Nepomniachtchi bat Aronian au terme d'un match à couper le souffle

Nepomniachtchi bat Aronian au terme d'un match à couper le souffle

SamCopeland
NM SamCopeland
23 août 2017 à 19:28 |
0 | Infos - Chess.com

Ian Nepomniachtchi a résisté avec talent et ruse au terrible retour de Levon Aronian dans la portion bullet. Il affrontera Sergey Karjakin en quarts de finale. Aronian a largement dominé le début de match. Mais grâce à une meilleure gestion de la pendule, quelques astuces en zeitnot et (malheureusement) une meilleure connexion internet, Nepomniachtchi est parvenu à s'imposer pour ses débuts dans le Speed Chess Championship.

C'est la deuxième année consécutive qu'Aronian subit les affres d'une élimination au premier tour. L'année dernière, il avait chuté face à Alexander Grischuk.

null

Pour l'instant, Aronian est le joueur de l'année 2017. Vainqueur de l'Altibox Norway Chess, du Grenke Chess Classic, et du Saint Louis Rapid & Blitz, il a récemment fait son retour au dessus de la barre des 2800 elo. Après une saison 2016 décevante, il a tenu la promesse faite à ses fans en rebondissant avec succès. Son union avec la MIF Arianne Caoili, qui sera célébrée en Septembre, n'est peut-être pas étrangère à cet état de forme. L'année 2017 est décidemment un grand cru pour l'enfant chéri de l'Arménie.

Pour Nepomniachtchi, en revanche, l'année 2017 a été plus mitigée. Il l'a commencé au 11ème rang mondial, mais au lieu de s'imposer dans le top 10, il est redescendu à la 21ème place. Considéré par Alexander Morozevich comme l'un des joueurs le plus talentueux du monde, Nepomniachtchi a été critiqué par ses pairs pour son manque de discipline. Mais la discipline n'est pas une vertu cardinale en blitz, où il a clairement sa place parmi les tous meilleurs du monde.

Beaucoup s'attendaient à ce que ce match soit le plus disputé du premier tour du Speed Chess Championship.

null

Aronian à l'attaque

Le match commence par une nulle sans concession où les deux joueurs montre d'emblée leurs intentions : Pas de quartier ! Dans la deuxième partie, Aronian l'emporte avec brio et prend les commandes du match. "Nepo" revient très vite grâce à une jolie victoire dans la troisième partie, où il réfute avec intelligence la tentative de contre-jeu sur l'aile roi de son adversaire.

Après une autre (rare) nulle, Aronian s'impose à nouveau. Il s'agit d'une des victoires les plus éxpéditives du match. Son plan avec Ff4 et h4-h5 aura fait plaisir au GMI Simon Williams, qui recommande cette approche. Nepo préfère abandonner avant de succomber à un très joli mat.

null

On ignore à quel occasion Aronian fut aussi souriant, mais on imagine que ce pourrait être après cette partie...

Levon a l'air d'apprécier !

Après une autre belle victoire d'Aronian, nouvelle nulle. C'est le moment que choisit Nepomniachtchi pour remporter une de ses plus convaincantes victoires du match. La portion de blitz 5|2 se termine donc par la partie d'échecs 960 prévue à la fin de chaque phase du match. Nepo prend rapidement le contôle de la position avant de louper un piège tactique tendu par Aronian (encore un !). C'est alors au tour de Levon de faire souffrir son adversaire.

Mais que serait le blitz sans les coups de théâtres ? Après une prise naturelle, la tour d'Aronian se retrouve en péril, et Nepo ne se fait pas prier pour lui ravir la victoire est terminer la portion 5|2 avec un seul point de retard.

null


Scores après la portion 5|2

Joueurs FED 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Score
Ian Nepomniachtchi ½ 0 1 0 ½ 0 0 ½ 1 1 4.5
Levon Aronian ½ 1 0 1 ½ 1 1 ½ 0 0 5.5

La panne de réseau

Avec deux victoires consécutives, Nepo monte en puissance, mais Aronian reste impassible et garde de bonnes chances de gain pendant presque toute la première partie en 3|2 (même si après analyse, il s'avère que la position était nulle). Malheureusement, il perd au temps et se voit déconnecté. Ne pouvant se reconnecter avant la partie suivante, il se voit pénaliser d'un point, sanction prévue par le règlement. Daniel Rensch a plus tard fait une déclaration sur le sujet. Citons ici le passage du règlement correspondant :

"Dans le cas où un joueur ne serait pas en ligne et connecté au serveur live de Chess.com à l'heure officielle du début du match, il se verra déduire les secondes et les minutes perdues sur la durée totale du match, et sera potentiellement pénalisé d'un ou de plusieurs points selon la durée totale de son absence et le contrôle du temps en vigueur."

"En cas de maladresse, aucun coup ne peut-être repris. En d'autres termes, si un joueur ne met pas sa pièce sur l'emplacement désiré, il ne sera pas autorisé à reprendre son coup. De la manière, si il perd au temps en raison d'une connexion défaillante, le résultat sera entériné sans contestation possible. Le joueur reconnait maîtriser le fonctionnement des échiquiers virtuels de Chess.com et le mouvement des pièces à la souris, et garanti la stabilité de sa connexion. 

Sans doute agacé par cet incident indépendant de sa volonté, Aronian perd les deux parties suivantes. Nepo (et son amie Caïssa Wanadoo, déesse des échecs en ligne) remporte donc son sixième point d'affilé et prend un avantage de trois parties.

null

On ignore à quel moment ce tweet fut publié, mais probablement après ces six victoires...

Toujours aussi combatif, Aronian contre-attaque et l'emporte, mais Nepo ne s'en laisse pas conter et gagne dans la foulée la plus belle partie du match en sacrifiant sa dame dans le style de Legal, sa puissante paire de fous dominant les têtes couronnées d'Aronian.

Le match continue par deux nulles de suite (ce qui n'arrivera qu'une seule fois). Aronian remporte ensuite la partie d'échecs 960 et réduit l'écart à deux points avant la portion la plus rapide.

Scores après la portion 3|2

Joueur FED 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Score
Ian Nepomniachtchi 1 1F 1 1 0 1 ½ ½ 0 6
Levon Aronian 0 0F 0 0 1 0 ½ ½ 1 3

Zeitnot et maladresses

Après une victoire de Nepo dans la première partie, la seconde va voir les coups les plus hallucinants qu'il m'ait été donné de voir dans l'histoire du bullet. Complètement gagnant et disposant d'un dame en plus, Aronian loupe la bonne case, mettant sa dame en prise ! Nepo ne se fait pas prier pour la prendre, loupant un mat en un dans l'opération ! Ce sursis permet à Aronian de s'emparer d'une tour et d'être à nouveau gagnant !

Après deux finales bien négociées par Aronian et un mat de Nepo, le match touche à sa fin, et avec un seul point de retard, Levon se montre plus menaçant que jamais.

Il a alors l'opportunité de revenir au score, mais la manque en ne capturant pas le fou de Nepo avec quelques secondes seulement à la pendule. Il est vrai qu'Aronian a eu bien des difficultés à gérer son temps dans la portion bullet. Une meilleure vélocité lui aurait sans doute permis de gagner les points nécessaires pour remporter le match.

Nepo remporte la suivante, plaçant Aronian au pied du mur à deux parties du coup de sifflet final. Dans l'avant-dernière partie, Aronian obtient les complications nécessaires, mais il rencontre bientôt des difficultés à la pendule. Nepo, plus expérimenté en bullet, surprend alors son adversaire avec une promotion inattendue. Levon voit ainsi filer ses dernières secondes et la victoire.

Aronian remporte la dernière partie avec classe, sacrifiant une tour pour mater au 23ème coup (!), mais ce baroud d'honneur ne sera sans doute pas suffisant pour le consoler.

null

Scores après la portion 1|1

Joueur FED 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Score
Ian Nepomniachtchi 1 0 0 1 0 ½ 1 1 0 4.5
Levon Aronian 0 1 1 0 1 ½ 0 0 1 4.5

Nepomniachtchi passe donc au prochain tour, où il rencontrera le challenger du champion du monde 2016, Sergey Karjakin. La date exacte de cette rencontre, qui se jouera cet automne, reste à déterminer.

Il est de notoriété publique que les deux joueurs sont bons amis, Nepomniachtchi ayant récemment été partenaire d'entrainement et secondant du champion du monde blitz en titre. Il se peut que seuls ces deux là savent qui est le meilleur, mais le récent 8/9 de Karjakin au St. Louis blitz lui donne la faveur des pronostics. 

null

Vous voulez encore plus de Speed Chess Championship ? Ne manquez pas Fabiano Caruana contre Hou Yifan, le 25 août à minuit (soir du 24) !

Vous avez manqué le live ? Le replay est disponible en intégralité avec les commentaires des MI Danny Rensch et Anna Rudolf.

Watch live video from Chess on www.twitch.tv

Nepo remporte 1000$ pour sa victoire, tandis que 1000$ étaient partagés entre les joueurs selon le score final du match. Nepo remporte donc un total de 1535,71$ (et l'assurance de gains futurs) tandis qu'Aronian repart avec 464,29$. 

null

Mieux connaître NM SamCopeland
Coupe du monde - finale : Aronian bute sur la muraille Ding

Coupe du monde - finale : Aronian bute sur la muraille Ding

Gain avec les blancs, nulle avec les noirs :  Aronian, So et Ding sont en demi

Gain avec les blancs, nulle avec les noirs : Aronian, So et Ding sont en demi