Carlsen triple champion du monde ; Lagno conserve son titre
Magnus Carlsen détient de nouveau la couronne mondiale aux 3 cadences. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Carlsen triple champion du monde ; Lagno conserve son titre

PeterDoggers
PeterDoggers
|
3 | Couverture d’événements d’échecs

Comme l'an passé, Magnus Carlsen et Kateryna Lagno ont émergé vainqueurs des Championnats du Monde de blitz à Moscou. Grâce à son succès au rapide il y a 2 jours, le norvégien réitère son retentissant doublé de 2014.

La décennie s'achève donc avec panache sous le sceau de celui qui l'a dominée dans les grandes largeurs. Carlsen retrouve ainsi sa triple couronne forgée des classique, rapide et blitz - et sera numéro 1 mondial dans les trois classements en janvier 2020 !

Il s'est adjugé cet ultime tournoi en venant à bout en départage d'Hikaru Nakamura, seul joueur capable de suivre la cadence infernale, résumée par le score impressionnant de 16,5/21. Le GMI américain, sous pression dans la première partie, a manqué une belle opportunité en finale après un oubli de Carlsen avant d'être dominé dans la seconde partie. 

Carlsen a remporté son cinquième titre mondial en blitz et son troisième en rapide auxquels s'ajoutent quatre succès en classique, soit un total de 12 titres mondiaux !

Vladimir Kramnik est, pour sa part, allé chercher une superbe médaille de bronze, comme il l'avait déjà fait en 2015, à Berlin. Cette performance est d'autant plus remarquable que le 14ème champion du monde est à la retraite depuis janvier.

Aussi, l'un des moments les plus attendus de ce tournoi était celui où il rencontrerait Carlsen, à condition de performer suffisant pour gagner ce droit. Euphorique dans cette seconde journée de blitz, Big Vlad semblait être celui capable de chambouler la hiérarchie mais la classe naturelle de l'actuel champion du monde a surpassé celle de l'ancien. Plus tard, alors qu'il rejoignait Peter Leko dans le stand des commentateurs (pour des retrouvailles historiques entre ces deux protagonistes du match pour le titre mondial de 2004 !), Kramnik a été limpide quant à l'impression que lui a laissée Carlsen ces jours-ci :

"Que dire. C'est le meilleur. Ce serait une surprise qu'il ne gagne pas".

Leur partie illustre parfaitement le style avec lequel Carlsen a dominé le tournoi : en rameutant une armée de pièces sur le roi adverse afin de créer une attaque décisive.

Dans la foulée, la 19ème ronde, véritable tournant de la journée, allait connaître un scénario que personne n'aurait pu imaginer. Carlsen faisait face à l'étoile montante iranienne Alireza Firouzja, qui après une partie à rebondissements, s'est retrouvé dans une finale de fous de couleurs opposées avec 3 pions d'avance ! Après avoir fait tomber ses pièces à plusieurs reprises, signes de sa nervosité, Firouzja a pris trop de temps à remettre son roi à l'endroit avant d'appuyer sur la pendule... Un impensable 0.00 s'affichait alors au grand soulagement de son rival. 

Après un court flottement, le point a été donné à Carlsen, bien qu'il ne lui restait plus qu'un malheureux fou, en accord avec les règles de la FIDE. Théoriquement, il pouvait encore mater son adversaire si celui-ci se montrait d'une complaisance absolue. Le paragraphe 6.9 du règlement est très clair :

La partie est nulle, si la position est telle que l'adversaire ne peut pas mettre le roi du joueur mat par une série de coups légaux.

Carlsen Firouzja world blitz 2019
Firouzja discutant avec l'arbitre qui lui explique que, théoriquement, les noirs peuvent toujours mater. Photo: Lennart Ootes/FIDE.

Firouzja a déposé un recours officiel (pour lequel il a dû dépenser 300 dollars) où il proteste à la fois contre le fait que Carlsen ait dit quelque chose à haute voix en norvégien, même si cela s'est produit bien plus tôt dans la partie, et où il soulève un éventuel dysfonctionnement de la pendule. L'appel a été rejeté.

Les commentaires par le GM Dejan Bojkov seront ajoutés prochainement

Carlsen a clôturé son tournoi par deux nulles rapides, portant son bilan de la journée à 4 victoires et 5 nulles, un total insuffisant pour garder ses distances avec Nakamura. L'américain s'est révélé impressionnant, puisqu'il a remporté six victoires et concédé seulement trois demi-points. avec notamment un succès rondement mené contre Maxime Vachier-Lagrave dans la 18ème ronde :

Nakamura Vachier-Lagrave world blitz 2019
Vachier-Lagrave abandonne contre. Nakamura. Photo: Lennart Ootes/FIDE.

