Carlsen arrache la victoire au Clutch Chess International
Dos au mur, Carlsen s'est transcendé pour supplanter Caruana. Image Saint Louis Chess Club.

Carlsen arrache la victoire au Clutch Chess International

PeterDoggers
PeterDoggers
|
0 | Couverture d’événements d’échecs

Magnus Carlsen a mis ses tripes sur la table pour s'adjuger le Clutch Chess International dans un final dramatique. Le norvégien, au bord du gouffre après sa défaite dans la première partie "clutch" (comptant triple) de dimanche contre Fabiano Caruana, a réagi en grand champion en remportant la seconde et le titre par la même occasion.

Le champion du monde a signé son succès d'un index devant sa bouche - imitant ainsi de nombreux joueurs de NBA en pleine démonstration de force - alors qu'il était certain de remporter la partie décisive. Le même geste, effectué prématurément contre le même adversaire à la Sinquefield Cup 2018, avait contrarié son karma, sa position prometteuse ayant à l'époque fini par s'envoler.

Près de deux ans plus tard, Carlsen, fan des Golden State Warrior, était cette fois sûr de son fait et la victoire impérative n'a pas échappé à ses filets.

"J'estime que l'on peut tenter ce geste quand on a une bonne chance de gagner, le faire après l'avoir emporté ne comporte aucun risque d'être humilié", a déclaré Carlsen. "Pourquoi essayeriez-vous de faire ça... Il devrait y avoir un peu d'incertitude dans la partie. Mais cette fois-ci, j'ai senti que c'était le bon moment pour le faire. Je promets cependant que la prochaine fois, je le ferai quand j'aurai encore une chance de perdre !"

La finale a connu un scénario incroyable, secouant le tableau d'affichage de toutes parts. Après deux nulles en guise d'amuse-bouche, les 10 joutes suivantes ont toutes connu un dénouement décisif, sauf une ! Carlsen a proposé une autre analogie avec le basket : "Aucun des deux joueurs n'est parvenu à remporter deux parties d'affilée, ce qui est assez fou, c'était vraiment comme si les deux équipes marquaient sur chacune de leur possession."

Le norvégien avait entamé la dernière journée par une victoire convaincante mais il a admis que son rival avait mieux joué aux échecs lors des quatre parties suivantes. Après le partage du point dans la huitième partie, Caruana a égalisé en remportant la neuvième mais Carlsen a repris la tête dans la foulée (voir la visionneuse de parties ci-dessous).

Les deux dernières batailles "clutch" allaient donc tout décider ! Mené, 6,5-5,5, Caruana a marqué l'équivalent d'un 3 points au basket pour prendre les commandes. C'était la première fois qu'il menait dans ce duel et sa quatrième (!) remontée dans le match, après une partie dont il a pris le contrôle total en début de milieu de jeu :

"C'était une partie importante et j'ai aussi trouvé que c'était une bonne partie", a déclaré l'américain.

Carlsen n'a pas semblé trop stressé en dépit de ce coup dur. "Pour être honnête, j'étais assez calme", a-t-il reconnu. "Je savais que j'aurais une autre chance, et vu la tournure de cette 11ème partie, j'ai eu le temps d'accepter que j'allais probablement la perdre, alors il ne me restait plus qu'à relever l'ultime défi".

Cette bataille décisive n'aurait pas pu mieux se passer pour lui : "Tout s'est déroulé comme dans un rêve, je n'ai même pas vraiment eu besoin de lui mettre la pression. J'ai pu frapper à la jugulaire très tôt et tout était décidé".

"Je ne pensais pas perdre la dernière partie, mais oui, quelque chose a vraiment mal tourné", a déclaré Caruana. "Pour être honnête, je ne m'attendais pas à ce qu'il répète cette ligne. Le premier jour, j'ai vu que 6...b5 est censé être un coup décent, et je me suis arrêté là, ce qui était probablement un peu laxiste car j'ai manifestement mal joué ensuite. Ce n'était pas une très bonne partie finale, j'ai tout raté. Je suis sûr qu'il a bien joué mais de mon côté, c'était comme si je n'avais pas été là lors de cette dernière partie".

Fabiano Caruana 2020 Clutch Chess International final
Fabiano Caruana. Photo Saint Louis Chess Club.

Carlsen a complimenté son adversaire et a convenu avec les commentateurs que la piètre réputation de Caruana en parties rapides n'est plus d'actualité : "Je dois dire que Fabi a fait des progrès incroyables en rapide et blitz. À en juger par la façon dont nous avons joué aujourd'hui, il méritait autant que moi de gagner. Il a permis à ce match d'être de très bonne qualité". 

Et ce "chut" ? "Au moins, j'ai donné du grain à moudre à mes adversaires et je suis certain que je verrai beaucoup de chuts quand je perdrai des parties, et pas seulement de la part d'Anish Giri !"

Magnus Carlsen 2020 Clutch Chess International final
Magnus Carlsen. Photo Saint Louis Chess Club.

Parties de la finale, jour 2

Clutch Chess International final bracket

Le Clutch Chess International Champions Showdown était un tournoi à élimination directe comportant huit joueurs qui s'est déroulé du 6 au 14 juin en association avec le club d'échecs de Saint Louis. Le prizepool était de 265,000 dollars, dont 50,000$ au premier.

La cadence était de 10min + 5sec/coup. Chaque match consistait en 12 parties, jouées sur deux jours. Les deux dernières parties de chaque journée étaient qualifiées de "clutch" et valaient le double des points le premier jour et le triple le deuxième jour, ainsi qu'un bonus de 2,000 $ par partie le premier jour et de 3,000 $ le second.


Previous reports:

Mieux connaître PeterDoggers
Gunina remporte le 2nd GP du SCC féminin

Gunina remporte le 2nd GP du SCC féminin

Chessable Masters : Carlsen déborde Giri au finish

Chessable Masters : Carlsen déborde Giri au finish