurs de ce niveaux n'ont pas besoin d'étudier les ouvertures, ou même les finales de base. L'étude des pions isolés ou des cases faibles leur serait tout aussi inutile. A ce stade de leur développement échiquéen, ils ne doivent se concentrer que sur la capture des pièces adverses !

Et si vous pensiez qu'il le faisait déjà, grosse erreur. Dans la plupart des cas, ils ne jouent pas une capture simplement car ils ne l'ont pas vu. Dans certains cas, ils ignorent même délibérément cette opportunité ! Regardez plutôt :

J'ai demandé à mon élève, qui jouait avec les pièces blanches, s'il avait vu qu'il pouvait prendre le pion e5 par 3.Cxe5. Il m'a répondu que oui, mais qu'il préférait rester sur son coup d'ouverture habituel, 3.Cc3.

"C'est juste un pion, quelle importance ?" furent ses mots. J'en suis resté bouche bée quelques instants. Capturer les pièces en prise de l'adversaire, pour un joueur expérimenté, est aussi naturel que de respirer. Comment apprendre à quelqu'un à respirer ?

J'ai ensuite fait ma plus belle imitation de Gordon Gekko, et dit à ce jeune joueur : "Aux échecs, il est bon d'être cupide ! C'est une stratégie gagnante, ça marche ! La prochaine fois que tu auras l'occasion de capturer une pièce adverse gratuitement, fais-le !"

Voici une autre partie de ce jeune élève :

Sa petite adversaire avait quelques notions d'ouverture (et dans la défense sicilienne, excusez du peu !) et elle connaissait même certains concepts tactiques de base (le clouage !), mais elle a oublié un élément prépondérant : La cupidité ! La morale de cette histoire, c'est que si vous pouvez capturer une pièce adverse, faites-le !

Un autre problème récurrent chez les débutants, c'est l'absence de recapture. Exemple : un adversaire capture une de vos pièces, elle-même protégée. Mais au lieu de recapturer la pièce ennemi, vous jouez un autre coup... Erreur ! Voici un exemple :

J'espère que vous aurez saisi le message ! Quand c'est possible, n'omettez jamais de capturer un maximum de pièces adverses ! Chess.com propose d'ailleurs cet outil très utile pour vous perfectionner dans ce domaine. Lorsque vous maîtriserez parfaitement "l'art de la capture", vous pourrez sereinement franchir le cap des 1000 Elo !

Mieux connaître GM Gserper
Le seul problème des Échecs960 (Fischer Random)

Le seul problème des Échecs960 (Fischer Random)

Comment trouver le meilleur coup ?

Comment trouver le meilleur coup ?