Caruana gagne à Londres, Carlsen remporte le Tour
Caruana reçoit le trophée des mains de l'organisateur, Malcolm Pein | Photo : Maria Emelianova/Che

Caruana gagne à Londres, Carlsen remporte le Tour

Fabiano Caruana remporte le London Chess Classic en battant Ian Nepomniachtchi au départage. Les deux joueurs avaient réalisé un score de 6/9. Magnus Carlsen, vainqueur de Levon Aronian dans la dernière ronde, remporte le classement général du Grand Chess Tour 2017.

Nepomniachtchi obtint une nulle très rapide contre MVL : 19 coups en seulement 22 minutes ! De son côté, Fabiano Caruana parvenait à vaincre Michael Adams au bout de l'effort, tandis Wesley So battait Vishy Anand le jour de l'anniversaire de ce dernier.

London Chess Classic 2017 | Résultats de la ronde 9

Fed Nom Résultat Fed Nom
Ian Nepomniachtchi ½-½ Maxime Vachier-Lagrave
Levon Aronian 0-1 Magnus Carlsen
Fabiano Caruana 1-0 Michael Adams
Viswanathan Anand 0-1 Wesley So
Sergey Karjakin ½-½ Hikaru Nakamura

"Lorsque l'on a un demi-point d'avance, la meilleure stratégie est de ne pas perdre, mais bien sûr, je ne suis pas très content de ma partie du jour. Personne n'a du aimer, et croyez-moi, moi non plus."

C'était ce que déclarait un Ian Nepomniachtchi très honnête à la fin de sa partie du jour. Ce faisant, il donnait au Grand Chess Tour plus de munitions pour défendre le changement de format prévu pour l'année prochaine : impossible de viser ce genre de nulle rapide dans un format à élimination directe.

"A un moment, j'aurais pu choisir de jouer une partie longue, mais elle se serait sans doute soldée par la nulle de toutes façons. Maintenant, si Fabi gagne, j'aurais pu prendre un maximum de repos avant le départage. En tout cas, plus que lui. Ce n'est peut-être pas la stratégie la plus intelligente, mais je n'en avais pas d'autre !" a ajouté l'intéressé.

Ian Nepomniachtchi, London 2017

Nepomniachtchi : "Ce n'est peut-être pas la stratégie la plus intelligente, mais je n'en avais pas d'autre !" | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Maxime Vachier-Lagrave, qui conduisait les pièces noires, n'avait rien à se reprocher, mais il a tout de même tenu à se justifier : "Tout d'abord, je n'étais pas sûr des intentions de Ian avant la partie. Fabiano pouvait toujours le rattraper, je ne me doutais donc pas qu'il avait l'intention de forcer la nulle, comme dans la partie." a déclaré le français.

"C'est le problème de mon répertoire limité : je peux essayer de jouer un début assez déséquilibré, mais c'est très difficile. Si j'essaye de jouer l'est-indienne, par exemple, après ...e5, les blancs peuvent jouer dxe5, échanger les dames, et obtenir la nulle facilement. Je me suis dit qu'il fallait que je joue ce que je connais le mieux, et que s'il parvenait à forcer la nulle, tant pis... Il est difficile de trouver le bon équilibre dans ces situations."

Vachier-Lagrave vs Nepomniachtchi, London 2017

A la fin de la partie, plusieurs scénarios étaient encore possible, comme le mentionnait le compte twitter officiel de l'événement :

1) Caruana bat Adams : Nepo et Caruana vont au départage, Carlsen remporte le Tour pour 1/2 point

2) Adams bat Caruana : Nepo remporte le London Chess Classic, MVL remporte le Tour pour 1/2 point

3) Aronian bat Carlsen : Nepo remporte le London Chess Classic, MVL remporte le Tour pour 1/2 point

4) Tous font nulle : Nepo remporte le London Chess Classic, Carlsen remporte le Tour pour 1/2 point

La partie suivante n'avait aucune influence sur tous ces calculs. Après huit nulles consécutives, Wesley So terminait son tournoi en beauté en battant Vishy Anand. La légende indienne, qui fêtait son 48ème anniversaire, semblait à bout de forces. 

Les noirs étaient bien dès l'ouverture, un Giuoco Pianissimo. Puis l'américain pris lentement le contrôle de la position, dominant son adversaire. L'année dernière, So avait battu Nakamura le jour de son anniversaire. Cette année, c'était au tour d'Anand. "Ce n'est pas très agréable pour un joueur d'échecs de devoir jouer le jour de son anniversaire." ajoutait So.

