Ding Liren triomphe au Grand Chess Tour 2019
Ding Liren avec le trophée du GCT 2019. Photo: Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

Ding Liren triomphe au Grand Chess Tour 2019

PeterDoggers
PeterDoggers
|
1 | Couverture d’événements d’échecs

Ding Liren est le grand vainqueur du Grand Chess Tour 2019, il a pris le meilleur sur Maxime Vachier-Lagrave dans une finale au score étriqué de 16 à 12 - trompe l'œil au vu de son emprise sur le match. Magnus Carlsen a, pour sa part, assuré sa place sur le podium grâce à un succès, pourtant en dents de scie, 17 à 11 contre Levon Aronian.

Le lauréat de l'épreuve est récompensé pour sa performance de la coquette somme de 150,000 $ tandis que son poursuivant ramène 100,000 $ en France. Ils sont tous deux automatiquement qualifiés pour le circuit du Grand Chess Tour 2020 auquel le champion du monde pourra aussi prendre part, le portefeuille alourdi de 60,000 $ (et 302,500 $ au total, soit un peu plus que Ding). Enfin, Aronian se consolera de sa quatrième place avec 40,000 $ empochés à Londres.

2019 Grand Chess Tour final standings prizes
Le classement final du Grand Chess Tour 2019 et les prix associés. Image : Spectrum Studios.

En signant une brillante victoire dans la première partie rapide et en assurant la nulle dans la seconde, Ding a forgé son succès contre MVL avant même la session de blitz, théâtre du relâchement du champion chinois qui n'y marquera qu'un petit demi point sur quatre. Dans le duel pour la troisième place, Aronian et Carlsen se sont échangés les politesses en rapide avant que le numéro un mondial ne scelle le sort du match en remportant le premier de leur blitz.

"Je me sens très heureux après six jours de compétition", a commenté Ding après avoir reçu le trophée de l'organisateur à Londres, Malcolm Pein. "Je joue très bien quand j'arrive à me concentrer sur les parties. Si je ne le fais pas, je peux perdre lourdement comme vous avez pu le voir dans les derniers blitz. Ça prouve qu'avec ma meilleure forme, je peux rivaliser avec n'importe qui."

... Et ce "n'importe qui" inclut Magnus Carlsen.

Ding a démontré tout au long de l'année cette capacité à dominer n'importe lequel de ses rivaux, y compris le champion du monde. Il a remporté la Sinquefield Cup en prenant le dessus sur Carlsen en départages, l'a également battu par deux fois à Calcutta en blitz le mois dernier et maintenant il s'adjuge le titre à Londres.

Sa deuxième place à la Coupe du Monde lui a permis d'officialiser son statut de candidats (bien qu'il se serait qualifié de toute façon grâce au élo), la suite s'annonce donc excitante :

"Je pense que le prochain grand tournoi est celui des candidats, je vais avoir plusieurs mois pour me reposer et me préparer ", a conclu Ding.

2019 Grand Chess Tour London Chess Classic stage spectators
La perspective des spectateurs. Photo: Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

Le numéro un chinois a entamé sa dernière journée à Londres avec une avance de six points grâce à sa victoire dans la deuxième partie classique du match. Sa brillante entrée en matière dans la session de rapides a, plus ou moins, mis fin aux espoirs de Vachier-Lagrave d'un retour miracle.

Bref intervenant dans l'émission officielle, Garry Kasparov a applaudi le choix de MVL d'oser jouer une Benoni avec les noirs mais a critiqué la combinaison des coups Ca6 et Ff5, avant de rajouter : "si vous êtes contraint de jouer Ff8, c'est déjà très mauvais signe".

Par la suite, il s'est avéré que Ding s'attendait à cette ligne, ce qui a justifié son approche ambitieuse d'opter pour 6.d5 plutôt qu'une ligne tranquille : "Au final, j'ai décidé de jouer pour le gain !".

Ding showing his game for the live broadcast on a touch screen. Grand Chess Tour
Ding montrant sa partie en direct sur l'échiquier digital. Photo: Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

De 9-3, le score est passé à 13-3 pour Ding, qui n'a eu besoin que d'une nulle (deux points !) dès la deuxième partie rapide pour remporter le match où 28 points au total étaient en jeu. Il obtint le résultat recherché assez confortablement :

2019 Grand Chess Tour London Chess Classic Ding Liren trophy
Ding avec le trophée sur scène entre l'organisateur Malcolm Pein (à gauche) et le porte-parole du GCT Michael Khodarkovsky. Photo : Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

Il était compréhensible qu'après un tel accomplissement, synonyme de victoire dans le Grand Chess Tour, Ding ait perdu un peu de sa concentration. Le voir s'incliner dans trois des quatre blitz à suivre demeuraient néanmoins une surprise tant il avait impressionné jusqu'alors.

