Sultan Khan, le serviteur qui battit les maîtres occidentaux

Sultan Khan, le serviteur qui battit les maîtres occidentaux

pascalgo
pascalgo
Dec 23, 2014, 9:56 AM |
1

Un serviteur indien présenté par son maître

Mir Malik Sultan Khan est un joueur indien du début du 20e siècle (1905 – 1966) qui illumina l’histoire des échecs comme un météore entre 1929 et 1933. Il avait comme caractéristique d’être le serviteur d’un officier de l’armée britannique, le colonel Nawab.

Un génial illettré qui fut le 1er échiquier de l’équipe de Grande-Bretagne avant de disparaître

Le colonel Nawab amena son serviteur à Londres en 1929 et le présenta aux joueurs d’échecs anglais en les défiant de le battre. Révélant un talent extraordinaire, le domestique indien devint champion d’Angleterre en quelques mois et remporta plusieurs prix dans des tournois internationaux. Illettré, Sultan Khan remettait tous ses gains à son maître sans broncher.

L’extraordinaire force de Sultan Khan l’amena à être désigné comme 1er échiquier de l’équipe britannique à la 4e Olympiade d’échecs à Prague en 1931, ainsi qu’à la 5e Olympiade à Folkestone en 1933.

En décembre 1933, le colonel Nawab décida de repartir pour les Indes. Il amena naturellement avec lui son génial serviteur grand maître d’échecs. On n’entendit alors plus jamais parler de lui.

Fine gêné d’être servi à table par un grand maître d’échecs

Dans son ouvrage Les leçons de mes parties, le grand maître américain Ruben Fine raconte une anecdote à propos de la manière dont vivait l’extraordinaire valet indien : À la fin de l’olympiade de Folkestone de 1933, le colonel Nawab invita l’équipe américaine à dîner dans sa résidence londonienne. Fine explique son malaise d’être servi à table par l’étonnant grand maître Sultan Khan dans son rôle de domestique du colonel Nawab.

 


Le serviteur écrase le maître
Sultan Khan battit de très nombreux joueurs qui étaient parmi les plus forts du monde durant sa très courte carrière : Flohr, Marshall, Yates, Tartakower,… et même l’ « invincible » Capablanca lors du célèbre tournoi de Hastings de 1930-1931.

Pour illustrer cet article, nous avons décidé de commenter une partie de Sultan Khan contre Sir George Alan Thomas. Sir George Alan Thomas était l’exact opposé social de Sultan Khan : il appartenait à la haute aristocratie anglaise. Fortuné, il fut un des meilleurs joueurs anglais de cette époque. Lors des tournois, il était toujours accompagné d’un domestique dans la salle de jeu qui, à 17 heures sonnantes, lui apportait, rituellement, une tasse de thé.