Le Championnat de France Approche!
Le Championnat de France Approche!

Le Championnat de France Approche!‎

Fablibi
GM Fablibi
|
5 | Joueurs d’échecs

Le championnat de France 2018 aura lieu à Nîmes du 18 au 26 Août prochain.

Le plateau est alléchant, malgré l'absence de MVL depuis quelques années maintenant.

Regardons un petit peu les forces en présence !

1. Etienne Bacrot (2699) ⚪⚪⚪⚪⚫

Le champion en titre partira tête de série numéro 1 et sera le favori à sa propre succession. Etienne a déjà 7 titres de champion à son actif et sait gérer ce genre de tournoi. En général, des nulles solides avec les noirs sans chercher à prendre de risque mais il met la pression avec les blancs, essayant de scorer à chaque occasion. Une formule qui lui a bien réussi l'an dernier!

Etienne Bacrot, Francais, Echecs

Etienne Bacrot. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

2. Laurent Fressinet (2645) 

Laurent sera lui aussi un candidat sérieux. Même s'il a plus de mal à conclure ses parties depuis quelques temps, le double champion de France (2010 et 2014) reste très bien préparé et rarement en danger et avec un peu de réalisme il a son mot à dire. Il vient de montrer qu'il était en excellente forme physique en remportant le dernier championnat du monde de Tennis/échecs alors il faudra compter sur le dacquois!

Laurent Fressinet, Francais, Echecs

Laurent Fressinet. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

3. Romain Edouard (2638) ⚫⚫

Romain est numéro 3 sur la liste élo. Absent l'an dernier, Romain fait son retour dans le national et semble en bonne forme. Il a fait une saison 2018 très correcte, regagnant une trentaine de points.

Ce sera un outsider à surveiller.

Romaine Edouard, Francais, Echecs

Romain Edouard. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

4. Christian Bauer (2636) ⚪⚪⚪⚫⚫⚫

Le double champion de France 1996 et 2015 peut jouer les troubles fête. Christian a un style de jeu sans compromis et joue chaque partie à fond. S'il est en forme, il peut être extrêmement dangereux et enchaîner les victoires. Bien sûr, son style de jeu consomme de l’énergie et il faudra tenir sur la durée!

Bauer, Francais, Echecs

Christian Bauer. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

5. Tigran Gharamian (2614) ⚪⚪⚫⚫⚫

Tigran est un habitué du tournoi. Joueur solide, peut-être un peu trop pour viser la victoire finale mais il joue sa chance à fond lorsqu'une occasion se présente. Il avait très bien joué l'an dernier en équipe de France pour sa première sélection. Je ne le vois pas remporter le tournoi mais ce sera un adversaire très difficile et généralement bien préparé et motivé pour ce tournoi.

Gharamian, Francais, Echecs

Tigran Gharamian. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

6. Sébastien Mazé (2612) ⚪⚪⚫⚫⚫

Le capitaine de l'équipe de France s'est solidement encré dans le cercle des joueurs à plus de 2600. Il a amélioré son répertoire et a gardé toutes ces qualités, notamment techniques en finale. Sébastien n'a pas énormément joué cette année, se retirant durant quelques mois et ne sera peut-être pas au pic de sa forme mais en rush il peut frapper!

Sebastian Maze, Francais, Echecs

Sébastien Mazé. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

7. Yannick Gozzoli (2596) ⚪⚪⚫⚫⚫

Yannick a fini 3ème l'an passé et répond chaque année présent dans ce tournoi. Le marseillais d'approche des 2600 et me semble avoir progressé au cours des dernières années. Bien préparé et beaucoup plus combatif qu'autrefois il peut créer la surprise.

8. Matthieu Cornette (2593) ⚪⚪⚫⚫⚫

Matthieu avait su saisir l'occasion en 2016 pour devenir champion de France. Il ne devrait donc pas avoir la main qui tremble si l'occasion venait à se représenter. Matthieu est extrêmement bien préparé, avec beaucoup d'idées. Il a perdu quelques points élo récemment mais le contenu de ces parties reste très bon, on l'a vu très bien jouer avec les Cannes blockbusters en Pro Chess League et lui aussi peut être une surprise.

