Anand bat Fedoseev et remporte le Championnat du Monde de parties rapides
Anand est aux anges : il vient de remporter un nouveau titre mondial. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anand bat Fedoseev et remporte le Championnat du Monde de parties rapides

Viswanathan Anand remporte le Championnat du monde de parties rapides qui se tenait à Riyad, en Arabie Saoudite. Il est venu à bout de Vladimir Fedoseev 1.5-0.5 en play-off. Ju Wenjun, quant à elle, remporte le tournoi féminin.

"C'est une joie indescriptible. C'est si inattendu. C'est vrai, j'ai remporté de nombreux titres mondiaux en rapides, mais ces dernières années, c'était devenu de plus en plus difficile." a reconnu la légende des échecs indiens à l'issue du tournoi. "Bien sûr, j'espérais réaliser une bonne performance, mais je ne pensais même pas que la victoire était envisageable. Quelle agréable surprise !"

Anand interviewed in Riyadh

C'est la chaîne norvégienne NRK qui a recueilli la primeur des réactions d'Anand après sa victoire. La remise des prix aura lieu samedi, en même temps que celle du tournoi de blitz. Il faudra donc attendre jusque là pour voir Anand trophée en mains. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Anand succède au palmarès à un autre joueur né en 1969 : Vassily Ivanchuk. Le GMI ukrainien, parfois brillant, parfois beaucoup moins, a du cette fois se contenter d'un score de 6,5/15.

Félicitations au champion du monde rapide Vishy Anand. L'année dernière, c'était Chucky, quelle bonne époque pour les natifs de 1969 ! - Abhijeet Gupta

********

Le champion du monde rapide est de plus en plus vieux chaque année... - Jonathan Tisdall

Revivons ensemble les dernières rondes du tournoi. A la 11ème, Fedoseev est toujours un demi-point devant Anand, Peter Svidler et Wang Hao. Le leader annule sa partie, tandis que le groupe des poursuivants s’agrandit avec l'arrivée de Magnus Carlsen.

Anand annule de son côté rapidement contre Svidler, puis contre Nepomniachtchi. A ce stade du tournoi, il devient plus important de ne pas perdre que de gagner. Chacun cherche à s'assurer un prix tout en économisant un maximum d'énergie.

Svidler-Wang, Safarli-Mamedyarov et Rakhmanov-Mamedyarov se terminent également par des nulles, ce qui donne une importance décisive à la partie Carlsen-Fedoseev. Longtemps, la finale semble nulle, mais Carlsen parvient à l'emporter, et s'empare du commandement. 

Fedoseev vs Carlsen in Riyadh

Après une longue minute de réflexion, Fedoseev, amer, arrête la pendule. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Interview de Carlsen par Nastja Karlovich de la FIDE (en anglais).

Nouvelle série de nulles en haut du classement dans la 13ème ronde :  Carlsen-Wang, Fedoseev-Yu, Onischuk-Anand et Ding-Svidler. Quatre joueurs se rapprochent du groupe de tête :  Bu Xiangzhi, Alexander Grischuk, Nepomniachtchi et Vladislav Artemiev.

La victoire de Grischuk vaut d'ailleurs le coup d’œil :

Carlsen affronte ensuite Artemiev, dont l'écossaise des quatre cavaliers est bien trop solide pour espérer le gain. Cette 14ème ronde est à nouveau marquée par de nombreuses nulles (Svidler et Nepo se serrant la main après huit coups seulement). Mais dans la partie Anand-Grischuk, l'indien nous régale d'un niveau de jeu qui nous rappelle ses meilleures années, et fait un grand pas vers le titre :

Dans l'ultime ronde, Anand affronte Bu avec les noirs, et annule en 11 coups seulement, s'assurant d'un très bon classement. En outre, si d'autres joueurs le rejoignent à 10,5, il sait qu'il aura toujours l'occasion de s'imposer en départages.

Grischuk, pas rancunier, va alors donner un énorme coup de pouce à Anand en battant Magnus Carlsen. Le russe prend ainsi sa revanche, après sa défaite face au norvégien lors des demi-finales du Speed Chess Championship 2017.

