Est-ce que les échecs améliorent les aptitudes cognitives? Ce que dit la science

Est-ce que les échecs améliorent les aptitudes cognitives? Ce que dit la science

PeterDoggers
PeterDoggers
10 mars 2017 à 00:00 |
0 | Divers

D'ordinaire on pense que l'enseignement des échecs à l'école améliore les compétences cognitives des élèves dans d'autres matières, comme par exemple les mathématiques. Est-ce vrai? quel est le consensus scientifique à ce sujet? 

En Février 2015 le parlement Espagnol a voté unanimement une résolution pour que les échecs deviennent une matière scolaire. Dans des pays tel que l'Arménie, la Hongrie ou la Roumanie les échecs sont enseignés depuis déjà plusieurs années. L'idée générale étant que les échecs aideront les enfants d'une manière ou d'une autre.

C'est une croyance populaire, et il y a une certaine logique: les enfants apprenant les échecs seront plus performants dans d'autres matières comme les maths ou les sciences. Cependant ce n'est tellement vrai.

Tribune

Le 23 Février 2017 une tribune a été publiée avec toutes les études scientifiques traitant de la relation entre l'enseignement des échecs et les compétences cognitives. Cette tribune a été écrite par Giovanni Sala et Fernand Gobet du Département des Sciences Psychologiques de l'Université de Liverpool en collaboration avec John P. Foley membre de "Chess in School & Communities" à Londres.

Le début de cet article met en évidence une méta-analyse précédente publiée par Sala et Gobet en Mai 2016. Cette analyse montrait des effets positifs modestes liés aux échecs, dans les résultats en mathématiques ainsi que les aptitudes cognitives des élèves du primaire et du collège.

Cependant l'un des problèmes majeurs dans les recherches sur les effets des échecs dans l'instruction a été souligné: presque aucune étude  dans la recherche jusqu'ici n'a comparé les groupes bénéficiant des échecs avec des groupes actifs de contrôle afin d'éviter l'effet placebo. "Actuellement c'est le problème méthodologique le plus sérieux" ont écrit Sala et Gobet.

Et pour ceux qui souhaitent faire rentrer les échecs dans les écoles (d'avantage), les choses se sont encore empirées sur le front scientifique.

Etude au Royaume-Uni

En Juillet 2016 "l'Education Endowment Foundation" au Royaume-Uni a publié les résultats d'une étude sur deux ans incluant presque une centaine d'écoles. L'expérience a été mené durant l'année scolaire 2013-2014, elle a touché quasiment 2000 élèves (de neuf à dix ans). La moitié de ces élèves a reçu une trentaine d'heures de cours d'échecs 

La conclusion de cette étude montre qu'il n'y a pas de différence significative dans les résultats en mathématiques entre les élèves ayant reçu des cours d'échecs et le groupe de contrôle. les résultats de cette étude ont été largement rapportés dans la presse Britannique. GM Ian Rogers a écrit un article à ce propos pour Chess.com

Lacunes

Mais était-ce si mauvais? Doit-on arrêter les échecs dans les écoles parce que cela n'aide pas vraiment les élèves? Peut-être pas

Dans leur dernier article, Sala et Gobert montre que malgré quelques points forts ( groupes larges et groupes témoin aléatoires) l'étude Britannique connaît aussi quelques lacunes.

Pour commencer l'étude n'a été conduite que sur une année, et était basée sur 25 à 30 heures de cours d'échecs au total. Une question évidente vient à l'esprit: que serait-il arrivé si les enfants avaient reçu plus d'heures de cours?

Ensuite Sala et Gobelet ont émis l'hypothèse que l'étude a pu être entachée par un effet de plafond, ce qui rendrait la mesure d'un quelconque effet problématique.

Bénéfice

Même si l'étude Britannique n'a pas forcément réfuté l'idée "les échecs rendent meilleur en maths", il n'y a pas de preuve pour le moment montrant un lien direct entre l'apprentissage des échecs et une amélioration en mathématiques. Cependant enseigner les échecs dans les écoles peut être bénéfique.

Il a été suggéré par différents scientifiques que les échecs faisaient appel, et éventuellement augmentent, les aptitudes cognitives comme la mémoire, la concentration et l'intelligence fluide. Aussi les échecs peuvent être bénéfique pour les mathématiques et plus largement pour la réussite scolaire en améliorant les capacités de concentration et de résolution de problèmes. Tout cela demande que d'autres recherches soient menées.

Des recherches sur les effets de l'enseignement du jeu d'échecs sont actuellement menées à l'Université du Texas à Dallas. le Docteur Chandramallika Basak y a récemment donnée une conférence communiquant à propos des résultats initiaux de l'étude portant sur 12 enfants dans un club d'échecs local. (Document en PDF Feuilles en PDF Article par Alexey Root).

A ce stade de l'étude le Docteur Basak a remarqué que les enfants qu'elle  suivait au club d'échecs avaient amélioré leur capacité à se concentrer sur un objectif ainsi que leur capacité à remplir des tâches simultanées. Ces améliorations suggèrent que l'enseignement des échecs a le potentiel d'améliorer les "blocs de constructions" d'aptitudes cognitives complexes. Elle planifie de continuer ses recherches en collaboration avec le club d'échecs de Dallas.

Mieux connaître PeterDoggers
Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.