Carlsen a admis que dans un tel tournoi, la chance avait un petit rôle à jouer et Nakamura a lui aussi bénéficié d'un coup de pouce de Duda alors qu'il était au bord du précipice :

L'américain comptait un demi-point de retard sur Carlsen avant la dernière ronde et s'est vite aperçu de la nulle rapide de son rival, il savait alors qu'en l'emportant contre Rauf Mamedov, il aurait droit à un match de départage pour le titre. Nakamura a rempli sa mission sans trembler :

Mamedov Nakamura World blitz 2019
Mamedov vs. Nakamura. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

"Nakamura a fait un grand tournoi", a déclaré Carlsen. "Avec un peu de chance, il aurait pu l'emporter haut la main, par exemple avec une autre fin dans ma partie contre Firouzja. Si je n'avais pas pris ce demi-point supplémentaire, je n'aurais pas pu aller au départage".

Championnat du Monde 2019 de blitz | Classement final (Top 20)

Rk. SNo Fed Title Name Rtg Pts. TB1 TB2 TB3
1 2 GM Carlsen Magnus 2865 16,5 261,0 270,0 2721
2 1 GM Nakamura Hikaru 2885 16,5 259,0 268,5 2716
3 16 GM Kramnik Vladimir 2748 15,0 246,5 255,0 2683
4 17 GM Grischuk Alexander 2741 14,0 251,5 260,5 2665
5 12 GM Vachier-Lagrave Maxime 2768 14,0 245,5 255,0 2659
6 50 GM Firouzja Alireza 2649 13,5 265,5 275,0 2733
7 8 GM Artemiev Vladislav 2793 13,5 263,0 273,5 2723
8 5 GM Yu Yangyi 2807 13,5 255,5 265,5 2707
9 20 GM Matlakov Maxim 2720 13,5 254,5 262,0 2694
10 7 GM Duda Jan-Krzysztof 2796 13,5 253,0 263,0 2697
11 9 GM Andreikin Dmitry 2780 13,5 250,5 261,0 2683
12 23 GM Fedoseev Vladimir 2714 13,5 240,5 248,0 2642
13 10 GM Giri Anish 2769 13,5 239,0 247,0 2622
14 15 GM Zubov Alexander 2754 13,5 237,0 246,5 2630
15 31 GM Aronian Levon 2698 13,5 233,5 243,0 2632
16 24 GM Wang Hao 2714 13,5 231,5 239,5 2630
17 113 GM Inarkiev Ernesto 2556 13,5 229,5 236,0 2616
18 6 GM Svidler Peter 2805 13,5 220,5 229,5 2600
19 29 GM Gelfand Boris 2700 13,5 216,0 225,0 2584
20 51 GM Cheparinov Ivan 2647 13,5 213,5 221,0 2576

(Classement complet ici.)

Le règlement revu par la FIDE stipule qu'un match de départage est à présent requis en cas d'égalité pour la première place. Il consiste en deux parties de trois minutes et deux secondes (comme dans le tournoi actuel) et en cas de nouvelle égalité, d'un armageddon.

La première s'est soldée par une nulle tendue, dans laquelle Carlsen a gaffé en finale sans que son rival en profite, le cavalier du norvégien s'en est miraculeusement sorti indemne. 

Carlsen a ensuite gagné de façon convaincante la seconde partie avec les pièces blanches, en réutilisant le système de Londres dans lequel il s'épanouit joute après joute. Peu après l'ouverture, a émergé une position plate, certainement facilement nulle en classique, mais Nakamura a privilégié des options trop passives selon Kramnik ce qui l'a conduit à sa perte.

Nakamura Carlsen 2019 world blitz playoff
Nakamura abandonne au grand soulagement de Carlsen auteur d'un fantastique doublé. Photo: Lennart Ootes/FIDE.

"Je suis très heureux de la conclusion", s'est exprimé Carlsen, vainqueur de son 10ème tournoi en 2019. "La journée a été très difficile et les départages sont toujours très tendus mais j'ai fini par gagner, je suis donc très content. Tout le monde fait des erreurs, les parties ont été rudes mais au final, c'est le résultat qui compte".

FIDE's interview with Carlsen.

Comme si détenir le triple titre mondial n'était pas suffisant, Carlsen a également dépassé virtuellement Nakamura au elo blitz grâce à son ultime gain. Il termine donc cette décennie comme le numéro un mondial en classique, en rapide et en blitz.

Magnus Carlsen 2019 world blitz
Carlsen pendant son interview. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Ce compte-rendu ne serait pas complet sans une démonstration du talent de Vladimir Kramnik, qui a affronté Firouzja juste après l'incident avec Carlsen. Certainement affecté par la tragique tournure des événements, le prodige a cédé en finale après un sacrifice de qualité du russe, témoin de son impressionnante compréhension de la position. 

