La coupe du monde de la FIDE commence ce week-end

La coupe du monde de la FIDE commence ce week-end

L'un des plus gros événement de la saison échiquéenne mondiale est sur le point de commencer : La Coupe du monde FIDE. Samedi aura lieu la cérémonie d'ouverture, et les parties commenceront dimanche.

De nombreux joueurs, parmi lesquels Hikaru Nakamura et Anish Giri, sont déjà à Tbilisi, capitale de la Géorgie. (La femme d'Anish est d'ailleurs originaire de ce pays.) Il est important de s'habituer au climat local, la température pouvant monter jusqu'à 35°, et au fuseau horaire (UTC+4). 

Premier coup à Tbilissi - Porte e4. #blaguespourries

Les échecs étant un sport d'intérieur, la météo ne posera surement pas problème, même si la plupart des joueurs aiment aller se balader avant ou après leurs parties. Mais toute l'action aura lieu au sein de l’hôtel "Preference Hualing", excentré mais proche du réservoir de la ville. Les deux finalistes joueront au Biltmore Hotel, en centre ville.

Un hébergement onéreux

Le Hualing n'aurait surement pas été le premier choix de la plupart des participants. Situé à six kilomètres du vieux centre de Tbilissi, il propose via le site du tournoi des tarifs de 187$ par nuit en chambre simple et 247$ pour une double. Des prix exorbitants dans une ville où l'on trouve une chambre tout à fait correcte pour 50$ la nuit et un très bon repas pour 10 ou 20$.

Cependant, les joueurs sont obligés d'y séjourner. D'après le règlement officiel (disponible ici en PDF), "pour des raisons administratives et de sécurité, tous les participants sont invités à descendre dans les hôtels officiels".  Le contrat des joueurs stipule en outre que la FIDE "déduira le prix de la chambre" des gains des joueurs. Un joueur éliminé au premier tour gagne 6000$ (4800$ net), et devra donc renoncer à 561$ de cette somme pour les trois nuits passées au Hualing.

Format: classique, rapide et blitz

Néanmoins les joueurs (et les fans !) doivent être très impatients de participer au tournoi le plus excitant de l'année. Contrairement aux autres sports, le format à élimination directe est très rare aux échecs. Il amène souvent des parties particulièrement tendues, car la moindre petite erreur peut vous placer au bord de l'élimination, particulièrement en tie-break, ou le match se décide en rapide, blitz, et même parfois en Armageddon.

Chaque manche commencera par deux parties classiques (sauf la finale, qui en comportera quatre), les tie-breaks seront donc joués tous les trois jours en cas de 1-1 en classique. C'est ce mélange entre classique, rapide et blitz qui a convaincu le champion du monde Magnus Carlsen de participer: "J'adore ce format. Il met en valeur tous les aspects des échecs, du classique au rapide. En plus, tous les meilleurs du monde sont là, et j'ai envie de jouer contre eux, que ce soit pour un titre mondial ou non."

Chess.com a interviewé Carlsen pour parler de sa participation à la coupe du monde.

Le top 16 mondial présent

Fait rare, les 16 premiers mondiaux seront présent à Tbilissi ! Oui, presque tous seront là, ce qui va rendre cette édition particulièrement spéciale.

Les plus forts grand-maîtres absents sont Veselin Topalov (Bulgarie), Leinier Dominguez (Cuba) et Dmitry Jakovenko (Russie). Les anciens vainqueurs présents seront Levon Aronian (vainqueur en 2005), Boris Gelfand (2009), Peter Svidler (2011), Vladimir Kramnik (2013) et Sergey Karjakin (2015). 

Et ils ne joueront pas seulement pour les 1.6 millions de dollars de prix (dont 120 000$ pour le seul vainqueur) : Ce tournoi propose deux places qualificatives pour le Tournoi des Candidats 2018. Il est donc capital  de bien figurer ici pour ceux qui ne peuvent plus se qualifier via les Grand Prix ou en vertu de leur classement.

Sans prendre en compte la présence d'un candidat invité par l'organisation, des joueurs tels qu'Aronian, Giri, Nakamura ou encore Vishy Anand devront absolument réussir leur coupe du monde si ils veulent avoir une chance d'affronter Carlsen pour le titre l'année prochaine.

Le vainqueur de la coupe du monde 2015, Sergey Karjakin, n'aura pas la même pression. En tant que perdant du dernier match de championnat du monde, il est qualifié d'office pour le prochain tournoi des candidats. Son adversaire du premier tour sera le plus jeune participant engagé, le MI australien Anton Smirnov.

128 participants sont engagés, mais ce ne sont pas nécessairement les 128 joueurs les mieux classés du monde. L’événement faisant partie du cycle de championnat du monde, la FIDE utilise plusieurs biais de qualification : le classement elo, les championnats nationaux, les tournois zonaux, et les championnats continentaux. 

C'est pourquoi certains inscrits ont des elo sous les 2500, les 2400, voir même sous les 2300. La tête de série numéro un jouant le 128ème classé au premier tour, Carlsen affrontera le nigérian Oluwafemi Balogun (2255) . La tête de série numéro deux Wesley So jouera contre le colombien Joshua Daniel Ruiz Castillo (2377).

null

Comment suivre l'événement :

Chess.com diffuse les parties de tous les grands tournois mondiaux sur Chess.com/Live, et la coupe du monde ne fera pas exception à la règle. En outre, sur Chess.com/TV, les commentaires en direct seront assurés par les Chessbrahs, un des plus belle équipe de commentateurs du monde avec les GMI Eric Hansen, Robin van Kampen et Yasser Seirawan ainsi que le MI Aman Hambleton.

Quel est votre pronostic ? Dites le nous dans les commentaires.

Blitzstram et le GMI Fabien Libisewski, eux, ont déjà un avis :


Related reports

Mieux connaître PeterDoggers
Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Caruana remporte le Grenke Chess Classic