Carlsen resigns vs Grischuk in Riyadh

Carlsen abandonne la partie, renonçant du même coup au titre. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Grischuk inteviewé par Goran Urosevic de la FIDE (en anglais).

Deux joueurs partagent alors la première place avec Anand : Fedoseev et Nepomniachtchi. Seuls deux hommes pouvaient s'affronter en play-off, et les départages suivant furent utilisés :

  1. Rencontres directes (s'applique uniquement si les joueurs à égalité se sont tous affrontés)
  2. ARCO (Moyenne Elo de tous les adversaires plus Elo du joueur, tronqué)
  3. Buchholz tronqué
  4. Plus grand nombre de parties jouées avec les noirs (parties non jouées comptant comme jouées avec les blancs)

Après calcul, il s'avére que Nepo hérite du bronze, et qu'Anand et Fedoseev vont s'affronter pour le titre. Les prix, par contre, sont partagés, les trois hommes repartant avec 150 000$ chacun, soit environ 110 000€.

Redoutable d'expérience, Anand s'est aisément adapté à la cadence 3/2 de ce play-off (la même que celle du tournoi de blitz, d'ailleurs). Fedoseev, lui, a peiné à entrer dans le rythme. Sur l'échiquier, Anand a totalement dominé son sujet, et son adversaire, cette fois encore avec un cavalier contre un fou. Dans la position finale, Fedoseev perdra au temps.

La seconde partie fut assez dingue, mais qu'importe l'évaluation des programmes, l'important, c'est qu'Anand garda le contrôle tout du long. A 48 ans, le Tigre de Madras ajoute un nouveau titre mondial à un palmarès déjà bien fourni.

Anand beats Fedoseev in game two in Riyadh

Fedoseev accepte la nulle : son adversaire est champion du monde. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Merci à tous ! J'ai l'impression de flotter, la chanson "We are the champions" en boucle dans la tête ! Quel bonheur. Je vous en dirais plus après le blitz ! - Vishy Anand

***************

Félicitations Vishy ! Stratégie très intelligente et superbe niveau échiquéen, juste quand il le fallait ! - Teimour Radjabov

***************

Anand, en plein possession de ses moyens, est de nouveau sur le toit du monde. Bravo au Tigre de Madras, quelle performance pour terminer l'année ! Encore ! - Christian Chirila

***************

Champion du monde rapide ! Quelle performance de Vishy Anand, le seul, l'unique. Des parties magnifiques, un style combatif et une excellente stratégie. La grande classe ! - Tania Sachdev

***************

Félicitations Vishy ! C'est toujours un plaisir de te voir sourire.  - Mohamed Al-Medaihki

***************

Anand : "Un doublé est tentant, mais que dire de Magnus... C'est un colosse. Il semble gagner les parties avec tant d'aisance. Il sera à nouveau le grand favori. Mais je vais jouer crânement ma chance en blitz." - Tarjei Svensen

Anand interviewé par Goran Urosevic de la FIDE (en anglais).

Avant de conclure sur la section open, n'oublions pas de mentionner le très joli mat trouvé par un autre joueur indien dans ce tournoi :

Championnat du monde de parties rapides 2017 | Classement final (Top 20)

