Caruana remporte le Grenke Chess Classic
Carlsen a chaudement félicité Caruana au terme de la cérémonie de clôture | Maria Emelianova/Chess.com.

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

"Je ne pensais pas vraiment gagner le tournoi, mais j'ai eu des chances, et je les ai saisies." Après sa victoire dans le tournoi des candidats, Fabiano Caruana enchaîne en beauté en remportant le Grenke Chess Classic. Le GMI américain a disposé de Nikita Vitiugov pour terminer avec un point d'avance sur Magnus Carlsen, qui a annulé contre Vishy Anand.

Caruana : “J'ai pris le tournoi des candidats très au sérieux. Nous avons énormément travaillé, et je pense que c'est ce travail et cette forme du moment qui a porté ses fruits ici, malgré le manque de fraîcheur. J'ai plus ou moins bien calculé tout au long de la semaine. J'ai parfois fait preuve d'impatience, et par conséquent joué quelques coups douteux, mais j'ai eu de la chance, car jamais ils ne se sont retournés contre moi."

Avant le tournoi, le nouveau challenger de Carlsen ne s'attendait pas à jouir d'une grande énergie, et comptait uniquement jouer le Grenke Chess Classic "pour s'amuser". Peu s'attendait à le voir triompher, lui y compris. Pourtant, il s'est bel et bien octroyé une troisième victoire en quatre tournois majeurs, après le London Chess Classic 2017 et les Candidats 2018.

Caruana Wins Grenke 2018

Caruana et son trophée. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Seul le Tata Steel, en début d'année, lui a échappé. "Rustam [Kasimdzhanov, son second, NDLR] me dit de ne pas compter Wijk an Zee, mais je pense qu'il ne faut pas l'oublier."

Son tournoi fut remarquablement similaire à celui des candidats. Il termine sur le score de +4, avec une victoire dans la dernière ronde où il a joué la défense russe avec les noirs. Pourtant, là encore, une nulle suffisait largement à l'emporter.

Je dois bien avouer que lorsque j'ai vu Caruana adopter la défense russe, j'ai trouvé cela bien triste, et j'ai espéré que cette solidité ne soit que temporaire. J'imagine qu'aujourd'hui, il l'adore ! Bientôt, tout le monde voudra la jouer...

Cette victoire contre Vitiugov fut marquée par une nouveauté très précoce : Dès le cinquième coup, Caruana proposait l'étrange ...Dd7.

Dans cette position, il avait pris en d2 contre Alexander Grischuk dans la dernière ronde des Candidats, et avait ensuite envisagé jouer ...Dd7 la prochaine fois. "J'ai eu du mal à m'y résoudre, c'est un coup qui semble vraiment étrange." a-t-il ajouté "mais il faut prendre en compte le facteur psychologique : votre adversaire ne comprend pas ce que vous faîtes !"

Vitiugov vs Caruana at Grenke 2018

Caruana a surpris son adversaire dès le cinquième coup. | Maria Emelianova/Chess.com.

Vitiugov a bien réagi, mais ni Anand ni Carlsen, qui commentaient la partie après leur post-mortem, n'étaient convaincus par le plan Cf3-g5xe6 conjugué à la poussée du pion a. "La position réclame le coup c3" a ajouté Carlsen, qui voyait bien ce coup joué avec f4 pour un jeu blanc sans risque.

Anand ajouta, le sourire aux lèvres "On dirait que tout le monde veut prendre en e6 lorsque Fabi joue la défense russe !"

Au 18ème coup, Caruana avait déjà une partie très confortable, et la position des blancs empirait alors que Vitiugov perdait deux tempi dans une manœuvre de cavalier douteuse. Une fois le coup ...Td3 joué, Caruana se sentait déjà stratégiquement gagnant.

null

L'analyse du jour par le GMI Dejan Bojkov

Vitiugov stops the clock and resigns his game with Caruana. Grenke

Au 40ème coup, après avoir analysé la position pendant un instant, Vitiugov arrête la pendule et tend la main. | Maria Emelianova/Chess.com.

"Toute la semaine, mon niveau d'énergie était assez bas" a admis Caruana. "Vers la fin, j'étais lessivé. J'avais prévu de finir en roue libre, mais les chances de gain se sont succédé !"

