Articles
Les plus grandes parties de l'histoire des échecs
L'équipe de Chess.com vous propose son top 10 des plus belles parties de l'histoire !

Les plus grandes parties de l'histoire des échecs

CHESScom
| 93 | Parties extraordinaires

Les échecs... Un jeu riche, joué depuis plus de mille ans. Sur Chess.com uniquement, plus de deux milliards de parties ont déjà été jouées !

Mais quelles sont les plus belles de l'histoire ? Personne ne peut l'affirmer avec certitude, mais l'équipe de Chess.com va vous présenter son top 10.

Nous avons demandé à nos contributeurs de nous donner leur top 10, et nous avons donné 10 points aux parties figurant en premier, neuf aux deuxièmes, et ainsi de suite jusqu'aux dixièmes.

En additionnant les scores, nous obtenons ce top 10, mais la liste complète est également disponible à la fin de l'article !

  1. Kasparov - Topalov, Wijk aan Zee, 1999
  2. Morphy - Duc de Brunswick et Comte d'Isoard, Opéra de Paris, 1858
  3. Aronian - Anand, Wijk aan Zee, 2013
  4. Karpov - Kasparov, Championnat du monde 1985, partie 16
  5. Byrne - Fischer, New York, 1956
  6. Ivanchuk - Yousoupov, Bruxelles, 1991
  7. Short - Timman, Tilbourg, 1991
  8. Bai Jinshi - Ding Liren, Ligue chinoise, 2017
  9. Rotlewi - Rubinstein, Lódz, 1907
  10. Geller - Euwe, Zurich, 1953

1:  Kasparov - Topalov, Wijk aan Zee, 1999

Malgré sa défaite contre le super-ordinateur Deep Blue deux ans auparavant, Garry Kasparov est au top de sa forme en 1999, gagnant de nombreux tournois et atteignant ce qui est alors le plus haut classement Elo de l'histoire (2851). Kasparov a réalisé de nombreux coups de génie, mais cette partie est sans aucun doute son plus grand chef d'oeuvre.

C'est l'archétype de la partie d'échecs. Un combat féroce, dans lequel les deux joueurs se rendent coup pour coup. On y retrouve de nombreux thèmes tactiques et une chasse au roi qui va emmener le monarque noir en randonné ! Il est difficile d'imaginer une partie pouvant surpasser celle-ci, mais espérons que le futur nous offre des challengers !

@SamCopeland, @cmtv123, et @PeterDoggers ont sélectionné cette partie en première position.

Kasparov, Topalov, Kasparov Topalov, Kasparov 1999, Kasparov Immortal, Greatest Chess Game of All Time

Analysez la partie sur Chess.com !

"Cette partie me laisse sans voix d'un bout à l'autre. 24. Txd4!!, 25.Te7+!!, et 36. Ff1! sont de véritables pépites, et il ne s'agit que des coups joués. Les variantes calculées par les joueurs sont tout aussi dynamiques que la partie elle-même."  — @SamCopeland

2:  Morphy - Duc de Brunswick et Comte d'Isoard, Opéra de Paris, 1858

La fameuse "Partie de l'opéra". Ce chef d'oeuvre de Paul Morphy fut jouée contre deux amateurs, le Duc de Brunswick et le Comte d'Isoard. C'est souvent l'une des premières que l'on présente aux joueurs débutants. Elle illustre l'importance du développement, du contrôle du centre, de la sécurité du roi, et plus important encore, elle montre en quelques instants toute la beauté des échecs. Impossible de ne pas sourire en voyant les flamboyants 10.Cxb5!, 13.Txd7!, et 16.Db8+!!?

Morphy a gagné cette partie dans le cadre d'une tournée européenne triomphale qui l'a vue battre tous les plus grands joueurs de son époque. Il est ensuite rentré chez lui, à la Nouvelle-Orléans, où il reprendra ses études de droit.

Paul Morphy, Morphy vs. Duke of Brunswick, Opera Game, Best Chess Game

Analysez la partie sur Chess.com !

"C'est vraiment la partie que tout le monde aimerait jouer. Sacrifier pièces après pièces, et finir par donner la dame pour mater. Etudier les échecs n'aurait aucun intérêt si l'on ne pouvait pas découvrir des secrets permettant d'écraser ainsi son adversaire. La partie de l'opéra, que j'ai découvert lorsque j'ai débuté aux échecs, était une promesse. Elle m'a appris que ce jeu valait la peine qu'on s'y intéresse. Peut-être, me disais-je alors, jouerais-je moi aussi un jour une partie aussi brillante." — @Shaun

3 : Aronian - Anand, Wijk aan Zee, 2013

Champion du monde incontesté de 2007 à 2013, Viswanathan Anand est un des joueurs les plus fluides et intuitifs de l'histoire des échecs. Alors que l'intuition de Jose Raul Capablanca se manifestait le plus souvent en finale, celle d'Anand apparaît le plus souvent dans les milieux de partie.

