Le bibliothécaire le plus fort du monde
le GMI James Tarjan

Le bibliothécaire le plus fort du monde

Gserper
GM Gserper
15 oct. 2017 à 00:35 |
64 | Autres

A moins de vivre dans une grotte, vous avez forcément entendu la nouvelle quelque part : James Tarjan, 65 ans, a battu l'ancien champion du monde Vladimir Kramnik lors du récent tournoi Chess.com de l'île de Man.

Evidemment, le grand-maître James Tarjan n'est pas un bibliothécaire comme les autres. Il y a 35 ans, c'était l'un des meilleurs joueurs américains, et il a même participé au cycle du championnat de monde en se qualifiant pour l'interzonal de Riga, en 1979. Cependant, après sa troisième place aux championnats américains de 1984, il a subitement décidé d'abandonner les échecs professionnels. 

En effet, selon Tarjan lui-même, à Los Angeles, le moindre vendeur de hot-dogs gagne mieux sa vie qu'un grand-maître international !

null

Et James Tarjan ne fut pas le premier fort joueur à abandonner les échecs au sommet de sa carrière, préférant se contenter d'un emploi stable lui assurant des revenus réguliers. Mais heureusement pour nous, trente ans plus tard, il a décidé de revenir ! Les trois premières années de sa nouvelle carrière furent sans relief, jusqu'à l'Open Chess.com de l'île de Man. En plus de réaliser une performance à 2671, l'américain s'est offert deux records qui risquent de tenir longtemps !

1. Tarjan a battu un champion du monde et son entraîneur à 38 ans d'écart !

De nombreux grand-maîtres ont battu un champion du monde et son entraîneur. Les noms de Tal, Petrossian , Spassky ou encore Korchnoi me viennent immédiatement à l'esprit : tous ont battu Botvinnik et son élève Kasparov. Mais je ne connais aucun joueur qui ait battu un champion du monde et son entraîneur avec un tel écart temporel. En effet, il y 38 ans, Tarjan a battu le GMI Tseshkovsky :

38 ans plus tard, le voilà qui fait la une de la presse échiquéenne mondiale en battant le meilleur élève de Tseshkovsky, Vladimir Kramnik !

null
Kramnik abandonne le combat. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

2. Tarjan a battu un couple de GMI au cours du même tournoi !

Je ne pense pas que beaucoup de joueurs d'échecs aient déjà battu un couple de grand-maîtres, et je suis absolument sûr que personne n'a réussi un tel exploit au cours du même tournoi !

La première victime de Tarjan fut le fort grand-maître russe Pavel Tregubov :

C'est ensuite la femme de Tregubov, l'ancienne championne du monde Alexandra Kosteniuk, qui a du rendre les armes façe à Tarjan un plus tard dans le tournoi :

Dans mes articles, j'aime parler des très forts joueurs amateurs. Nous avons déjà évoqué un chauffeur de taxi, un médecin (articles en anglais), et maintenant un bibliothécaire ! Il est fascinant de constater que ces hommes aux métiers divers et variés parviennent à donner du fil à retordre aux professionnels, et même parfois à les battre !

null

C'est également pour cette raison que je me suis particulièrement intéressé à Anton Kovalyov lors de la récente Coupe du monde. Anton est étudiant à plein temps, et il rappelle souvent à quel point ses études ont pour le moment la priorité sur les échecs. Quel exploit incroyable, pour un amateur, d'éliminer l'ancien champion du monde Anand comme il l'a fait ! J'étais très impatient de voir jusqu'où il aurait pu aller contre les meilleurs professionnels de la planète. Malheureusement, un tristement célèbre incident a gâché la fête pour des milliers de fans. L'aspect le plus incroyable de toute cette affaire, c'est que Kovalyov avait déjà fait face à une véritable levée de bouclier lorsqu'il avait annoncé, après avoir battu Anand, que les études étaient plus importantes  que les échecs dans sa vie. Les mauvais coucheurs feront-ils les mêmes remarques à James Tarjan, qui pendant trente ans, a consacré sa vie à son emploi de bibliothécaire en priorité ?

La première fois que j'ai entendu parler de James Tarjan, je commençais tout juste à jouer aux échecs. Comme la plupart des enfants, j'adorais jouer la sicilienne dragon. Deux parties de Tarjan publiées dans les magazines soviétiques m'avaient beaucoup impressionnés, même si à l'époque je n'en avais pas vraiment compris toute la profondeur.

Durant sa "première carrière", James Tarjan a joué de nombreuses parties très intéressantes. On ne peut qu'espérer voir à nouveau toute l'étendue de sa créativité à l'avenir. En attendant, je vous propose trois superbes attaques par le GMI Tarjan.

Essayez de jouer comme lui !

Mieux connaître GM Gserper
Maxime Vachier-Lagrave : Le maître de l'enfermement de tour

Maxime Vachier-Lagrave : Le maître de l'enfermement de tour

L'inconnue de Caruana

L'inconnue de Caruana