Nepomniachtchi remporte la semaine des échecs de Levitov
Nepomniachtchi recevant le trophée des mains d'Adèle Levitov. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Nepomniachtchi remporte la semaine des échecs de Levitov

PeterDoggers
PeterDoggers
|
0 | Couverture d’événements d’échecs

Ian Nepomniachtchi devance Alexander Grischuk à l'issue de la semaine des échecs de Levitov, à Amsterdam, au simple départage. Les deux joueurs ont, tous deux, obtenu le score de 5 points sur 7, mais le succès de Nepomniachti dans leur confrontation directe, lui octroie le titre.

Cette dernière journée au Waldorf Astoria d'Amsterdam a couronné des échecs combatifs, avec seulement une nulle en huit parties. Vladimir Kramnik, qui restait sur trois défaites consécutives lundi, a été le premier à l'emporter, en exploitant à la perfection l'ouverture désastreuse de Peter Svidler. Découvrez ci-dessous le déraillement du russe, aussi rapide que surprenant à un tel niveau :

Kramnik Levitov Chess Week 2019
Une victoire facile de Kramnik pour commencer la journée. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

La défaite de Viswanathan Anand, en embuscade, à un demi-point du leader, avait d'autres conséquences pour le classement du tournoi. Son bourreau, Grischuk rattrapait ainsi momentanément Nepomniachtchi en marquant son quatrième point de la compétition, mais son compatriote avait toujours à jouer sa partie de la seconde session de l'avant-dernière ronde.

les trois premiers coups d'ouverture de Grischuk étaient pourtant plus qu'inhabituels :

Grischuk Levitov Chess Week 2019
Comme Nepomniachtchi, Grischuk jouait à Amsterdam pour la première fois de sa carrière. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Evgeny Bareev, joueur le plus âgé du tournoi avec ses 52 printemps, reçut, après sa partie contre Boris Gelfand, des applaudissement chaleureux qui l'accompagnèrent jusqu'à la salle de repos. Ce fut sa première (et unique) victoire du tournoi.

Il utilisa pour y parvenir le coup passé de mode 5.Ff4 contre la défense Ouest-Indienne, introduite au top niveau par Viktor Kortchnoi en 1981. Le double sacrifice de pions 22.c5 et 23.d6 bien que thématique, n'en demeura pas moins, fort esthétique. 

Bareev Levitov Chess Week 2019
Evgeny Bareev. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Anish Giri s'est ensuite chargé d'assurer le suspens du tournoi en battant Nepomniachtchi, ce qui lui permettait de le rejoindre en tête aux côtés de Grischuk avec 4 points sur 6.

Anish signa une victoire plutôt convaincante malgré l'utilisation d'un système contre la défense Caro-Kann, qui ne paye pas de mine mais qu'il ne faut pas sous-estimer, preuve à l'appui :

Giri Svidler Levitov Chess Week 2019
Giri en pleine discussion avec Svidler entre deux rondes. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Anand termina son tournoi par une défaite décevante contre Svidler. Son sacrifice de pion, pourtant audacieux, tourna mal et devant l'amer constat de sa (très) mauvaise position, le GM indien préféra abandonner. 

"Je suis certain que son jeu a été influencé par le déroulement des deux rondes précédentes", tenta d'expliquer Svidler.

Anand Levitov Chess Week 2019
Anand avant sa partie contre Svidler. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Lors de la première session de l'ultime ronde, Grischuk battit Kramnik pour devenir le premier joueur à obtenir le score de 5/7. Cette partie n'entrera assurément pas dans les annales des meilleures disputées par Kramnik, si un nouveau recueil du "retraité russe" venait à sortir.

Kramnik vs Grischuk Levitov Chess Week 2019
Kramnik vs Grischuk. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Sur le papier, Nepomniachtchi avait l'appariement le plus facile de cette dernière ronde, face au vétéran Bareev, ce qui se confirma par un succès rapide du favori. Grischuk avait pourtant commencé par se frotter les mains en tant que spectateur concerné quand les noirs étaient allés chercher le pion h2 mais rapidement ll devint clair que le sacrifice n'était en réalité pas correct. 

Nepomniachtchi vs. Bareev Levitov Chess Week 2019
Nepomniachtchi vs. Bareev. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

Giri a, pour sa part, dû se contenter de la nulle face à Gelfand, laissant les deux russes se partager la première part du gâteau mais la cerise était pour Nepomniachtchi, fort de son départage favorable.

2019 Levitov Chess Week Rapid | Final Standings

# Fed Name Rtg Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 Pts SB
1 Nepomniachtchi,Ian 2773 2891 1 0 ½ 1 ½ 1 1 5.0/7 15.5
2 Grischuk,Alexander 2788 2889 0 ½ ½ 1 1 1 1 5.0/7 14
3 Giri,Anish 2730 2840 1 ½ ½ ½ ½ ½ 1 4.5/7
4 Gelfand,Boris 2702 2742 ½ ½ ½ 0 1 1 0 3.5/7 12.25
5 Anand,Viswanathan 2757 2735 0 0 ½ 1 0 1 1 3.5/7 9.75
6 Svidler,Peter 2727 2637 ½ 0 ½ 0 1 0 ½ 2.5/7 9
7 Kramnik,Vladimir 2756 2633 0 0 ½ 0 0 1 1 2.5/7 6.25
8 Bareev,Evgeny 2664 2522 0 0 0 1 0 ½ 0 1.5/7
Levitov Gustaffson Smeets Piket
De nouvelles parties main-cerveau lors du dernier jour avec Ilya Levitov/Jan Gustafsson vs. Jan Smeets/Jeroen Piket. | Photo: Peter Doggers/Chess.com.

2019 Levitov Chess Week Rapid | Games rounds 1-7

Le tournoi s'est terminé pour les joueurs, les organisateurs et les invités, par une promenade en bateau le long des canaux d'Amsterdam. Il est clair que cette petite semaine consacrée aux échecs a été appréciée par tous, malgré le calendrier chargé de cette année pour certains participants.

Les rapides et blitz du Saint Louis Grand Chess Tour débutent le 10 août avec un plateau plus qu'alléchant composé de Magnus Carlsen, Maxime Vachier-Lagrave, Fabiano Caruana, Shakhriyar Mamedyarov, Ding Liren, Levon Aronian, Sergey Karjakin, Leinier Dominguez, Yu Yangyi et Richard Rapport.

Vous pouvez retrouver les détails de cet événement et des prochains à venir sur notre calendrier de tournois.

Articles précédents :

Mieux connaître PeterDoggers
La Coupe du monde d'échecs en sept questions

La Coupe du monde d'échecs en sept questions

Ding terrasse Carlsen en départages et s'adjuge la Sinquefield Cup

Ding terrasse Carlsen en départages et s'adjuge la Sinquefield Cup