Cl. Tn Fed Joueur Elo Pts. TB1 TB2 TB3 Perf Elo+/-
1 12 Anand Viswanathan 2758 10,5 0 2733 129 2874 46,8
2 8 Fedoseev Vladimir 2771 10,5 0 2728 129,5 2871 39,4
3 7 Nepomniachtchi Ian 2780 10,5 0 2700 121,5 2843 24,8
4 68 Bu Xiangzhi 2654 10 0 2746 130,5 2867 85,4
5 1 Carlsen Magnus 2908 10 0 2712 129 2823 -27,8
6 5 Grischuk Alexander 2813 10 0 2709 124 2827 5,4
7 45 Savchenko Boris 2685 10 0 2686 123 2786 42
8 37 Mamedov Rauf 2695 10 0 2652 120 2753 25,6
9 26 Guseinov Gadir 2714 10 0 2648 111 2754 16,6
10 18 Svidler Peter 2743 9,5 0 2729 129,5 2805 27,4
11 9 Wang Hao 2770 9,5 0 2726 126,5 2814 18,8
12 14 Yu Yangyi 2752 9,5 0 2694 120 2778 11,8
13 42 Artemiev Vladislav 2687 9,5 0 2680 119 2754 30,2
14 16 Onischuk Vladimir 2748 9,5 0 2678 119 2757 6,2
15 20 Ding Liren 2734 9,5 0 2674 117,5 2748 4,6
16 43 Harikrishna P. 2687 9,5 0 2666 120 2737 26
17 95 Grigoriants Sergey 2572 9,5 0 2635 107,5 2659 67,6
18 90 Zhao Jun 2600 9,5 0 2591 107 2618 53
19 69 Pantsulaia Levan 2654 9 0 2738 125,5 2806 62,2
20 92 Saric Ivan 2597 9 0 2699 119,5 2716 60,4

(Les résultats complets sont disponibles ici.)

Viswanathan Anand wins World Rapid in Riyadh

Le Tigre de Madras est toujours dans le coup. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Ju Wenjun a dominé le tournoi féminin du début à la fin, s'octroyant la médaille d'or avec un score de 11,5/15 et une performance à 2658. Elle termine le tournoi invaincue. Lors de la dernière journée, deux victoires et trois nulles lui ont permis de conserver son avance. 

Voici sa superbe victoire contre Nana Dzagnidze. Quel final !

Ju Wenjun vs Nana Dzagnidze in Riyadh

Ju contre Dzagnidze. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Championnat du monde de parties rapides 2017 | Tableau féminin (Top 20)

Cl. Tn Fed Titre Joueuse Elo Pts. TB1 TB2 TB3 TB4
1 4 GMI Ju Wenjun 2537 11,5 0 2459 133,5 7
2 17 GMI Lei Tingjie 2450 11 0 2429 127 7
3 11 MI Paehtz Elisabeth 2467 10,5 0 2433 127 8
4 24 GMI Khotenashvili Bela 2425 10 0 2449 128 7
5 36 MI Pham Le Thao Nguyen 2390 10 0 2441 131,5 7
6 5 GMI Dzagnidze Nana 2508 10 0 2423 124 7
7 92 GMF Fataliyeva Ulviyya 2085 10 0 2421 110,5 8
8 38 MI Atalik Ekaterina 2389 10 0 2354 119,5 7
9 10 GMI Danielian Elina 2473 9,5 0 2422 128 7
10 93 MF Assaubayeva Bibisara 1949 9,5 0 2416 109 7
11 13 GMF Goryachkina Aleksandra 2460 9,5 0 2415 125,5 8
12 83 MIF Shuvalova Polina 2241 9,5 0 2415 119,5 7
13 15 GMF Huang Qian 2453 9,5 0 2370 118 8
14 18 MI Shen Yang 2450 9,5 0 2319 110 7
15 2 GMI Kosteniuk Alexandra 2586 9 0 2435 131,5 7
16 75 GMF Mamedjarova Turkan 2286 9 0 2435 122 8
17 16 MI Guo Qi 2451 9 0 2416 125,5 7
18 6 GMI Tan Zhongyi 2502 9 0 2397 118 7
19 12 GMI Harika Dronavalli 2466 9 0 2394 127 7
20 20 GMI Sebag Marie 2445 9 0 2390 118 7

(Le classement complet est disponible ici.)

Parties fournies par TWIC.

Le Championnat du Monde de parties rapides se déroulait du 26 au 28 décembre à Riyad, en Arabie Saoudite. Ce tournoi suisse de 15 rondes était doté de 750 000$ de prix pour la section open et 250 000$ pour le tableau féminin.

Merci à tous, je dédie ce titre à mes grands prédécesseurs !


Mieux connaître PeterDoggers
Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.