Comment en finir avec la pauvreté ? pt.3

EETech
EETech
Feb 24, 2012, 3:06 PM |
0

 

Une famille victime de la pauvreté

Comment en finir avec la pauvreté ?

De bonnes nouvelles pour les pauvres

La Parole de Dieu affirme : “ Le pauvre ne sera pas toujours oublié. ” (Psaume 9:18). Elle dit aussi du Créateur : “ Tu ouvres ta main et tu rassasies le désir de toute créature vivante. ” (Psaume 145:16). Cet espoir que nous donne la Bible n’est pas un beau rêve. Le Dieu Tout-Puissant est capable de pourvoir au nécessaire pour mettre fin à la pauvreté. De quoi les pauvres ont-ils besoin ?

D’après le commentaire d’une économiste africaine, idéalement, les pays pauvres ont besoin d’un “ bon dictateur ”. Cela sous-entend que, pour vaincre la pauvreté, il faut quelqu’un qui associe pouvoir d’action et intérêt bienveillant. Ajoutons qu’un dirigeant capable d’éradiquer la pauvreté pour tous doit être un dirigeant mondial, car la misère résulte souvent d’inégalités au plan international. Qui plus est, il doit être en mesure de s’attaquer à la cause de la pauvreté : notre nature humaine égoïste. Où trouver ce dirigeant idéal ?

Dieu a confié à Jésus de bonnes nouvelles pour les pauvres. Lorsque Jésus s’est levé pour lire la mission qu’il avait reçue de Dieu, il a dit : “ L’esprit de Jéhovah est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres. ” — Luc 4:16-18.

Quelles bonnes nouvelles ?

Dieu a nommé Jésus Roi. Voilà une bonne nouvelle ! Il est le Dirigeant idéal pour triompher de la pauvreté, car 1) il doit gouverner toute l’humanité et a le pouvoir d’agir ; 2) il est compatissant envers les pauvres et enseigne à ses disciples à s’occuper d’eux ; 3) il est capable d’éliminer la cause de la pauvreté, notre tendance héréditaire à l’égoïsme. Examinons ces trois aspects.

1. Jésus a autorité sur tous les pays “ On lui donna [la] domination, [...] pour que les peuples, communautés nationales et langues le servent tous ”, dit la Parole de Dieu au sujet de Jésus (Daniel 7:14). Songez aux avantages à ce qu’un seul gouvernement dirige tous les humains. Plus de conflits et de luttes concernant les ressources de la terre. Tous en bénéficieront équitablement. Jésus lui-même nous a donné l’assurance qu’il sera un Dirigeant mondial et aura le pouvoir d’agir. Il a déclaré : “ Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. ” — Matthieu 28:18.

2. Jésus a de la compassion pour les pauvres Tout au long de son ministère terrestre, il s’est montré compatissant envers les démunis. Par exemple, une femme qui avait dépensé toutes ses ressources pour des traitements médicaux a touché le vêtement de Jésus dans l’espoir d’être guérie. Elle était atteinte d’un flux de sang depuis 12 ans et devait être gravement anémiée. D’après la Loi, les personnes qu’elle touchait devenaient impures. Mais Jésus s’est montré bon avec elle. “ Ma fille, ta foi t’a rétablie, lui a-t-il dit. Va en paix, et sois guérie de ta pénible maladie. ” — Marc 5:25-34.

Les enseignements de Jésus ont le pouvoir de changer le cœur des gens de manière à les rendre compatissants. Arrêtons-nous sur ce qu’il a répondu à un homme qui s’interrogeait sur la façon de plaire à Dieu. Tout en sachant que Dieu veut nous voir aimer notre prochain, il a demandé à Jésus : “ Qui donc est mon prochain ? ”

En réponse, Jésus a présenté sa célèbre parabole d’un homme qui se rend de Jérusalem à Jéricho et qui est dépouillé et laissé “ à demi mort ”. Un prêtre qui descendait cette route a changé de côté, de même qu’un Lévite. “ Mais un certain Samaritain, qui faisait route, est arrivé près de lui et, en le voyant, a été pris de pitié. ” Il a nettoyé ses blessures, l’a amené à une hôtellerie et a donné à l’hôtelier de quoi prendre soin du blessé. “ Lequel [...] te semble s’être fait le prochain de l’homme qui était tombé parmi les bandits ? ” a demandé Jésus. “ Celui qui s’est montré miséricordieux envers lui ”, a répondu son interlocuteur. Et Jésus de conclure : “ Toi, fais de même. ” — Luc 10:25-37.

Grâce à l’étude des enseignements de Jésus comme celui que nous venons de citer, les personnes qui deviennent Témoins de Jéhovah modifient leur façon de considérer l’aide aux nécessiteux. Dans son livre Les femmes dans les prisons soviétiques (angl.), une Lettone raconte qu’elle est tombée malade dans le camp de travail de Potma au milieu des années 60. “ Pendant toute ma maladie, [les Témoins] ont été des infirmières dévouées. Je n’aurais pas pu espérer de meilleurs soins. ” Elle ajoute : “ Les Témoins de Jéhovah se sentent tenus d’aider chacun, peu importe sa religion ou sa nationalité. ”

À Ancón (Équateur), lorsqu’une crise financière a privé des Témoins de Jéhovah de leur travail ou de leurs revenus, leurs compagnons chrétiens ont trouvé un moyen de collecter des fonds en leur faveur ; ils ont préparé des plats à vendre aux pêcheurs qui revenaient d’une nuit en mer. Tous les membres de la congrégation s’y sont mis, y compris les enfants. Ils commençaient chaque matin à 1 heure pour que la nourriture soit prête au retour des bateaux à 4 heures. L’argent récolté par les Témoins a été distribué en fonction des besoins de chacun.

Des Témoins de Jéhovah préparant de la nourriture à vendre à des pêcheurs

Ces faits montrent que l’exemple et les enseignements de Jésus ont réellement le pouvoir d’éveiller l’altruisme envers les démunis.

3. Jésus a le pouvoir de changer la nature humaine La tendance humaine à agir avec égoïsme est universellement reconnue. La Bible en parle comme d’un péché. Même l’apôtre Paul a écrit : “ Je trouve donc cette loi dans mon cas : quand je veux faire ce qui est juste, ce qui est mauvais est présent chez moi. ” Il a poursuivi : “ Qui me délivrera du corps voué à cette mort ? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ. ” (Romains 7:21-25). Paul voulait dire ici que Dieu, par Jésus, délivrerait ses vrais adorateurs des tendances pécheresses héréditaires, dont l’égoïsme, la cause profonde de la pauvreté. Comment cela aurait-il lieu ?

Peu après le baptême de Jésus, Jean le baptiseur l’a présenté en ces termes : “ Voyez : l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ! ” (Jean 1:29). Bientôt, la terre sera remplie d’humains libérés du péché héréditaire, notamment de la tendance à rechercher leurs propres intérêts (Isaïe 11:9). Jésus aura supprimé la cause de la pauvreté.

Quelle joie d’entrevoir le jour où tous auront ce dont ils ont besoin ! La Parole de Dieu déclare : “ Ils seront assis chacun sous sa vigne et sous son figuier, et il n’y aura personne qui les fasse trembler. ” (Mika 4:4). Ces paroles décrivent avec poésie l’époque où tous les hommes auront un travail satisfaisant et la sécurité, et jouiront pleinement de la vie dans un monde sans pauvreté, à la louange de Jéhovah.

Un cultivateur souriant