Joué quelques mois avant son match pour le titre mondial contre Magnus Carlsen, cette partie prouve le talent d'attaquant du tigre de Madras, une qualité qui va faire de lui un des enfants chéris du monde des échecs. Le coup 16...Cde5!! est particulièrement marquant. Les pièces noires jaillissent, inarrêtables, dans la positon blanche.

Aronian, Levon Aronian, Anand, Viswanathan Anand, Vishy Anand, Aronian vs Anand, Best Chess Games

 Analysez la partie sur Chess.com !

"Bien qu'il soit assez court, ce chef d'oeuvre moderne joué au top niveau contient de nombreuses tactiques totalement contre-intuitives. Anand lui-même considère cette partie comme l'une de ses meilleures." — @PeterDoggers

4 : Karpov - Kasparov, Championnat du monde 1985, partie 16

Dans l'histoire des échecs, aucune rivalité n'a atteint le niveau d'intensité qui opposa Garry Kasparov et Anatoly Karpov. On pourrait écrire des ouvrages entiers, simplement avec les parties acharnées qu'ils disputèrent.

Cette partie, jouée lors de leur match pour le titre mondial en 1985, présente un Kasparov des grands jours. Après avoir sacrifié un pion dans l'ouverture, il poste un cavalier sur la très forte case d3 avant de jouer le puissant 21...g5!!. Tout au long de la partie, son niveau de calcul et sa vision tactique sont mirobolants.

@Lee et @Shaun ont sélectionné cette partie en première position.

Karpov vs Kasparov, Anatoly Karpov, Garry Kasparov, Best Chess Game

Analysez la partie sur Chess.com !

"J'adore la manière dont Garry refuse de prendre le pion d5 pour forcer Karpov à jouer autour. Ensuite, il installe ce superbe cavalier en d3. C'est une partie ultra-engagée, malgré l'énorme enjeu." — @Lee

5 : Byrne - Fischer, New York, 1956

A 13 ans seulement, Bobby Fischer se révèle à la face du monde en remportant avec les noirs l'une des plus belles parties de tous les temps contre le MI Donald Byrne. Les coups 11...Ca4!! et 17...Fe6!! sont deux diamants bruts qui vont profondément marquer l'histoire des échecs. 

Byrne, Fischer, Bobby Fischer, Byrne vs Fischer, Game of the Century, Best Chess Game

 Analysez la partie sur Chess.com !

"Cette partie a tous les éléments nécessaires à la composition d'un chef d'oeuvre échiquéen : Des surprises, de la beauté, et de la précision." — @LuisFSiles

6 : Ivanchuk - Yousoupov, Bruxelles, 1991

Une partie à l'enjeu incommensurable, disputée lors des départages en rapide du cycle des candidats. Dos au mur, Artur Yousoupov donne tout, lançant ses forces dans la bataille sans se retourner. Il va finir par venir à bout des efforts du jeune Vassily Ivanchuk grâce à plusieurs superbes concepts d'attaque.

@MikeKlein a sélectionné cette partie en première position.

Ivanchuk, Yusupov, Jussupow, Ivanchuk vs Yusupov

Analysez la partie sur Chess.com !

"Ivanchuk - Yousoupov est une partie d'attaque pure et dure, un combat épique. Yousoupov ne joue qu'un seul coup sur l'aile dame lors des 20 derniers coups de la partie !" — @MikeKlein

7 : Short - Timman, Tilbourg, 1991

Sortir le roi hors de son abri pour le centraliser est un concept bien connu aux échecs, mais l'épopée de celui de Nigel Short, matérialisée par les coups 31.Rh2!!, 32.Rg3!!, 33.Rh4!!, et 33.Rg5!! avec l'idée 34.Rh6!! est tout simplement unique dans l'histoire des échecs.

Short, Timman, Nigel Short, Jan Timman, Short vs Timman, King Walk, Best Chess Game

 Analysez la partie sur Chess.com !

