Sur la piste d'un mystère échiquéen
Avec une Caro-Kann très aiguë en bonus !

Sur la piste d'un mystère échiquéen

Silman
IM Silman
2 mars 2018 à 00:00 |
38 | Autres

Un membre de Chess.com m'a récemment écrit :

Après 1.c4 Cf6 2.g3 d5 3.Fg2 dxc4 5.d4 tous les programmes d'échecs indique que le meilleur coup est de prendre en passant (et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai jamais joué d4 dans cette position). Pourtant, dans les bases de données, on voit que les noirs refusent à chaque fois de capturer le pion. Quel est le problème ?

JS : Jetons un œil à la position en question :

On retrouve cette position régulièrement (dans cet ordre ou par transposition) aujourd'hui encore, dans les parties des grands-maîtres comme des amateurs. Les réponses les plus populaires et les plus logiques (et de loin !) sont 4.Da4+ et 4.Ca3. Les joueurs moins bien classés (sous les 2300 Elo) jouent parfois 4.Cf3, un coup que l'on retrouve très rarement au plus haut niveau. Dans tous les cas, après 4.Cf3, les blancs continuent généralement par Ca3.

Bien entendu, en blitz, tout est permis :

Voyons maintenant pourquoi 4.d4?? est un très mauvais coup :

Donnons lui un nom. Pourquoi pas "Le Gambit Perdant" ?

J'ai trouvé huit parties dans cette position. Les noirs étaient conduits par de très forts joueurs (7-1 pour eux). Pourtant, aucun d'entre eux n'a joué 4...cxd3 e.p.

chess pawns

Que se passe t-il ?

On imagine pourtant que tous ces maîtres aurait compris la force de la prise en passant dans cette position. Geller, avec les noirs, bat notamment Botvinnik sans prendre le pion ! Quel est ce mystère ?? Réalité alternée ?? Complet extra-terrestre ?? Tout ceci est effectivement ahurissant, mais IL EXISTE POURTANT UNE EXPLICATION ÉVIDENTE :

Regardez plutôt :

En passant POSSIBLE

En passant IMPOSSIBLE

Deux positions identiques, l'une dans laquelle il est possible de prendre en passant, et l'autre non ! 

La fin est proche, les dieux sont tombés sur la tête, c'est l'Armageddon ! Tous aux abris !

the end is near

La fin est proche !

Bon, fini de rire. Je dois bien vous avouer, à mon grand dam, avoir moi-même été circonspect en voyant la position initiale (dans laquelle les noirs peuvent prendre). Voici donc la solution : 

Tout d'abord, la position dans laquelle la prise en passant est POSSIBLE :

 

Au cas où certains lecteurs auraient encore du mal avec la prise en passant, voici un autre exemple :

Après les cinq premiers coups blancs (1.c4 Cf6 2.g3 d5 3.Fg2 dxc4 5.d4), toutes les règles de la prise en passant sont respectées : les blancs jouent 5.d2-d4 (avançant leur pion de deux cases), le pion c des noirs est dans le camp blanc, et le coup 5...cxd3 en passant est tout à fait légal et valide.

En passant IMPOSSIBLE

Voici une autre manière de transposer dans la position en question : 1.d4 Cf6 2.g3 d5 3.c4 dxc4 4.Fg2

Le mystère est résolu. Il faut toujours faire attention aux positions similaires résultant d'un ordre de coups différents !

La membre de Chess.com Anita2000 m'a également écrit :

J'aimerais vous montrer une partie que je viens de jouer. C'est une des rares parties qui ne s'est pas décidée sur une grosse gaffe (ce qui est très fréquent à mon niveau). Je l'ai en réalité perdue au temps (ce qui m'arrive fréquemment en rapide. Je ne peux pas m'empêcher de chercher les meilleurs coups !). Mais, nonobstant mon zeitnot, j'ai un pion de moins dans la position finale, et j'ai l'impression qu'elle est déjà perdante. Cependant, en analysant avec l'ordinateur, j'ai été surpris de constater que mon adversaire et moi-même avions joué d'assez bons coups tout au long de la partie. A part trois imprécisions côté noir et une légère erreur pour les blancs, le programme aime tous nos coups ! Je ne comprends pas comment j'ai perdu la partie... Mais ce qui est sûr, c'est que je n'ai jamais vraiment pu mettre la pression. Quelle aurait-été selon la meilleure stratégie pour les noirs ?

JS : En effet, il y a eu quelques gaffes, mais elles ont profité au spectacle ! Cette partie est très intéressante et instructive. C'est pour cela (et aussi parce que la Caro-Kann fut il y a de nombreuses lunes ma défense favorite) que j'ai décidé de l'analyser.

Merci à Anita2000 d'avoir partagé avec nous cette partie passionnante. Elle a très bien joué tout du long, mais hélas le zeitnot aura eu raison d'elle !

Mieux connaître IM Silman
Frank Marshall, troisième partie : Capablanca entre en scène

Frank Marshall, troisième partie : Capablanca entre en scène

Frank Marshall, deuxième partie : A la conquête du titre mondial

Frank Marshall, deuxième partie : A la conquête du titre mondial