Il est vrai que dans cette partie, Anand s'est effondré avec une rapidité peu caractéristique. Court-circuitant les interviews d'après-match, le champion indien est parti faire ses course de Noël.

Merci à tous pour vos messages. Sur le plan échiquéen, ce fut une mauvaise journée. Akhil croit que je suis à Londres pour acheter un Père Noël. Je vais donc faire cela. Où pourrais-je trouver un Père Noël (et son renne Tonnerre) qui rentre dans une valise ?


Parlons un peu de Magnus Carlsen. Après une journée très difficile la veille, qu'allait-il se passer pour le champion du monde ? Eh bien, comme la veille, les débuts furent très laborieux...

Levon Aronian obtint une finale très prometteuse. Les blancs ont la paire de fous, et le centre noir semble facile à attaquer. A l'approche du 40ème coup, Aronian choisit une suite créative ("Je pensais qu'il fallait que je force le gain ici." a déclaré l'arménien après la partie) qui forçait son adversaire à trouver des coups de défense compliqués.

Carlsen les trouva, pris le contrôle de la partie, et s'adjugea le Grand Chess Tour dans l'opération.

Magnus Carlsen vs Levon Aronian, London 2017

Encore une partie "not so smooth" pour Carlsen. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

"J'ai commis quelques gaffes, et... je ne sais pas trop ce qui s'est passé." a ajouté Aronian, qui s'est rendu compte bien trop tard qu'il pouvait être moins bien dans cette finale. "D'un point de vue pratique, ma décision de ne pas prendre en d6 est plus que discutable... C'est la honte."

Carlsen : "Je m'étais fixé comme objectif de gagner. Je n'ai même pas consulté le classement général, j'ai juste supposé qu'il me fallait gagner. Juste avant la partie, je me suis rendu compte qu'une nulle pouvait suffire, mais ça n'a pas changé mon état d'esprit : je voulais jouer. Et ça tombe bien, il voulait jouer aussi."

Les deux joueurs évitèrent consciencieusement toutes les lignes théoriques. "J'ai fait une terrible erreur" a ajouté le norvégien. "13...Fd6 est un très mauvais coup. J'ai totalement manqué son plan avec Cc3 et a4, et ma position est vite devenue nauséabonde."

Magnus Carlsen, London 2017

Carlsen est passé près de la correctionnelle. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

"Il devait être tellement énervé de ne plus être gagnant qu'il a décidé de ne pas prendre la nulle quand il aurait dû. Ce fut ma chance."

Carlsen a admis avoir manqué d'énergie tout au long du tournoi. "Je suis très mécontent de mon jeu. Pas d'énergie, pas de confiance, il n'y avait pas grand chose à sauver." 

Dejan Bojkov, Game of the Day

L'analyse du jour, par le GMI Dejan Bojkov

Carlsen n'a pas mis ses performances sur le dos du rhume dont il a souffert pendant le tournoi. "J'ai déjà bien joué en étant malade. Le problème, c'est que je n'avais pas beaucoup d'énergie dès le début du tournoi. C'est ce qui a le plus joué."

Magnus Carlsen Wins Grand Chess Tour

Carlsen remporte le Grand Chess Tour. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

"J'ai joué les parties au coup par coup. Je n'avais pas d'idées, pas de plans, rien du tout. Il faudra que je m'organise mieux lorsque je joue des tournois l'hiver. On peut vite se sentir déprimé lorsqu'il fait nuit dehors. Il est plus difficile de trouver l'énergie pour bien jouer."


Chess.com a interviewé un Carlsen très fatigué (en anglais).

En fin de compte, Fabiano Caruana parvint à accéder au départage. Malgré des pions triplés (!) contre Michael Adams, Caruana est parvenu à prendre l'avantage. Pourtant, Adams semblait être le seul à pouvoir jouer pour le gain après 32...Td5. "Un moment, j'étais prêt à prendre la nulle. Je me contentais de répéter les coups..." a commenté Caruana.

Il trouva néanmoins le très joli 37.Tf3 pour liquider dans une finale avant un pion de plus. Adams aurait peut-être pu défendre un peu mieux, mais Caruana était trop fort.

Fabiano Caruana vs Michael Adams, London 2017

Carlsen, victorieux, jette un œil sur la partie Caruana-Adams avant de quitter la salle de tournoi. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Peu avant le départage, Carlsen fût fêté sur la scène principale pour sa victoire finale. Le champion semblait avoir retrouvé des couleurs, félicitant l'organisation pour une saison riche en rebondissements. Il a notamment salué la belle victoire de Maxime Vachier-Lagrave à la Sinquefield Cup ("Totalement méritée", d'après lui).