Comme le lauréat masculin, Lagno a réussi à conserver son titre de championne du monde de blitz acquis en 2018. Elle a fini avec 13/17, soit un demi-point de plus qu'Anna Muzychuk, vaincue dans la dernière ronde par Tan Zhongyi, récompensée de la médaille de bronze.

Lagno a commencé la deuxième journée avec une avance d'un point et a continué d'impressionner en battant avec les pièces noires Alexandra Kosteniuk, à la dérive dans les complications.

Après deux nulles dont une contre Muzychuk, Lagno a subi sa première défaite face à la vétérante MI Alisa Galliamova, dans une série euphorique de 6 victoires, La tenante du titre se reprenait dans la foulée avec 2 gains et une nulle qui la plaçaient à égalité en tête avec Muzychuk avant la dernière ronde.

Sa nulle contre Stefanova s'est avérée suffisante en raison de la défaite de sa rivale.

Tan Zhongyi Anna Muzychuk world blitz 2019
Tan Zhongyi s'impose contre Anna Muzychuk. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

"Bien sûr, je suis très heureuse. C'était une journée difficile, et avec un peu de chance", a déclaré Lagno, en faisant référence au moment où elle a donné un pion dans la dernière partie. Par la suite, elle a réussi à tenir la nulle et n'a appris qu'après que Muzychuk avait perdu.

Championnat du Monde de blitz féminin 2019 | Classement final (Top 20)

Rk. SNo Fed Title Name Rtg Pts. TB1 TB2 TB3
1 1 GM Lagno Kateryna 2606 13,0 170,5 177,5 2405
2 4 GM Muzychuk Anna 2504 12,5 168,5 176,0 2359
3 6 GM Tan Zhongyi 2480 12,0 167,5 175,5 2401
4 24 GM Gunina Valentina 2366 12,0 164,0 170,0 2359
5 3 GM Kosteniuk Alexandra 2521 11,5 169,0 177,0 2378
6 2 GM Lei Tingjie 2543 11,5 168,5 175,0 2386
7 16 IM Arabidze Meri 2412 11,5 161,5 167,0 2366
8 9 GM Stefanova Antoaneta 2452 11,5 157,0 162,5 2339
9 7 IM Khademalsharieh Sarasadat 2463 11,5 142,0 148,0 2250
10 21 IM Bodnaruk Anastasia 2375 11,0 167,5 173,5 2371
11 38 IM Mammadova Gulnar 2293 11,0 148,5 155,0 2269
12 5 GM Koneru Humpy 2489 10,5 173,5 181,5 2384
13 43 IM Munguntuul Batkhuyag 2282 10,5 165,5 172,5 2392
14 20 IM Paehtz Elisabeth 2380 10,5 161,5 168,0 2351
15 13 IM Abdumalik Zhansaya 2415 10,5 161,5 168,0 2320
16 14 IM Galliamova Alisa 2415 10,5 156,0 162,5 2329
17 17 IM Saduakassova Dinara 2390 10,5 156,0 162,0 2284
18 56 GM Zhukova Natalia 2239 10,5 156,0 161,5 2366
19 23 GM Krush Irina 2371 10,5 146,0 152,0 2227
20 46 IM Mkrtchian Lilit 2268 10,5 144,5 152,0 2296

(Classement complet ici)

Intervew de Lagno réalisée par la FIDE.

Les Championnats du Monde de rapides et blitz se déroulent dans la grande arène du complexe olympique de Loujniki à Moscou. Dimanche, débutera le Championnat du Monde de blitz, disputé à la cadence de 3 minutes + 2 secondes par coup. 21 rondes seront étalées sur 2 jours.

Les prix chez les hommes s'élèvent pour chaque compétition à un total de 350 000 $ et un premier prix de 60 000 $ contre 150 000 $ et un premier prix de 40 000 $ chez les femmes.

Trouvez davantage d'informations sur les Championnats du Monde de rapide et blitz ici.


La couverture live du dernier jour par Chess.com avec Yasser Seirawan et Robert Hess.

Lagno world blitz 2019 trophy
Blitz : Muzychuk, Lagno, Tan Zhongyi. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Humpy Koneru world blitz 2019 trophy
Rapide : Lei Tingjie, Humpy Koneru, Ekaterina Atalik. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.
Carlsen world blitz 2019 trophy
Blitz : Nakamura, Carlsen, Kramnik. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.
Carlsen world rapid 2019 trophy
Rapide : Firouzja, Carlsen, Nakamura. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.
Prize winners 2019 World rapid blitz chess
Tous les joueurs récompensés en compagnie des officiels. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Previous reports:

Mieux connaître PeterDoggers
Vachier-Lagrave : la route pour les candidats devrait être aussi difficile pour tout le monde

Vachier-Lagrave : la route pour les candidats devrait être aussi difficile pour tout le monde

Carlsen et Koneru triomphent aux Championnats du Monde de rapides

Carlsen et Koneru triomphent aux Championnats du Monde de rapides