Le vainqueur a également reconnu n'avoir quasiment pas préparé ses parties, économisant son énergie et comptant sur le travail ayant déjà porté ses fruits à Berlin.

"Je ne peux pas dire que j'ai exceptionnellement bien joué, mais j'étais en confiance, et j'ai su saisir les occasions. Avec un peu de chance, cela a suffit. Je ne peux pas dire que j'ai fait quoi que ce soit d'extraordinaire, mais gagner deux parties avec les noirs en fin de tournoi reste relativement rare. J'ai sûrement fait pas mal de bonnes choses, mais j'avais tout de même l'impression de mieux jouer à Berlin pendant les Candidats."

Caruana at Grenke 2018

Caruana garde les pieds sur terre après sa victoire au tournoi Grenke. | Maria Emelianova/Chess.com.

Il est à noter qu'après sa défaite contre Sergey Karjakin aux Candidats, Caruana a scoré 4,5/5 avec les pièces noires.

Caruana : "Peut-être que cela montre simplement que je ne poussais pas trop avec les blancs et que mes adversaires prenaient des risques pour me battre quand j'avais les noirs. J'avais aussi l'impression qu'ils jouaient des lignes qu'ils ne connaissaient pas trop, et généralement, ça aide. Avec les blancs, je n'obtenais généralement aucun avantage dans l'ouverture, alors qu'avec les noirs, j'avais des positions jouables et même souvent plutôt confortables."

Caruana Grenke Gustafsson Leko

Caruana entouré de Jan Gustafsson et de Peter Leko à l'issue du tournoi. | Maria Emelianova/Chess.com.

J'ai gagné le Grenke Chess Classic avec un point d'avance ! Quel mois de rêve ! Maintenant, en route vers St Louis, où je jouerais bientôt le Championnat des Etats-Unis.

Caruana termine donc avec un point entier d'avance sur Magnus Carlsen, qui remporte deux parties et en annule sept, dont la dernière contre Viswanathan Anand

Anand vs Carlsen Grenke 2018

Une affiche bien connue entre deux hommes qui se sont affrontés deux fois pour le titre mondial. | Maria Emelianova/Chess.com.

Les deux hommes avaient des raisons d'être déçus. Anand, par sa maigre performance, et Carlsen, car il ne remporte pas le tournoi. Mais ils étaient pourtant satisfaits de leur prestation dans la dernière ronde.

Le champion du monde choisit la sicilienne classique (2...d6 et 5...Cc6), une ouverture à laquelle Anand ne s'attendait absolument pas : "J'ai été très surpris de le voir saisir le cavalier." Pas de problème, cependant : l'indien a une grande expérience dans les positions issues de la variante Rauzer (6.Fg5).

Anand vs Carlsen Grenke 2018

Au lieu du standard 5...a6 de la Najdorf, Carlsen opte pour 5...Cc6, comme Caruana dans sa partie fatidique contre Karjakin lors du tournoi des candidats de Moscou, en 2016. | Maria Emelianova/Chess.com.

Anand sentait un léger avantage à la sortie de l'ouverture, mais sans parvenir à l'exploiter pour autant.

Carlsen choisit ensuite de faire grand roque "à la main" en jouant Tc8-c7 et Re8-d8-c8, ce qui, comme nous l'a confirmé son secondant Peter Heine Nielsen, est "une manœuvre bien connue datant des années 60".

Après un coup 24.f4 un peu imprudent, Carlsen parvint à percer au centre. Et il semblait soudain avoir tout ce dont il avait besoin pour l'emporter : "un grand bazar".

Mais les deux joueurs trouvèrent une série de coups précis, et soudain, la partie était vidée de toute sa substance. La bataille avait été belle, mais il était temps de signer le traité de paix.


Anand : "J'ai complètement oublié le reste du tournoi. C'est un mécanisme de défense... Quelle semaine horrible ! Cela dit, mais partie du jour n'était pas trop mauvaise."