La dernière victoire de MVL mettait en exergue une joli domination positionnelle :

"Je pense que je devrais avant tout souligner la qualité du jeu de Ding car il a été incroyable hier et qu'il a très bien joué pour conclure le match", a déclaré Vachier-Lagrave. "Puis, pendant les blitz, nous étions beaucoup plus détendus, il était difficile pour nous d'être vraiment concentrés quand le match était terminé. Il a frappé quand cela comptait et il a frappé très, très fort, alors félicitations à lui. J'ai été surclassé !"

Maxime Vachier-Lagrave Sebastien Maze Jules Moussard
Vachier-Lagrave avec ses amis Sebastien Mazé (au milieu) et Jules Moussard (à droite) qui disputaient l'Open. Photo: Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

En compagnie de Ding et Carlsen, MVL s'est qualifié directement pour le Grand Chess Tour de l'année prochaine (voir ci-dessous), mais avant cela, il disputera son tournoi le plus important de l'année : le Grand Prix de Jérusalem, qui commence déjà dans deux jours.

Le match pour la troisième place s'est révélé plus serré que la finale. Carlsen a également commencé la journée avec une avance de 9-3, mais il l'a vue se réduire à 9-7 lorsqu'il s'est précipité dans une position complètement gagnante, laissant son adversaire - qui n'en demandait pas tant - le mater en deux coups !

Carlsen a tout de suite repris le large (13-7) avec panache dans la seconde partie grâce à l'audacieuse marche du pion h et à une subtile manoeuvre de tours. L'issue de la partie s'est cependant décidé quand Aronian a gaffé à son tour :

Une nulle dans le premier blitz a permis à Carlsen d'obtenir les 15 points requis pour sceller le sort du match. Après quoi, les deux joueurs ont terminé les trois dernières parties par les trois résultats possibles.

Carlsen était "OK" avec sa victoire, mais guère emballé : "Je n'ai pas très bien joué, mais heureusement pour moi, lui non plus. (...) Je pense que les deux bonnes personnes se sont retrouvées en finale."

Carlsen Aronian 2019 Grand Chess Tour London Chess Classic
Carlsen remportant le second rapide vs. Aronian. Photo : Lennart Ootes/Grand Chess Tour.

Carlsen est susceptible de disputer les Championnats du Monde de rapide et blitz, mais en attendant, il est impliqué dans une autre compétition où là aussi il ne se débrouille pas trop mal. En tant que grand fan de football (surtout) de Premier League, le champion du monde joue à la Fantasy Premier League depuis quelques années maintenant, et plus tôt cette semaine, il a grimpé à la troisième place d'une liste de plus de sept millions de joueurs dans le monde.

Toutes les parties de dimanche à rejouer/télécharger :

Félicitations à Ding Liren pour sa victoire très impressionnante contre les meilleurs mondiaux à Londres. Un champion du GCT méritant !


Dimanche, les tournois du circuit 2020 ont également été annoncés, pour une tournée réduite par rapport à celle de cette année :

The 2020 Grand Chess Tour tournaments.
Les tournois du GCT 2020. Image: Spectrum Studios.

L'Open classique de Londres

Comme toujours, était organisé parallèlement un open de très forte facture qui a vu l'indien Praggnanandhaa Rameshbabu, 14 ans et l'australien Anton Smirnov, 18 ans, se partager la première place.

Smirnov vient de terminer ses études secondaires et participe actuellement à plusieurs événements en Europe, dont le Tata Steel Challenger en janvier. Grâce à sa performance ici, il se rapproche des 2600 et pourrait bientôt battre le record australien de 2618 de Ian Rogers (qu'il détient depuis janvier 1999). Toutefois, le meilleur rang mondial pour Rogers est le 50e, tache qui s'annonce plus ardue à améliorer.

Toutes les parties de Praggnanandhaa & Smirnov à rejouer ou télécharger :


Précédents articles :

Mieux connaître PeterDoggers
Caruana parachève son triomphe au Tata Steel

Caruana parachève son triomphe au Tata Steel

Vachier-Lagrave : la route pour les candidats devrait être aussi difficile pour tout le monde

Vachier-Lagrave : la route pour les candidats devrait être aussi difficile pour tout le monde