"Lorsque j'ai vu cette partie, j'étais encore enfant, et elle m'a profondément marqué. Voir le roi monter à l'attaque avec autant de pièces sur l'échiquier, c'était tout simplement invraisemblable." — @GregShahade

8 : Bai Jinshi - Ding Liren, Ligue chinoise, 2017

Cette partie, la plus récente de la liste, c'est la victoire de l'esprit sur la matière. Ding place ses pièces en prise en permanence, harcelant sans relâche le roi blanc, qui ne parviendra pas à échapper à son emprise. Cette partie est magnifique d'un bout à l'autre, mais c'est bien le coup 20...Td4!! qui fait la plus forte impression.

Ding Liren, Bai Jinshi, Ding Liren's Immortal, Best Chess Games

 Analysez la partie sur Chess.com !

"Le GMI Ding Liren ne joue qu'en avançant jusqu'au superbe Td4!! Ensuite, toutes ses pièces vont progressivement reculer pour mater le roi blanc !" — @Rakesh

9 : Rotlewi - Rubinstein, Lódz, 1907

Akiba Rubinstein est sans doute le meilleur joueur à n'avoir jamais obtenu le titre de champion du monde. En 1911, il va dominer la saison échiquéenne plus que n'importe quel autre joueur dans l'histoire. Dans cette partie contre un compatriote polonais, il propose l'un des combinaisons les plus impressionnantes de l'histoire. Comment oublier les flamboyants 22...Txc3!! et 23...Txd2!! suivi du tranquille 25...Th3!! forçant le mat ?

@jdcannon a sélectionné cette partie en première position.

Rotlewi vs Rubinstein, Akiba Rubinstein, Rubinstein's Immortal, Greatest Chess Games

Analysez cette partie sur Chess.com !

"La partie de Rubinstein contre Rotlewi me laisse encore aujourd'hui sans voix. La puissante coordination dynamique de ses pièces est souvent surprenante ! On ne peut hélas que rêver de jouer un jour une partie de ce calibre." — @jdcannon

10 : Geller - Euwe, Zurich, 1953

Il est rare que les performances défensives gagnent des prix de beauté, mais c'est pourtant l'exploit réalisé par Max Euwe lors de sa rencontre contre Geller au célèbre tournoi de Zurich 1953. Acculé, le champion hollandais trouve le sacrifice 22...Th8!! pour désorganiser le camp blanc et l'infiltrer prestement avec ses pièces lourdes restantes. Une partie dont la beauté a résisté au temps.

Geller, Euwe, Geller vs Euwe, Zurich 1953, Best Chess Game

 Analysez cette partie sur Chess.com !

"C'est la partie que j'ai le plus aimé dans le superbe livre de Bronstein sur le tournoi des candidats 1953 à Zurich. Une "partie de référence" dans la Nimzo-indienne, et une véritable école du contre-jeu. Comment se battre contre un fort centre lorsque votre aile roi est attaqué ? En gardant son sang-froid, et en calculant avec précision, bien entendu ! Tout le monde peut trouver une tactique telle que ...Th8!!, sacrifiant la tour dans une optique à la fois défensive et offensive" — @DanielRensch

Les plus belles parties de l'histoire selon Chess.com

Score Partie Aller plus loin
95 Kasparov - Topalov, Linares 1999 Vidéo du GMI Williams
64 Morphy - Brunswick et Isoard, Opéra de Paris 1858 Vidéo du MF Liu
46 Aronian - Anand, Wijk aan Zee 2013 Article de SonofPearl
40 Karpov - Kasparov, Championnat du monde 1985, Partie 16
39 Byrne - Fischer, New York 1956 Vidéo du MI Lilov
31 Ivanchuk - Yusupov, Bruxelles 1991 Article du GMI Serper
28 Short - Timman, Tilbourg 1991  Vidéo du GMI Williams
25 Bai Jinshi - Ding Liren, Ligue chinoise 2017 Article
22 Rotlewi - Rubinstein, Lódz 1907 Vidéo du GMI Bojkov
18 Geller - Euwe, Zurich 1953
17 Spassky - Fischer, Reykjavik 1972
17 Reti - Alekhine, Baden-Baden 1925
16 Wei Yi - Bruzon, Danzhou 2015 Article
16 Polugaevsky - Nezhmetdinov, Sotchi 1958 Vidéo du GMI Williams
14 Lasker - Thomas, Londres 1912
12 Nunn - Seirawan, Lugano 1983
12 Saemisch - Nimzowitsch, Copenhague 1923 Vidéo du GM Williams
11 Aronian - Carlsen, Stavanger 2017 Article en français
10 Botvinnik - Tal, Championnat du monde 1960, Partie 6
10 Nezhmetdinov - Chernikov, Rostov-sur-le-Don 1962
10 Botvinnik - Capablanca, AVRO 1938 Vidéo du MF Liu
10 Karpov - Kasparov, Linares 1993
10 Kotov - Petrosian, Moscou 1949
10 Petrosian - Fisher, Portoroz 1958
10 Morozevich - Vachier-Lagrave, Bienne 2009 Article du GMI Serper
9 Esserman - Van Wely, Orlando 2011 Esserman et le gambit Morra
9 Topalov - Kramnik, Belgrade 1995
9 Tal - Keller, Zurich 1959
9 So - Kasparov, Saint Louis 2016 Article
9 Bogoljubow - Alekhine, Hastings 1922
8 Kasparov - Seirawan, Amsterdam 1996
8 Anderssen - Dufresne, Berlin 1852
8 Reti - Bogoljubov, New York 1924
8 Karpov - Sax, Linares 1983
8 Browne - Acers, La Nouvelle-Orléans 1971
8 Vachier-Lagrave - Caruana, Grenke 2018 Article
8 Kasparov - Kramnik, Dos Hermanas 1996
8 Kasparov - Karpov, Championnat du monde 1984, Partie 6
8 Steinitz - Von Bardeleben, Hastings 1895
7 Nakamura - Andreikin, Moscou 2010
7 Beliavsky - Nunn, Wijk aan Zee 1985
7 Rodynski - Alekhine, Paris 1913
7 Topalov - Shirov, Linares 1998
7 Jakovenko - Gelfand, Khanty-Mansisyk 2015
6 Catig - Mills, San Francisco 1974
6 Anderssen - Kieseritzky, Londres 1851 La partie immortelle
6 Nakamura - Gelfand, Bursa 2010
6 Lasker - Napier, Cambridge Springs 1904
6 Capablanca - Tartakower, New York 1924 Vidéo du MI Coleman
6 Tal - Hecht, Varna 1962
5 Shirov - Polgar, Buenos Aires 1994
5 Rubinstein - Salwe, Lódz 1908
5 Ivanchuk - Karjakin, Monaco 2008
4 Larsen - Spassky, Belgrade 1970
4 Birbrager - Tal, Kharkiv 1953
4 Tal - Larsen, Bled 1965
4 Korchnoi - Spassky, Candidats 1977, Partie 7
4 Tal - Simagin, Championnat d'URSS 1956
3 Van Wely - Acs, Hoogeveen 2002
3 Capablanca - Steiner, Los Angeles 1933
3 Bobotsov - Petrosian, Lugano 1968
3 Navara - Wojtaszek, Bienne 2015 Article
3 Tal - Koblencs, Riga 1961
2 Fontaine - Vachier-Lagrave, Aix-les-Bains 2007
2 Karjakin - Anand, Wijk aan Zee 2006
2 Carlsen - Aronian, Stavanger 2018 Article
2 Kasparov - Karpov, Championnat du monde 1990, Partie 20
2 Kramnik - Shirov, Linares 1994
2 Byrne - Fischer, New York 1963
1 Ivanov - Karpov, Moscou 1979
1 Alphazero - Stockfish, Partie 10 Article en français
1 Korchnoi - Kasparov, Lucerne 1982
1 Spassky - Bronstein, Championnat d'URSS 1960
1 Carlsen - Ernst, Wijk aan Zee 2004
1 Serper - Nikolaidis, St. Petersbourg 1993 Article du MI Pruess

Merci à @DanielRensch, @PeterDoggers, @MikeKlein, @SamCopeland, @LuisFSiles, @RLH2, @GregShahade, @Lee, @marignon, @cmtv123, @Fischwitsch, @Rakesh, @JDCannon, @PawnMorphy, @Shaun, @GregSerper, @Silman, and @amruggs pour leurs votes ! Cette liste (comme toutes les lites) est subjectives et ne représente que les opinions de quelques GMI, MI, et amoureux des échecs. Le panel pouvait utiliser n'importe quel critère pour justifier ses votes.

Avons-nous oublié une de vos parties fétiches ? Désolé ! Utilisez notre nouvel éditeur de GIF pour la poster dans les commentaires !

Mieux connaître CHESScom
Notre zone de jeu en direct fait peau neuve !

Notre zone de jeu en direct fait peau neuve !

Les prix changent pour les nouveaux membres Premium le 1er Sept, profitez maintenant de nos tarifs !

Les prix changent pour les nouveaux membres Premium le 1er Sept, profitez maintenant de nos tarifs !