Focus sur les Olympiades !

Focus sur les Olympiades !‎

Fablibi
GM Fablibi
|
1 | Joueurs d’échecs

Les prochaines Olympiades auront lieu du 23 Septembre au 6 Octobre prochain à Batumi, en Géorgie.

L'équipe de France sera bien là, avec son équipe max du moment. Peut-être l'occasion d'aller enfin décrocher une médaille ?

On se souvient que cette génération, à son apogée entre 2013 et 2015 avait terminée 2ème du championnat d'Europe 2013, était en tête des Olympiades jusqu'à la ronde 9 en 2014 et avait terminée 2ème ex-eaquo également lors du championnat d'Europe en 2015. Ensuite, Vlad Tkachiev a pris sa retraite, Etienne Bacrot n'a pas rejoué depuis et MVL avait également fait l'impasse l'an passé pour se préparer aux mieux pour le dernier Grand-Prix de l'année, qualificatif pour les Candidats.

null

Etienne Bacrot.

Toujours est-il que pour la première fois depuis 2015, l'équipe de France aligne son équipe max et c'est tant mieux.

Les occasions de remporter des médailles olympiques ne se présentent pas tous les jours et cette génération, même si un peu vieillissante est sûrement la meilleure que l'on n'ait jamais eu en France avec le trio MVL-Bacrot-Fressinet.

Christian Bauer et Romain Edouard les accompagneront.

Une belle équipe sur le papier.

L'ordre des échiquiers est défini par le capitaine et il est possible de ne pas aligner les joueurs par ordre élo. On avait tenté cette stratégie notamment en 2016, en faisant reculer Laurent Fressinet qui avait cartonné et remporté la médaille d'or au 4ème échiquier avec une performance à 2809.

Malgré tout, MVL devrait être notre 1er échiquier. C'est de loin notre meilleur joueur, le leader de cette équipe. On ne l'imagine pas reculer.

Il sera important que Maxime soit en forme pour entraîner l'équipe dans son sillage !

null

Maxime Vachier-Lagrave. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com

Ensuite, difficile à dire donc quelle sera la stratégie mais j'imagine bien l'équipe jouer dans l'ordre élo, avec Etienne Bacrot (2678) au 2, Laurent Fressinet (2649) au 3, Romain Edouard (2646) au 4 et Christian Bauer (2629) au 5. Avec une telle compo, tu ne prends pas de risques, il faut juste espérer que les joueurs soient au top de leur forme et soit donc performants.

Avec une moyenne élo à 2676, l'équipe de France a sa chance à jouer mais ne sera évidemment pas favorite.

Les USA, l'éternelle Russie ou la Chine semblent mieux armés avec de vraies dream-teams !

Les USA, vainqueurs en 2016, feront partis des favoris à leur propre succession. Le trio magique Caruana (2827), Nakamura (2763) et So (2776) n'a pas son équivalent dans le monde. Sam Shankland (2722) qui a remporté le dernier championnat des USA et vient de franchir la barre des 2700 et Ray Robson (2682) compléteront cette équipe de rêve, avec une moyenne à 2755 !!

La Russie a une nouvelle fois une équipe énorme sur le papier. Malheureusement pour eux, ils ne réussissent plus vraiment de grands résultats dans ces compétitions par équipe. Leur dernière victoire remonte à 2002, soit une éternité pour la Russie !

En tout cas, cette année encore, les russes vont aligner une grosse équipe et espéreront ramener l'or à la mère patrie. Kramnik (2779), Karjakin (2760), Nepomniachi (2768), Jakovenko (2747) et Vitiugov (2726) seront les 5 joueurs présents. La Russie a un tel vivier de joueurs qu'ils pourraient également envoyer une équipe B qui aurait ses chances avec par exemple Grischuk, Svidler, Fedoseev, Andreikin et Dubov, tous à plus de 2700 !

La Chine, très solide et compacte sera également un candidat très sérieux. Titrés pour la première fois de leur histoire, les chinois voudront récidiver avec une bien belle équipe. Ding Liren qui vient de dépasser les 2800 (2804) sera le fer de lance de cette équipe. Ding est en progrès constants et il est le symbole de cette Chine jeune et conquérante. Il sera accompagné de Bu Xiangzhi (2712), qui avait éliminé Carlsen lors de la dernière Coupe du Monde, de Li Chao B (2708), Wei Yi (2742) qui n'a toujours pas 20 ans et qui peut percer à tout moment et Yu Yangyi (2765).

Une moyenne à 2746.

D'autres nations peuvent bien sur se mêler à la lutte pour la victoire finale. Je pense notamment à l'Inde, à l'Ukraine, à l’Azerbaïdjan ou à l'Arménie, plus une éventuelle surprise !?

Il faudra cravacher face à ces nations, mais avec un peu de réussite, qui sait ?

Chez les filles, Matthieu Cornette a convoqué ces 4 meilleures joueuses avec Marie Sebag (2480), Almira Skripchenko (2414), Pauline Guichard (2390), toute fraîche championne de France et Sophie Milliet (2389) ainsi que Cécile Haussernot (2237) qui va découvrir l'équipe de France.

null

Marie Sebag. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com

Une équipe que l'on a déjà vu à maintes reprises et une valeur sure. Un Top 5 est clairement visé avec une telle équipe mais pour aller chercher une médaille, il faudra battre des équipes comme la Géorgie, la Russie, la Chine ou l'Ukraine, ce qui n'est pas une mince affaire, mais l'écart n'est pas gigantesque et cette équipe doit viser haut.

Je vous propose maintenant de regarder quelques parties récentes de nos joueurs :

Voici une partie de MVL face à Markus Ragger en Bundesliga l'an passé :

Voici une position qu'Etienne va très bien convertir :

Laurent a joué le bel open de Porticcio en Corse cet été et s'est montré offensif :

Voici une partie de Christian disputée l'an dernier en équipe de France face au numéro 1 croate, Ivan Saric. Christian était au premier échiquier ce jour-là et a joué une partie typiquement dans son style :

Romain a un magnifique palmarès en équipe. Voici une partie qu'il a disputé cette année en Bundesliga :

Bonne chance à nos deux équipes ! Allez les Bleu.e.s !

Mieux connaître GM Fablibi
Le championnat de France à Chartres !

Le championnat de France à Chartres !

Rencontre avec MVL

Rencontre avec MVL