Matthieu Cornette, Francais, Echecs

Matthieu Cornette. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

9. Jean-Pierre Le Roux (2539) ⚫⚫⚫⚫

Le breton sera le moins bien classé des GMI présents dans ce tournoi, mais il est régulièrement présent depuis 15 ans dans ce tournoi. JP a un style lui aussi sans compromis, à l'image de Christian Bauer. Il est capable de battre n'importe quel joueur présent dans ce tournoi et l'on devrait assister à du beau jeu dans ses parties!

10. Quentin Loiseau (2417) 

Quentin sera le seul joueur non grand-maître dans ce tournoi. Qualifié l'an dernier à l'accession, il honore sa première participation au national. Ce sera évidemment difficile et il sera vraisemblablement pris pour cible mais ce n'est pas un joueur amateur comme l'on pouvait encore en croiser dans le national il y a une vingtaine d'année et Quentin se battra bec et ongle. Je suis sur qu'il a bien préparé ce tournoi tout au long de l'année, et depuis la "jurisprudence" JF Jolly, on se dit que tout est possible, alors qui sait?

Je regrette bien sur l'absence de Maxime Lagarde (2607) et de Jules Moussard (2566) qui sont deux grands espoirs français, très actifs sur le circuit, mais dans la format actuel, les places sont chères. On pourrait penser à un tournoi fermé avec 12 joueurs plutôt que 10 comme ce fut longtemps le cas ou un gros open (comme ce fût le cas en Grande Bretagne cette année) réservé aux joueurs à plus de 2400 par exemple (au choix des organisateurs pour la limite élo), ce qui en plus de permettre à plus de joueurs de défendre leur chance et permettrait de lutter contre les nulles rapides/arrangées.... mais c'est un autre débat!

Quoi qu'il en soit, le plateau est beau et on devrait assister à un tournoi intéressant. En 9 rondes, ce qui est assez court, tout est possible. Une partie qui tourne dans un sens ou dans un autre et c'est le classement final qui est bouleversé! J'imagine la victoire se jouer à +2 ou +3 (5,5 ou 6/9), avec potentiellement des départages au bout.

Dans le national féminin, 2 favorites se détachent. Sophie Milliet (2389), déjà championne de France à 6 reprises et Pauline Guichard (2365) qui fait son retour dans ce tournoi après de nombreuses années de pause (dues à de longues études et peu de congés). Les deux joueuses membres de l'équipe de France semblent au dessus de la mêlée mais sur un tournoi, beaucoup de choses peuvent se passer!

Sophie Millet, Francais, Echecs

Sophie Millet. | Photo: Maria Emelianova, Chess.com.

Le niveau est assez homogène derrière. Natacha Benmesbah (2255) semble la plus à même de perturber le hiérarchie et est capable de très bien jouer si elle arrive à obtenir ces positions.

On notera un rajeunissement de la compétition avec l'arrivée d'une nouvelle génération : Andreea -Cristina Navrotescu (2247), Cécile Haussernot (2198), Cyrielle Monpeurt (2175) et Anaelle Afraoui (2041) et la présence de joueuses aguerries avec Andreea Bollengier (2219), Maria Leconte (2224) et Anda Safranska (2193), repêchée de dernière minute suite au forfait de Silvia Collas.

Regardons maintenant les meilleures parties de l'édition 2017!

J'ai sélectionné cette partie technique de Yannick Gozzoli avec une belle manœuvre de Cavalier pour conclure.

Laurent mène une attaque classique et efficace contre le roque adverse dans l'italienne:

Maxime Lagarde n'est pas qualifié cette année mais avait fini brillamment l'an dernier:

Etienne et Christian s'affrontaient dans une partie décisive lors de la 9ème ronde:

Bonne chance à tous et à toutes!

Mieux connaître GM Fablibi
Le championnat de France à Chartres !

Le championnat de France à Chartres !

Rencontre avec MVL

Rencontre avec MVL