Carlsen : “J'ai bien aimé la partie d'aujourd'hui, elle était intéressante. Mais en général, je ne suis pas très content de la qualité de mon jeu et du contenu des parties. C'était clairement moins bon que lors de mes derniers tournois. Le résultat en lui-même n'est pas catastrophique, (...) je ne suis pas aux anges, mais je suis impatient d'en découdre à nouveau."

Anand vs Carlsen Grenke 2018

Carlsen termine second avec un score de +2.

Chess.com a interviewé Carlsen. Nous avons notamment évoqué son match contre Caruana, qui aura lieu en novembre (en anglais) :

Les trois autres parties du jours se terminèrent également par des nulles. Le duel entre Levon Aronian et Matthias Bluebaum, fut intéressant, particulièrement à la pendule. L'arménien, sûr de sa préparation, blitza tous ses coups, tandis que Bluebaum dut réfléchir longuement pour éviter tous les pièges. Mission accomplie pour le jeune allemand, qui sauve la nulle et termine le tournoi à l'équilibre. Aronian finit à +1, comme Vitiugov et MVL. Il n'aura pas subi les affres de la défaite, ce qui est en soi une bonne chose après le désastres des candidats.

Aronian vs Bluebaum at Grenke 2018

Anand surveille la partie Aronian - Bluebaum. | Maria Emelianova/Chess.com.

Georg Meier termine en dernière place, mais il aurait clairement pu prétendre à mieux. L'allemand à loupé sa chance à plusieurs reprises, notamment dans la dernière ronde contre Maxime Vachier-Lagrave. Lors de la post-mortem, Maxime a reconnu avoir eu de gros problèmes tout au long de la partie.

Meier vs Vachier-Lagrave, Grenke 2018

MVL a eu beaucoup de mal contre Meier. | Maria Emelianova/Chess.com.

Hou Yifan - Arkadij Naiditsch fut la dernière partie à se terminer. Avec un pion de plus dans une finale de cavaliers, la chinoise semblait avoir de bonnes chances de victoire. Il est probable qu'elle ait effectivement loupé un gain.

Hou Yifan Grenke 2018

Hou Yifan, bien concentrée, est passée tout près du gain. | Maria Emelianova/Chess.com.

Grenke Chess Classic 2018 | Classement final

# Fed Joueur Elo Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Pts SB
1 Caruana,F 2784 2896 ½ ½ 1 1 ½ ½ ½ 1 1 6.5/9
2 Carlsen,M 2843 2803 ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 ½ 5.5/9
3 Aronian,L 2794 2768 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ 5.0/9 21.75
4 Vitiugov,N 2735 2774 0 ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ 1 5.0/9 20.5
5 Vachier Lagrave,M 2789 2769 0 ½ ½ ½ ½ 1 1 ½ ½ 5.0/9 20.25
6 Bluebaum,M 2631 2747 ½ ½ ½ 0 ½ 1 ½ ½ ½ 4.5/9
7 Anand,V 2776 2653 ½ ½ ½ ½ 0 0 ½ ½ ½ 3.5/9 16
8 Hou Yifan 2654 2666 ½ 0 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ 3.5/9 15.5
9 Naiditsch,A 2701 2661 0 0 0 ½ ½ ½ ½ ½ 1 3.5/9 13.75
10 Meier,G 2648 2625 0 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ 0 3.0/9

Fabiano Caruana remporte le GRENKE Chess Classic avec une belle victoire contre Nikita Vitiugov. Bravo à lui !

********

Fabiano Caruana en force ! Encore une victoire, bravo ! Ça fait trois sur quatre...

Group photo Grenke 2018

Participants, organisateurs et sponsors réunis pour la photo de groupe finale. | Maria Emelianova/Chess.com.

Le Grenke Chess Classic était un tournoi fermé toutes rondes se tenant à Karlsruhe (ronde 1 à 3) et Baden-Baden (ronde 4 à 9), en Allemagne. La cadence était de 100 minutes pour 40 coups, puis 50 minutes pour 20 coups et enfin 15 minutes pour finir la partie, avec un incrément de 30 secondes dès le premier coup. Les propositions de nulle n'étaient pas autorisées avant le 40ème coup.

Mieux connaître PeterDoggers
Dvorkovich élu président de la FIDE

Dvorkovich élu président de la FIDE

Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne