Comment calculer aux échecs ?
Découvrez une méthode pour améliorer votre capacité de calcul.

Comment calculer aux échecs ?‎

Gserper
GM Gserper
|
46 | Tactique

Je parie que vous avez entendu la rengaine disant que "les échecs sont, à 99%, un jeu tactique" des milliers de fois.

Bien qu'une telle affirmation soit largement exagérée, elle chatouille une certaine forme de la vérité. L'énorme force des ordinateurs modernes est basée sur leur inégalable puissance de calcul.

Naturellement, si vous souhaitez vous améliorer aux échecs, vous devez augmenter vos capacités de calcul. Sur Chess.com, une variété d'outils est à votre disposition pour vous aider à atteindre un tel but. Je vous recommande de commencer par les leçons, qui, allant du mat basique aux tactiques plus avancées, s'adapteront à votre niveau et vous permettront de progresser.

Le très populaire Puzzle Rush (Sprint de problèmes) pourra faire office de véritable baromètre quant à ce que vous aurez retenu de l'enseignement prodigué. Faites néanmoins attention, Puzzle Rush est une application qui peut s'avérer très addictive.

puzzle rush

Dans la pratique, vous pouvez retrouver, dans l'une de vos parties, une situation digne d'un diagramme légendé "faites-vous la main". Néanmoins, la plupart des problèmes posés ont une solution nette et précise, comme "échec, échec, échec et mat" ou "prise, prise, gain de pièce."

Alors que dans une partie classique, les calculs conduisent généralement à des résultats moins linéaires. Par exemple, vous pouvez forcer une ligne de quatre coups, introduite par un sacrifice, qui ne conduirait qu'à l'obtention d'une attaque prometteuse. Oseriez-vous alors la jouer, malgré l'absence de certitude ? Si vous êtes un génie, comme Mikhail Tal, dont l'adage était "d'abord vous sacrifiez, ensuite vous calculez", la réponse à cette question est évidente - mais que faire si, comme la plupart d'entre nous, vous n'êtes qu'un simple mortel ?

Je peux vous suggérer un exercice simple qui vous aidera à améliorer vos capacités de calculs dans des situations où leur finalité est incertaine.

Munissez-vous de n'importe quel livre répertoriant les parties d'un grand joueur et lorsque vous voyez un diagramme issue d'une joute mouvementée, essayez de deviner quel coup ou variante a été joué. La beauté de cet exercice réside dans le fait que vous ne savez pas s'il y a un coup gagnant dans ladite position, ou simplement un coup tranquille, préparant l'attaque.

Or, C'est exactement l'incertitude que nous vivons dans nos parties où personne ne peut nous dire : "Hé, regardez, il y a une combinaison par ici", ou "avant le bouquet final, il faut apporter davantage de munitions". Nous sommes complètement seuls devant l'échiquier.

Permettez-moi de vous donner un exemple, en utilisant le merveilleux livre que j'ai évoqué lors de mon dernier article.

C'est une position qui mérite un diagramme. Reuben Fine vous donne même un indice dans ses commentaires :

              Les blancs ont une forte attaque, mais comment continuer ?

Il est facile de voir que si nous parvenons à nous débarrasser du cavalier h5, la partie s'achèvera par un mat en h8. Alors comment parvenir à nos fins ? Le coup naturel 26.Cg3 ? échoue à cause de 26.... Txc3 et si 26. Cf4, alors les Noirs peuvent capturer le Fou par 26...Cxf6.

Avez-vous une idée ?

Cette variante semble trop belle pour être vraie, et effectivement, elle l'est ! Les noirs peuvent bifurquer grâce à la ressource défensive : 27...Rg7 ! Comment poursuivriez-vous l'attaque dans ce cas ? Fine a trouvé un moyen très élaboré et a terminé la partie avec style :

La partition blanche est aussi esthétique que convaincante, malheureusement, elle n'est pas correcte, puisque là-aussi, les noirs avaient à leur disposition une belle défense. Pouvez-vous la trouver ?

Comme vous venez de le constater, Fine n'a pas opté pour le moyen le plus efficace de continuer l'attaque. Pouvez-vous être plus précis que l'ancien numéro un mondial ?

Si vous travaillez sur les parties d'un Grand Maître en suivant ce modèle d'exercices, des progrès significatifs dans votre capacité de calcul devraient assez rapidement suivre !

Mieux connaître GM Gserper
Mon idée folle pour réduire le nombre de nulles aux échecs

Mon idée folle pour réduire le nombre de nulles aux échecs

Comment résoudre le crime parfait ?

Comment résoudre le crime parfait ?