Malgré son match de championnat du monde prévu en novembre, Carlsen semble partant pour participer au Tour la saison prochaine. Autre bonne nouvelle, le champion ne semble pas avoir perdu son humour pince-sans-rire. Il a remercié "tout le monde, même ceux qui ne peuvent pas me supporter."

London Chess Classic 2017 | Résultat du départage

Fed Nom P1 P2 P3 P4 Score
Fabiano Caruana ½ ½ ½ 1
Ian Nepomniachtchi ½ ½ ½ 0

Le départage commençait par deux parties de 10 minutes avec 5 secondes de délai, qui finirent toutes deux par des nulles. Dans la première en 5/3, Caruana semblait devoir l'emporter lorsque Nepomniachtchi gaffait une pièce dans l'ouverture. C'était sans compter sur la pugnacité du russe, qui profitait du zeitnot de l'américain pour sauver la nulle.

Caruana - Nepomniachtchi, London 2017 playoff tiebreak

Nepomniachtchi, avec une pièce en moins, est parvenu à sauver la nulle. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

"Je ne pense pas m'être mis trop de pression" a déclaré un Caruana philosophe à propos de cette partie. "Il a fait preuve d'une résistance extrême. Il m'a posé des problèmes en permanence, notamment en jouant très vite. J'ai trop laissé mon temps filer, et voilà le résultat. Mais je n'étais pas trop déçu. Après avoir joué six heures contre Mickey, j'étais tout simplement trop fatigué pour ressentir la moindre pression. C'était sans doute un mal pour un bien."

Et pour faire descendre la pression, quoi de mieux que d'assister au blitz amical opposant dans la salle VIP Lawrence Trent, avec trois minutes, à MVL, avec une minute ? C'est ce qui fit Caruana pendant sa demi-heure de pause !

Vachier-Lagrave vs Trent, London

MVL contre Trent avec Tania Sachdev, Caruana et sa petite amie en kibbitzeurs. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Le second blitz fut complètement fou, le roi noir montant jusqu'à la case d4 ! Les blancs étaient gagnants, mais difficile de convertir, surtout avec quelques secondes seulement à la pendule ! Un terrible contre-échec à la découverte au 66ème coup mettait fin aux espoir de Nepo.

Fabiano Caruana

Fabiano Caruana remporte le London Chess Classic 2017. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

C'est la première victoire de Caruana en super-tournoi depuis Dortmund 2015, et sa première dans un super-tournoi avec Carlsen depuis sa performance légendaire à la Sinquefield Cup 2014. C'est également sa première victoire à Londres. "Un plaisir énorme" pour l'italo-américain.

Comment a-t-il fêté ça ? "En sortant ce soir ! Je n'ai pas encore eu la chance de vraiment voir Londres." a-t-il conclu avec le sourire.

Chess.com a interviewé Caruana (en anglais)

Les deux "finalistes" ne jouaient que pour le trophée : ils partagent les prix et repartent tous deux avec 62 500$. Avec 245 427$, Carlsen est le plus grand gagnant du Tour, tandis que Maxime est le seul autre joueur à gagner plus de 200 000$ cette saison. Nepomniachtchi est le troisième plus grand gagnant financier.

2017 London Chess Classic Final Standings

2017 Grand Chess Tour Final Standings

Bravo à Fabiano Caruana, l'un des joueurs les plus sympas du circuit ! A.Gupta

*********

Bravo à Fabiano pour sa victoire à Londres, et à Magnus pour avoir gagné le GCT. Un beau tournoi pour moi, mais la fin est un peu triste... I.Nepomniachtchi

*********

Bravo au numéro 2 mondial Fabiano Caruana pour sa victoire à Londres. Il s'est amélioré à chaque tournoi ! Et bravo à Magnus pour sa victoire finale. Il n'était pas au mieux à Londres, mais il a tout même montré toute sa classe et son caractère. G.Kasparov

Le tournoi a commencé par 19 nulles sur les 20 premières parties, mais pourtant, un seul joueur finit avec neuf nulles au compteur : Nakamura. De quoi déclencher les railleries d'un certain Anish Giri...

Félicitations à l'américain, qui, contre vents et marées, a montré tout son courage et sa régularité en obtenant le résultat de rêve ! A.Giri

Mieux connaître PeterDoggers
Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Karjakin et Kramnik à Nice ce week-end !

Karjakin et Kramnik à Nice ce week-end !